Email catcher

résigner se résigner

Définition

Définition de résigner ​​​ verbe transitif

littéraire Abandonner (une fonction). ➙ se démettre. Résigner sa charge.

Définition de se résigner ​​​ verbe pronominal

Se résigner à : accepter sans protester (une chose pénible). Se résigner à l'inévitable. Se résigner à partir. sans complément Adopter une attitude d'acceptation ; se soumettre. ➙ s'incliner. Il faut se résigner, c'est la vie !

Conjugaison

Conjugaison du verbe résigner

actif

indicatif
présent

je résigne

tu résignes

il résigne / elle résigne

nous résignons

vous résignez

ils résignent / elles résignent

imparfait

je résignais

tu résignais

il résignait / elle résignait

nous résignions

vous résigniez

ils résignaient / elles résignaient

passé simple

je résignai

tu résignas

il résigna / elle résigna

nous résignâmes

vous résignâtes

ils résignèrent / elles résignèrent

futur simple

je résignerai

tu résigneras

il résignera / elle résignera

nous résignerons

vous résignerez

ils résigneront / elles résigneront

Synonymes

Synonymes de résigner verbe transitif

[littéraire] abandonner, se démettre de, démissionner de, quitter, renoncer à

Synonymes de se résigner verbe pronominal

abdiquer, baisser les bras, céder, démissionner, en prendre son parti, se faire une raison, s'incliner

Exemples

Phrases avec le mot résigner

Pas question de vous résigner, mais vous ne souhaitez pas envoyer tout valdinguer pour autant.Capital, 29/01/2013, « Faites du job que vous avez, le job dont vous… »
Difficile d'adhérer à ce constat ou de se résigner à la situation.Revue de sciences sociales au Sud, 2014, Sylvain Souchaud (Cairn.info)
J'espère que vous voudrez bien vous y résigner ?Georges Ohnet (1848-1918)
Il fallut donc nous résigner à passer la nuit dans ce village.Henri Sévérin Béland (1869-1935)
Elle a dû se résigner et utiliser des bols en plastique.Ouest-France, 02/11/2016
Comme s'il s'agissait à travers elle de découvrir que tout photographe doit se résigner à n'être qu'un héritier amnésique condamné au bégaiement du refaire.Les cahiers de la justice, 2019, Sandra Travers De Faultrier (Cairn.info)
Il ne faut pas s'y résigner et, par suite, renoncer à la réforme ou à l'intérêt général.Revue française d'administration publique, 2012, Jean‑Marc Sauvé (Cairn.info)
Doit-on alors se résigner à n'avoir du droit qu'une vision restrictive, voire tronquée, construite sur les fondations solides mais étroites de l'impératif ?Droits, 2009, Cédric Groulier (Cairn.info)
Nous ne pouvons nous résigner face au problème de la dépendance.Europarl
Elles ne sont ni petites ni grandes, mais elles constituent des obstacles pour lesquels trois types d'attitudes s'imposent : réagir, se battre et se résigner.Pensée plurielle, 2015, Théodul Sankara (Cairn.info)
De nombreux cadres doivent aussi désormais se résigner à orienter leurs recherches au-delà du périphérique.Capital, 30/09/2010, « La hausse des prix de l’immobilier parisien se poursuit »
Les réseaux sociaux se sont déchaînés et ils ont dû se résigner à ne pas concourir.Ouest-France, Olivier ABAUTRET, Pierre MACHADO, 04/03/2021
Rien n'y fera, je dois m'y résigner : il me le faudra porter jusqu'à la fin.Marie Quinton (1854-1933)
C'est souvent difficile, devant un tel spectacle, de se résigner à regagner la surface aussi vite.Ouest-France, 31/07/2012
Il faut se résigner à l'évidence : elle n'est qu'un visage de l'amour-propre.Poétique, 2003, Jan Miernowski (Cairn.info)
Elle finit par se résigner et le quitte pour épouser un des prétendants que sa famille lui propose.Population, 2013, Agnès Adjamagbo, Pierrette Aguessy Koné (Cairn.info)
Est-ce simplement n'être pas d'accord et puis se résigner, ou bien est-ce s'opposer de toutes les façons ?Lignes, 2002, Jean-Paul Dollé (Cairn.info)
Alors, nous nous résignerons à n'admirer que de loin.Henry de Graffigny (1863-1934)
Mais pas question de se résigner à oublier le papier.Ouest-France, Marc BRAUN, 30/06/2021
Mais, si les possibilités de mobilité interne sont limitées, vous devrez peut-être vous résigner à le laisser partir.Capital, 10/10/2011, « Sachez regonfler le moral d'un salarié démotivé »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RESIGNANT, ANTE s. m. & f.

Qui se demet d'une charge ou d'un Benefice en faveur d'un autre. Un resignant d'une charge doit vivre quarente jours aprés sa resignation, ou avoir payé la Paulette. Un nouveau pourveu doit jouïr de tous les droits dont jouïssoit son resignant. Un resignant se conserve en son Benefice, quand il n'est point depossedé dans les trois ans par la regle de la possession triennale.

Définition ancienne de RESIGNER v. act.

Se demettre d'une charge, ou d'un Benefice. Il faut passer une procuration ad resignandum le nom en blanc, pour resigner un office ou un Benefice.
 
RESIGNER, signifie aussi, S'abandonner à la volonté ou à la discretion d'autruy. Ce patient étoit bien resigné, quand on l'a executé. Ce Courtisan disgracié s'est enfin resigné à faire tout ce qu'on voudra exiger de luy.
 
RESIGNÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Carpe Diem Carpe Diem

Ces mots latins parmi les plus célèbres reposent sur un double malentendu.

Maxime Rovere 17/06/2022