revenir

 

définitions

revenir ​​​ | ​​​ | ​​​ verbe

Venir de nouveau (là où on était déjà venu). ➙ repasser. Le docteur reviendra demain. Je reviendrai vous voir.
(choses) Apparaître ou se manifester de nouveau. Un mot qui revient souvent dans la conversation.
(sujet : personne) Revenir à qqn, retourner avec qqn.
abstrait Reprendre (ce qu'on avait laissé). Revenir aux anciennes méthodes. Nous y reviendrons, nous en parlerons plus tard. Revenons à nos moutons*.
(chose abstraite) Se présenter de nouveau (après être sorti de l'esprit). Ça me revient !, je m'en souviens à l'instant.
(sujet : personne) Revenir à soi : reprendre conscience. Elle est revenue à elle après un long évanouissement.
(sujet : chose) Devoir être donné (à titre de profit, d'héritage). ➙ échoir. Cet argent me revient (➙ revenu).
Être à qqn, en vertu d'un droit, d'une prérogative. ➙ appartenir. Cet honneur vous revient. impersonnel C'est à lui qu'il revient de… ➙ incomber.
Plaire (surtout négatif ; avec un pronom). Sa tête ne me revient pas, il ne m'est pas sympathique.
en locution Équivaloir. Cela revient au même, c'est la même chose.
Coûter au total (à qqn). Sa maison de campagne lui revient cher en entretien.
Revenir sur
Examiner à nouveau, reprendre (une question, une affaire). C'est décidé, on ne reviendra pas là-dessus.
Annuler (ce qu'on a dit, promis). ➙ se dédire. Revenir sur sa décision, sur des aveux. ➙ se rétracter.
Venir (dans un lieu où l'on était allé). Revenir chez soi, à la maison. ➙ rentrer, retourner. Revenir dans son pays. —  sans complément Je reviens dans une minute.
S'en revenir. verbe pronominal littéraire Il s'en revient chez lui.
Sortir (d'un état). —  Ne pas revenir de sa surprise. —  locution Ne pas en revenir : être extrêmement étonné.
au figuré Revenir de ses illusions. —  locution Être revenu de tout. ➙ blasé.
Faire revenir (un aliment) : passer dans un corps gras chaud pour en dorer la surface. ➙ rissoler.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

il revient

imparfait

il revenait

passé simple

il revint

futur simple

il reviendra

 

synonymes

s'en revenir verbe pronominal

[littéraire] s'en retourner

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pour permettre à l'entreprise de surmonter ses difficultés, il convient de revenir à une propriété et à un financement majoritairement publics.Europarl
Il n'y a qu'ici que l'on veut forcer systématiquement les peuples à revenir aux urnes quand le résultat d'un scrutin déplaît.Europarl
Nous pourrons ensuite revenir l'année prochaine, réexaminer la situation et s'en faire une meilleure idée.Europarl
Pour revenir à la question de l'apprentissage des adultes, j'ai une suggestion à vous proposer.Europarl
Nous devrons bientôt revenir en vue de codifier et de simplifier les divers accords interinstitutionnels dont nous disposons pour ne plus avoir qu’un texte unique, clair et concis.Europarl
Ce n'est pas ma faute, mais je pense qu'il est important que le personnel puisse se sustenter avant de revenir à 21 heures.Europarl
Ce serait revenir en arrière, puisque les mêmes règles doivent s'appliquer aux conducteurs d'autocars et aux conducteurs de poids lourd au long cours indépendants comme aux employés d'entreprises.Europarl
C’est pourquoi j’accorde beaucoup d’importance à cette déclaration catégorique de ne pas revenir sur les accords et sur les attentes légitimes nourries en la matière.Europarl
Ce rapport résiste au découplage et essaye même de revenir sur des décisions déjà prises, notamment l'inclusion du régime du tabac dans le système du paiement unique aux exploitations.Europarl
Si nous réussissons le lancement des programmes, nous pourrons en revenir à la routine annuelle qui, une fois encore, s’avérera moins routinière que prévu.Europarl
Enfin permettez-moi de revenir sur un de mes chevaux de bataille : la non-connaissance linguistique et l'absence de compétences personnelles et sociales.Europarl
Nous devons en revenir aux principes fondamentaux qui exigent une réelle coordination des politiques économique et sociale.Europarl
Pour moi, les deux parties doivent aujourd'hui revenir à la table des négociations et admettre que leur industrie aéronautique a besoin de subventions.Europarl
Par conséquent, je voudrais revenir sur la revendication plusieurs fois répétée à être plus ambitieux.Europarl
Permettez-moi ensuite de revenir à la réduction - des déchets, de leur volume et de leur toxicité.Europarl
Cela permettrait d'harmoniser significativement le processus de réemploi/recyclage et de valorisation des appareils et de ne pas revenir sur cette question à l'avenir.Europarl
D'une part, je ne pense pas que revenir aux vieilles recettes du remplacement des importations, aux vieilles recettes des théories de la dépendance, résolve quoi que ce soit.Europarl
Nous pouvons revenir sur ce point lors de la révision qui se déroulera prochainement et perfectionner davantage le système.Europarl
Je ne vais pas revenir sur l'énumération de ces domaines prioritaires, mais je voudrais insister sur certains points, entre autres la question énergétique.Europarl
Je souhaiterais revenir sur un point abordé lors du débat de ce matin et qui me semble pertinent pour ce rapport.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REVENIR » v. act. & neut.

