Email catcher

résignation

Définition

Définition de résignation ​​​ nom féminin

Fait d'accepter sans protester (la volonté de qqn, le sort) ; tendance à se soumettre. ➙ soumission. Résignation à l'injustice. Une résignation courageuse.

Synonymes

Synonymes de résignation nom féminin

fatalisme, abdication, acceptation, apathie, démission, renoncement, soumission

Exemples

Phrases avec le mot résignation

Cette forme de résignation est - l'histoire en a fait l'ample démonstration - plus que dangereuse.Ouest-France, 22/08/2019
Car cette résignation devant ce que la société jugeait irréversible est intolérable.Europarl
Il y a un mélange de lassitude et de résignation dans sa voix.Ouest-France, Roberte JOURDON, 12/04/2021
J'étais désespéré, et par conséquent sans espoir de résignation et sans peur de personne.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Pleins de résignation, mais aussi d'espoir, ils se contemplaient en leurs vêtements de deuil, en leur mélancolie d'émigrants.Paul Margueritte (1860-1918)
S'il n'avait pas eu le courage de la quitter, elle n'avait pas eu la résignation de le perdre.Paul Mariéton (1862-1911)
Dans cette usine, après un rachat et un plan social, ce deuxième plan social générait plus de résignation que de révolte.Nouvelle revue de psychosociologie, 2007, Stéphanie Palazzi (Cairn.info)
Cette fois-ci, un peu aguerrie et mieux préparée psychologiquement, la population locale prend son mal en patience avec calme et résignation.Ouest-France, Nadine POTDEVIN, 08/11/2020
Elle se promettait de payer richement tant de persévérance et de résignation.Edmond About (1828-1885)
Depuis, ceux-ci tournent en rond avec une rageuse impuissance, avec une résignation poussiéreuse.Les cahiers de médiologie, 1996, Daniel Bougnoux (Cairn.info)
Côté public, les sentiments se mélangent, entre scepticisme, résignation et émerveillement.Ouest-France, Narjisse EL GOURARI, 07/03/2020
Les débats sont passionnés, parfois enflammés, mais le sentiment qui domine, c'est la résignation.Ouest-France, 01/02/2017
Malgré cette résignation générale, les entrepreneurs de la région n'en tiennent pas rigueur aux gendarmes.Ouest-France, Valentin BIRET, 15/12/2019
Car la foi nous ferait accepter avec résignation toutes les épreuves, en nous faisant entrevoir, après cette vie, un bonheur parfait et éternel !Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Dans un tel contexte, la résignation et le fatalisme n'ont rien de surprenant.Politique africaine, 2006, Mathieu Hilgers, Jacinthe Mazzocchetti (Cairn.info)
Ma mère ne se laissait toucher et persuader par aucune de mes résignations.George Sand (1804-1876)
Cette fois il estime qu'il ne peut rien faire, qu'il ne peut contrôler la situation, il est donc en résignation apprise.Recherches en soins infirmiers, 2005, Fabien Fenouillet (Cairn.info)
De l'écart résultent : résignation, révolte, négociation, fuite et isolement.Cliniques méditerranéennes, 2016, Marcela Gargiulo (Cairn.info)
Les pierres ont leur résignation : celles-ci avaient l'air de supporter péniblement leur sort.Jules Lermina (1839-1915)
Dans un contexte de résignation et d'absence d'espoir, les artistes font preuve de détermination.Allemagne d'aujourd'hui, 2017, Marianne Beauviche (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RESIGNATION s. f.

Demission d'une charge ou d'un Benefice. Les resignations pures & simples entre les mains des Collateurs s'appellent proprement demissions. On appelle des resignations en faveur, celles qui ne se font qu'à la charge qu'un tel en sera pourveu. On les appelle aussi pures & simples, quand elles sont sans condition & sans reserve de pension. Les resignations en faveur ne peuvent estre admises qu'en Cour de Rome, parce qu'elles sentent la simonie, dont le Pape seul peut absoudre. Il y a une regle de Chancelerie pour la publication des resignations.
 
RESIGNATION, signifie aussi, Deference entiere, abandonnement qu'on fait de soy-même à la volonté, à la discretion d'autruy. Un bon Chrêtien doit avoir une entiere resignation à la volonté de Dieu, recevoir toutes les afflictions de sa main. La resignation à la mort est necessaire à un malade. Un Religieux doit avoir une pleine resignation aux ordres des Superieurs.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine