repasser

 

définitions

repasser ​​​ | ​​​ verbe

verbe intransitif Passer de nouveau. Je repasserai à cet endroit demain. Je repasserai vous voir. ➙ revenir. Je suis repassé par le même chemin. —  au figuré Des souvenirs repassaient dans sa mémoire.
verbe transitif
Passer, franchir de nouveau ou en retournant. On a repassé le col. —  Repasser un examen, en subir de nouveau les épreuves.
Passer de nouveau (qqch.) à qqn. Repasser les plats.
familier Passer (ce qu'on a reçu de qqn d'autre). ➙ familier refiler. Repasser un travail à qqn.
Faire passer à nouveau (dans son esprit). ➙ évoquer. Repasser les évènements de sa vie.
vieilli Relire, apprendre en revenant sur le même sujet. ➙ potasser. Repasser ses leçons.
Affiler, aiguiser (une lame). Repasser des ciseaux.
Rendre lisse et net (du linge, du tissu, etc.), au moyen d'un instrument approprié (fer, cylindre…). Repasser une chemise. —  sans complément Fer* à repasser.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je repasse

tu repasses

il repasse / elle repasse

nous repassons

vous repassez

ils repassent / elles repassent

imparfait

je repassais

tu repassais

il repassait / elle repassait

nous repassions

vous repassiez

ils repassaient / elles repassaient

passé simple

je repassai

tu repassas

il repassa / elle repassa

nous repassâmes

vous repassâtes

ils repassèrent / elles repassèrent

futur simple

je repasserai

tu repasseras

il repassera / elle repassera

nous repasserons

vous repasserez

ils repasseront / elles repasseront

 

synonymes

repasser

verbe intransitif

revenir, retourner, retraverser

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Forcé d'abandonner enfin ses desseins, il allait repasser la mer, et n'en attendait que l'occasion.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Fouquet se hâta de repasser chez lui par le souterrain et de faire jouer le ressort du miroir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il est venu pour parler au patron, et je lui ai dit de repasser ; mais il s'est assis, en déclarant qu'il attendrait, et je ne puis parvenir à le renvoyer.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ces sortes de recherches me seraient un médiocre régal (car elles me font repasser souvent par les mêmes chemins), s'il n'y avait pas des originaux – c'est-à-dire de braves gens.Jean Aicard (1848-1921)
Si je vous fatigue, songez qu'un vieillard ne peut repasser par les chemins qu'il a parcourus depuis trente années sans s'arrêter à certaines places.Émile Souvestre (1806-1854)
Mes cahiers et mes livres étaient déjà rangés dans un pupitre devant lequel on me fit asseoir, et une demi-heure fut accordée pour repasser la leçon : quelques pages d'histoire sainte.Judith Gautier (1845-1917)
Si jamais il vous prend envie de lui repasser une bonne volée, bourgeois, je suis votre homme.Émile Gaboriau (1832-1873)
Enfin, elle pourrait bien me repasser ses vieilles robes de soie, moi qu'aime tant à porter de la soie.Honoré de Balzac (1799-1850)
C'est à peine s'il avait eu le temps de repasser à l'aise dans sa mémoire toute la belle conversation du matin.Alain-Fournier (1886-1914)
Pendant trois mois, nous ne fîmes que repasser tous les poèmes vers par vers jusqu'à ce que nous eûmes dominé toutes les difficultés du texte ou de sens.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je ne me risquerai pas à repasser en ce moment sur des traits qui ont été touchés à la fois avec discrétion et largeur.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Tout en causant, elle se remit à repasser des collerettes, des mouchoirs et des petites affaires de femmes, et m'interrogeait sur ceci, cela.Eugène Le Roy (1836-1907)
Bien qu'il fût tard, comme l'indiquait le coucou qui marquait les heures, la pauvre femme était encore activement occupée à repasser du linge.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Il y a quinze jours, ou pour mieux dire quinze nuits, j'entendis passer et repasser quelqu'un sous ma fenêtre à deux heures du matin.George Sand (1804-1876)
Repasser l'arithmétique, la géométrie, la trigonométrie, l'algèbre, les sections coniques, la statique, de façon à subir un nouvel examen, était une atroce corvée.Stendhal (1783-1842)
Aussi les femmes de chambre étaient-elles forcées de consacrer, non-seulement les journées, mais encore une partie des nuits à décrotter, laver et repasser.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Il me sembla aussi repasser toute ma destinée ; cette larme me paraissait la contenir tout entière.Madame de Krudener (1764-1824)
Je les ai vus étudier leurs rôles et les repasser avant d'entrer en scène ; je connais leurs principales tirades à effet et les endroits sur lesquels ils comptent.Théophile Gautier (1811-1872)
Nous les vîmes tout à coup repasser au milieu de l'ennemi et se placer à nos côtés.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il avait perdu ses petites béquilles, en forme de fer à repasser, au moyen desquelles il manœuvrait d'habitude avec aisance.André Beaunier (1869-1925)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REPASSER » v. act.

& reduplicatif. Passer une ou plusieurs fois par un même lieu. Les Couriers passent & repassent deux fois la semaine par là. Caron ne repasse personne dans sa barque. La chasse a passé & repassé dix fois pardevant nous. L'armée d'Italie a repassé les Monts, c'est à dire, revient en France.
 
REPASSER, signifie aussi, Retoucher un ouvrage, le corriger, le finir, soit avec le pinceau, soit avec la plume, soit avec la lime, le ciseau, &c. Un Auteur doit repasser cent fois sur son ouvrage, avant que de le laisser sortir de ses mains. Cet Artisan a bien repassé son travail.
 
REPASSER, signifie aussi, Donner un nouveau lustre à plusieurs choses qui sont usées, ou gastées, les remettre en bon estat. On fait repasser les cuirs d'un carrosse, quand ils sont salis & demi-usez. On repasse les estoffes par la teinture, quand elles sont deteintes. On repasse le vin vieux sur le nouveau, sur un rapé, pour luy redonner sa premiere force. On repasse les rasoirs sur la pierre pour leur donner le fil, & les rendre plus trenchants. On repasse du linge sur la platine, & avec des fers, quand il n'est pas encore sale, mais seulement chiffonné.
 
REPASSER, se dit figurément en choses morales, & signifie, Refleschir, se remettre en la memoire. Il faut qu'un Chrestien repasse le soir sur les actions qu'il a faites durant le jour, pour faire son examen. J'ay repassé cent fois dans mon esprit cette action, sans pouvoir découvrir par quel motif elle a été faite. On dit aussi repasser, lors qu'on recompte ou qu'on calcule de nouveau quelques sommes pour voir si on ne s'est point trompé la premiere fois.
 
On dit aussi, que les Comediens repassent une piece, quand ils font la repetition entr'eux d'une vieille piece pour la joüer de nouveau, & voir s'ils ne l'ont point oubliée.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020