& redupl. Venir une seconde fois, ou plusieurs fois. Les ennemis sont revenus trois fois à la charge.
 
REVENIR, signifie aussi, Se rendre au lieu d'où on étoit parti, aprés avoir fait quelque voyage, quelque tour. Allez viste querir le Medecin, ne faites qu'aller & revenir, ne vous amusez point. Quand on a long-temps voyagé, il faut enfin revenir à sa patrie. Personne n'est revenu de l'autre monde pour en dire des nouvelles. Les liévres reviennent toûjours au giste.
 
REVENIR, se dit aussi du retour des choses inanimées. Le Soleil revient tous les ans au même point. Le terme d'une rente revient tous les quartiers. Le temps s'escoule & ne revient plus. Je ne mange point de cette viande, parce qu'elle revient à la bouche, elle cause des rapports. Le vin fait revenir le coeur.
 
REVENIR, signifie encore, Recommencer à paroistre. Cet homme a été caché long-temps, mais le voilà revenu ; il est revenu en son premier estat. Le Soleil revient sur l'horison, il revient vers le Signe du Cancer, vers nostre Tropique.
 
REVENIR, signifie aussi, Repousser, croistre de nouveau. Ce bois couppé revient bien, repousse beaucoup. Il faut se faire raser, quand on a les cheveux trop clairs, ils en reviennent mieux.
 
REVENIR, se dit figurément des choses spirituelles. Cet homme est revenu en son bon sens. Les esprits reviennent petit à petit aprés une pasmoison, un esvanouïssement. Il a eu de la peine à revenir de cette frayeur. Sa douleur est si grande, qu'il n'en sçauroit revenir. Enfin il s'est asseuré, il est revenu à soy.
 
On dit aussi, que des esprits reviennent en une maison, quand ceux qui l'habitent y croyent voir des spectres & des apparitions, quand des valets ou des gens adroits y font la nuit quelque bruit pour faire peur au maistre, & y faire leurs affaires, ou se donner du divertissement.
 
REVENIR, se dit en choses morales, & fur tout dans le discours. On dit aprés avoir fait quelque digression, Pour revenir au point où nous en estions : Je reviens au fait, à ma cause : J'en reviens toûjours à cette proposition qui est certaine. Il m'est revenu de plusieurs endroits, que vous aviez dit bien du mal de moy. On dit aussi, Passe pour y revenir, c'est à dire, en se reservant encore le pouvoir de joüer.
 
REVENIR, signifie aussi, Changer d'advis. Ce Juge s'est rendu à la raison qu'on luy a objectée, il est revenu à l'advis du Rapporteur, dont il n'estoit pas d'abord. C'est un opiniastre qui ne revient jamais, quand il est une fois preoccupé.
 
REVENIR, se dit aussi du changement de moeurs. L'âge avancé fait revenir des emportements de la jeunesse. Il s'est bien converti, il est revenu de la desbauche ; il est revenu du jeu, il ne jouë plus. Il est bien revenu de cette opinion, bien gueri de cette erreur.
 
