Email catcher

privation

Définition

Définition de privation ​​​ nom féminin

Action de priver (d'une chose dont l'absence entraîne un dommage) ; fait d'être privé ou de se priver. ➙ défaut, manque. Droit Privation des droits civils, civiques (➙ interdiction).
surtout pluriel Fait d'être privé de choses nécessaires ou de s'en priver volontairement ; choses dont on est ainsi privé. S'imposer des privations. ➙ restriction, sacrifice.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot privation

Travaux forcés, chambre de discipline, privation d'eau et de nourriture, enfants frigorifiés, enfermement en cellule.Ouest-France, 14/09/2020
Elle a le statut de censure, de privation de vie du sujet.Pratiques en santé mentale, 2014, Jenny Chan (Cairn.info)
Cette privation de repères au sol est également problématique pour les chasseurs à réaction lorsqu'ils doivent rejoindre un convoi au sol.Stratégique, 2019, Thomas Rohée (Cairn.info)
Mais, quand on a connu les privations d'une sale guerre, on pense d'avantage à nourrir sa famille qu'à la beauté d'une rose ou d'une pivoine.Ouest-France, 05/04/2021
Vénérée comme l'une des plus belles femmes du monde, elle s'impose des privations.Ça m'intéresse, 10/08/2021, « Les secrets des plus grandes influenceuses »
Dans des conceptions plus tardives, la cognition de la privation a été étudiée comme l'identification de l'injustice qui produit ou non une réaction émotionnelle.Les cahiers internationaux de psychologie sociale, 2007, Vanessa Lentillon (Cairn.info)
Bien que ces recordmen n'aient souffert d'aucune conséquence physiologique ni neurologique, les médecins s'accordent à dire qu'une aussi longue privation conduit à des dysfonctionnements cognitifs.Ça m'intéresse, 24/05/2019, « Qui détient le record du monde d'insomnie ? »
Une privation des droits civils, civiques et de famille pour une durée de dix ans a également été prononcée.Ouest-France, 11/12/2020
Ils lui révélaient les misères des émigrés, leurs privations, leurs rivalités, leurs querelles.Ernest Daudet (1837-1921)
Mais la vérité est que toute notre société vit à l'enseigne de la privation, de la précarité, dans l'incertitude du lendemain.Ouest-France, Monique Baujard, Anne-Marie Pelletier, 20/11/2020
Et après le conflit, il a été rejeté car il est devenu le symbole des privations pendant la guerre.Capital, 10/07/2020, « Les compétences essentielles pour être un bon télétravailleur ou un… »
C'est d'autant plus urgent que les recentralisateurs sont au créneau, prêts à plaider la privation du pouvoir de délivrer les permis de construire aux maires.Capital, 08/02/2021, « Recul des permis de construire : votre maire est-il vraiment… »
Devant les policiers, la jeune fille reconnaît aussi des coups répétés et une totale privation de liberté.Ouest-France, 26/02/2021
Un homme de 72 ans a comparu hier devant le tribunal pour mauvais traitements et privation de soins sur ses moutons.Ouest-France, Maurane SPERONI, 25/05/2021
Depuis le récent élargissement, 15% de la population européenne sont affectés par la pauvreté et 9% vivent dans une privation extrême et durable.Europarl
Tel pourrait être le cas par exemple d'une privation de lumière.Capital, 24/11/2020, « Réglementation en matière de plantations d'arbres »
Dans cette situation, l'objectif principal est la privation de liberté.Pratiques en santé mentale, 2014, Jenny Chan (Cairn.info)
Elle a trouvé que les modèles de dépenses publiques régressifs avaient un impact véritablement frappant en termes de privations de base.Revue de l'OCDE sur le développement, 2008 (Cairn.info)
Vital, même : la privation du toucher réduit le taux de survie des bébés prématurés.Géo, 04/12/2020, « Manque de contact physique : les animaux de compagnie peuvent… »
Des termes forts qui viennent en dire long sur ce qui fait écho à leur privation de liberté.Jusqu'à la mort accompagner la vie, 2020, Nicolas Michel (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PRIVATION s. f.

Absence d'un bien qu'on souhaitteroit fort d'avoir. Un des tourments des damnez est la peine du dam, c'est la privation de la veuë de Dieu. La privation de la veuë est un des grands malheurs qui puissent arriver. La fureur emporte la privation de la raison ; l'apoplexie, la privation du sentiment.
 
PRIVATION, en termes de Physique, est un principe chymerique & negatif qu'Aristote a voulu joindre à la forme & à la matiere pour constituer un corps naturel. Il ne signifie qu'absence de la forme future.
 
PRIVATION, en termes de Palais signifie, Interdiction, ou confiscation. Les arrests de deffenses portent cette clause comminatoire, A peine contre les Officiers contrevenants de privation de leurs charges.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Avoir la gueule de bois Avoir la gueule de bois

Depuis toujours, l'être qui a festoyé sans se soucier ni de son foie ni du futur est en proie, dès le lendemain, à une douleur qui peut confiner à...

03/01/2023