résigner

 

définitions

résigner ​​​ verbe transitif

littéraire Abandonner (une fonction). ➙ se démettre. Résigner sa charge.

se résigner ​​​ verbe pronominal

Se résigner à : accepter sans protester (une chose pénible). Se résigner à l'inévitable. Se résigner à partir. —  sans complément Adopter une attitude d'acceptation ; se soumettre. ➙ s'incliner. Il faut se résigner, c'est la vie !
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je résigne

tu résignes

il résigne / elle résigne

nous résignons

vous résignez

ils résignent / elles résignent

imparfait

je résignais

tu résignais

il résignait / elle résignait

nous résignions

vous résigniez

ils résignaient / elles résignaient

passé simple

je résignai

tu résignas

il résigna / elle résigna

nous résignâmes

vous résignâtes

ils résignèrent / elles résignèrent

futur simple

je résignerai

tu résigneras

il résignera / elle résignera

nous résignerons

vous résignerez

ils résigneront / elles résigneront

 

synonymes

résigner verbe transitif

[littéraire] abandonner, se démettre de, démissionner de, quitter, renoncer à

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cependant il faut vous y résigner, car je n'ai absolument rien à vous dire de vous.Alphonse Karr (1808-1890)
Il a fallu se résigner à ne pas atteindre la perfection, à se contenter d'à peu près....Judith Gautier (1845-1917)
Je craindrais de l'aimer trop, et de ne pouvoir me résigner à voir sa vie s'engager en sens inverse de la mienne dans le courant du siècle.George Sand (1804-1876)
Par conséquent, les citoyens doivent donc se résigner à avoir un accès limité tant à ces évènements qu'à d'autres programmes.Europarl
La défense était impossible pourtant, et il fallut se résigner et se rendre à discrétion.Albert Robida (1848-1926)
Je crois que les transporteurs ne sont pas des anges gardiens et ne vont pas se résigner à pouvoir être sanctionnés s'ils aident des personnes qui sont réellement en danger.Europarl
Ce n'est que bien longtemps après que je compris la possibilité de me résigner à un tel sort.Claire de Duras (1777-1828)
Il fallut se résigner et, depuis, j'ai été fondé à croire que, dans le cas où j'aurais eu des chevaux, on ne m'aurait pas donné un passe-port.Roustam (1780-1845)
Toutefois, il devait se résigner à ne pas faire de prosélytes parmi ses jeunes pensionnaires.Pierre Louÿs (1870-1925)
Trop digne pour se plaindre, elle ne put cependant se résigner à ne pas lui montrer qu'elle savait et souffrait.Romain Rolland (1866-1944)
Si nous parlons de bonne gouvernance européenne des entreprises, nous ne pouvons continuer à nous résigner à accepter cette situation.Europarl
Rien n'y fera, je dois m'y résigner : il me le faudra porter jusqu'à la fin.Marie Quinton (1854-1933)
J'eusse même préféré une existence plus honorable, et je ne fais que me résigner à cette carrière... parce que je vois qu'il faut être de son siècle !Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Il lui faut donc se résigner à nourrir les premiers et à avoir pour ennemis les seconds.Gustave Le Bon (1841-1931)
Il fallait se résigner et mettre au moins, en attendant, de la bonne grâce dans les formes.Hector Malot (1830-1907)
J'aurais voulu l'accompagner jusqu'à sa porte, mais je n'osai pas, et je dus me résigner à me séparer d'elle après l'avoir saluée respectueusement.Hector Malot (1830-1907)
Je ne peux pas m'y résigner, et je lance, mes chers collègues, un cri d'alarme.Europarl
Si tels sont les effets de l'arbitraire, quelque forme qu'il revête, les hommes ne peuvent s'y résigner volontairement.Benjamin Constant (1767-1830)
Nous étions de ces petits : se résigner, mourir de faim, il n'y avait rien de plus à faire.Jules Michelet (1798-1874)
Se résigner à n'être que le peu qu'on est, et craindre de surfaire ce peu, n'est-ce point l'achèvement de la sagesse ?Jules Lemaître (1853-1914)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RESIGNANT, ANTE » s. m. & f.

Qui se demet d'une charge ou d'un Benefice en faveur d'un autre. Un resignant d'une charge doit vivre quarente jours aprés sa resignation, ou avoir payé la Paulette. Un nouveau pourveu doit jouïr de tous les droits dont jouïssoit son resignant. Un resignant se conserve en son Benefice, quand il n'est point depossedé dans les trois ans par la regle de la possession triennale.

Définition de « RESIGNER » v. act.

Se demettre d'une charge, ou d'un Benefice. Il faut passer une procuration ad resignandum le nom en blanc, pour resigner un office ou un Benefice.
 
RESIGNER, signifie aussi, S'abandonner à la volonté ou à la discretion d'autruy. Ce patient étoit bien resigné, quand on l'a executé. Ce Courtisan disgracié s'est enfin resigné à faire tout ce qu'on voudra exiger de luy.
 
RESIGNÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020