ressusciter

 

définitions

ressusciter ​​​ verbe

verbe intransitif
Être de nouveau vivant (contexte mystique). ➙ résurrection. —  au participe passé Le Christ ressuscité.
Revenir à la vie normale, après une grave maladie.
au figuré Manifester une vie nouvelle. Pays qui ressuscite après une guerre. ➙ se relever.
verbe transitif
Ramener de la mort à la vie (contexte mystique). Ressusciter les morts.
(sujet : chose) Ranimer ; guérir d'une grave maladie. Ce traitement l'a ressuscité.
au figuré Faire revivre en esprit, par le souvenir. Ressusciter les héros du passé. —  Faire renaître. Ressusciter un art, une mode.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je ressuscite

tu ressuscites

il ressuscite / elle ressuscite

nous ressuscitons

vous ressuscitez

ils ressuscitent / elles ressuscitent

imparfait

je ressuscitais

tu ressuscitais

il ressuscitait / elle ressuscitait

nous ressuscitions

vous ressuscitiez

ils ressuscitaient / elles ressuscitaient

passé simple

je ressuscitai

tu ressuscitas

il ressuscita / elle ressuscita

nous ressuscitâmes

vous ressuscitâtes

ils ressuscitèrent / elles ressuscitèrent

futur simple

je ressusciterai

tu ressusciteras

il ressuscitera / elle ressuscitera

nous ressusciterons

vous ressusciterez

ils ressusciteront / elles ressusciteront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si l'intention du bossu avait été de ressusciter l'émotion de ce drame mystérieux et lointain, il avait succès complet.Paul Féval (1816-1887)
Nous pouvons probablement faire quelque chose pour compenser leurs pertes, mais nous ne pouvons pas ressusciter quelqu'un.Europarl
Mon cœur s'élançait avec une inexprimable passion vers cette mourante que j'aurais voulu ressusciter au prix du bonheur de ma vie.Paul Féval (1816-1887)
Je pense que le coup de grâce fut donné à l'ancien système par la création de l'opéra devant ressusciter l'ancienne tragédie, et qui date de la même époque.Johannès Weber (1818-1902)
S'il en est ainsi, je ne puis rien faire : il n'est pas en mon pouvoir de ressusciter.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La propreté ne nous fera pas plus ressusciter que la malpropreté ne nous fera mourir.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Mais il leur faudra profiter de tous les travaux modernes, nous donner enfin la vérité historique exacte, ne pas se contenter de fantoches et ressusciter les générations disparues.Émile Zola (1840-1902)
Qu'il craignît de le ressusciter, fût-ce par un regard, par un signe, je me l'explique...Daniel Lesueur (1854-1921)
Alors les serviteurs dirent au roi que le jeune garçon s'était vanté de ressusciter l'oiseau.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Nous ne laisserons pas une poigné d'individus ressusciter les rancœurs du passé et détruire l'idéal européen.Europarl
On voudra sans doute revenir à cette ancienne division administrative et ressusciter ces noms : ce sera logique et patriotique.Stéphen Coubé (1857-1938)
C'est l'homme qu'il veut ressusciter ; c'est l'homme qu'il interroge sur le secret de ses impressions, de ses penchants, de ses idées, de ses volontés.François Guizot (1787-1874)
Puis, comme il ne disait rien, ne bougeait pas, elle voulut, comme tant de fois, ressusciter son courage.Marcel Prévost (1862-1941)
Ce déjeuner lui fit oublier son neveu pour ressusciter plus vive son ambition de posséder un cordon bleu.Eugène Chavette (1827-1902)
Jusque-là, qu'on ne me parle pas de théâtre, car vraiment c'est un art quasi perdu dans le monde, et il faudra tous les efforts d'un génie complet pour le ressusciter.George Sand (1804-1876)
Il n'est aucun état d'âme avec lequel on ne puisse sympathiser, aucun mode éteint de vie qu'on ne puisse ressusciter.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
On donnait une vogue factice à des écrits qui ne correspondaient à l'époque que par leur vieille opposition à tout ce que le parti du passé essayait de ressusciter.Alexandre Vinet (1797-1847)
Mais c'est une idée baroque que de vouloir le ressusciter à coups de billets de banque.Émile Zola (1840-1902)
S'il était nécessaire d'en prouver la valeur, il nous suffirait de rappeler que bien des peintres, après lui, ont essayé de ressusciter le genre sans y parvenir.Armand Dayot (1851-1934)
Dans ces trois contes, l'herbe ou la rose servent non seulement à ressusciter le jeune homme, mais encore à guérir ensuite une princesse ou, dans le conte catalan, un roi.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RESSUSCITER » v. act. & n.

Redonner la vie. JESUS-CHRIST a ressuscité le Lazare, il s'est ressuscité luy-même le troisiéme jour, comme il avoit predit. Dieu ressuscitera les morts pour comparoir au jour du Jugement. Plusieurs Saints ressusciterent au temps de la passion.
 
RESSUSCITER, se dit hyperboliquement d'un malade qui revient d'une grande maladie. Ces remedes l'ont gueri, le voilà tout ressuscité. C'est un tel Medecin qui l'a ressuscité, qui l'a remis sur pied. Il avoit perdu ses forces de froid, de lassitude, ce fagot, ce verre de vin l'ont tout ressuscité.
 
RESSUSCITER, se dit figurément en choses morales. Ce procés a été long-temps pendu au croc, il est venu un heritier chicaneur qui le ressuscite, qui le fait renaistre. On dit que le printemps ressuscite les fleurs, la nature.
 
RESSUSCITÉ, ÉE. part. pass. & adj. Il faut croire avec St. Paul en JESUS-CHRIST ressuscité.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020