REVENIR, signifie aussi, Se remettre bien avec quelqu'un, avec qui on avoit rompu, avec qui on s'estoit brouillé. Cet homme est fier, quand on l'a choqué une fois, il ne revient point, il ne pardonne jamais. Les vrais amants ont beau se brouiller, ils reviennent bientost. Ce Courtisan a fait sa paix, a obtenu grace, il est revenu à la Cour. Un chien revient toûjours à son maistre, quoy qu'il l'ait battu.
 
REVENIR, se dit aussi en parlant du retour des forces naturelles. Le vin fait revenir le coeur à ceux qui sont en defaillance. Ce malade a eu bien de la peine à revenir de cette maladie, il a été long-temps foible. La jeunesse revient de loin. Le quinquinna arreste la fiévre, mais elle revient quinze jours aprés.
 
REVENIR, se dit aussi en parlant de l'avantage qu'on retire de quelque chose, de la part qu'on y prend. Il y a tant de profit à cette ferme, il m'en revient tant pour ma part. Il reviendra un million clair & net dans les coffres du Roy d'un tel parti. Il y a des gens qui prennent plaisir à tourmenter les autres, sans qu'il leur en revienne rien. La gloire qui luy en revient pese pour le moins autant qu'elle brille, dit Balsac.
 
REVENIR, signifie aussi, Aboutir à même point, être la même chose. Tout revient à un, l'un revient à l'autre. Cela revient à ce qu'on vous a dit cent fois.
 
REVENIR, signifie aussi, Convenir, avoir du rapport. Cette garniture revient bien à cet habit, luy sied bien. Cette tapisserie revient bien à ce meuble. Le second Volume ne revient pas au premier. C'est un homme qui me revient fort, son humeur revient à la mienne, pour dire, Nous avons bien du rapport l'un avec l'autre.
 
REVENIR, se dit aussi en parlant de la despense. Ce bastiment me revient à tant. Ma despense de bouche revient à tant tous les ans.
 
REVENIR, se dit aussi en fait de comptes & de supputations. Adjoustez toutes ces sommes, & voyez à quoy elles reviennent.
 
REVENIR, en termes de Palais, se dit des garenties, des actions en sommations. Quand mon acheteur sera condamné à deguerpir, il reviendra sur moy. Quand on fait rapporter à un creancier quelque somme qu'il a touchée, il revient sur les autres qui ont touché aprés luy. On dit aussi, qu'un homme revient par opposition contre une sentence, par requeste civile contre un arrest, par des Lettres de rescision contre un contract, pour dire, qu'il se pourvoit en Justice pour les faire casser.
 
REVENIR, en termes de Chymie & de Pharmacie, se dit de l'ebullition des choses liquides. Il faut mettre deux pintes d'eau dans cette composition, & les faire tant bouillir, qu'elles reviennent, qu'elles soient reduites à une pinte.
 
REVENIR, chez les Cuisiniers, se dit d'une legere grillade des viandes qu'on passe sur le feu pour les rendre plus propres à être lardées, ou disposées à estre assaisonnées. On en fait aussi revenir dans de l'eau chaude.
 
On dit aussi, qu'un homme est revenu d'une chose, pour dire, qu'elle est perduë, desesperée pour luy, qu'elle est sans retour. Cet homme croyoit espouser cette fille, mais on y a fait opposition, il en est revenu. S'il perd une fois ce procés, il en est revenu pour toute sa vie. Je croyois aller en Italie, mais m'en voilà revenu maintenant que je suis marié.
 
REVENIR, se dit proverbialement en ces phrases. On est sage, quand on revient des plaids, pour dire, qu'on n'a rien gagné à plaider. On dit aussi, A tout bon compte revenir, pour dire, qu'il ne faut point craindre de recompter, quand on ne s'est point trompé la premiere fois. On dit aussi, qu'un homme revient toûjours à ses moutons, pour dire, qu'il revient toûjours à parler de ce qui le touche. C'est un proverbe tiré de la farce de Patelin, comme remarque Pasquier. On dit aussi, qu'un homme revient sur l'eau, pour dire, qu'un banqueroutier recommence à paroistre, qu'il restablit ses affaires.
 
REVENU, UË. part. pass. & adj.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020