reprendre

 

définitions

reprendre ​​​ | ​​​ verbe

verbe transitif
Prendre de nouveau (ce qu'on a cessé d'avoir ou d'utiliser). Poser un objet, puis le reprendre. Reprendre sa (la) route. —  Reprendre courage, confiance. —  Reprendre son sang-froid. —  locution Reprendre ses esprits. ➙ revenir à soi. Reprendre haleine*.
Prendre à nouveau (ce qu'on avait donné). Donner, puis reprendre sa parole. Reprendre ses billes*.
Prendre (ce qu'on a vendu) et rembourser le prix. Reprendre une marchandise.
Reprendre de (qqch.), en prendre une seconde fois. Reprendre d'un plat. ➙ se resservir.
Prendre de nouveau (qqn qu'on avait abandonné ou laissé échapper). Reprendre un prisonnier évadé.
locution On ne m'y reprendra plus, je ne me laisserai plus prendre, tromper. —  Que je ne vous y reprenne pas !
(sujet : chose) Avoir de nouveau un effet sur (qqn). Mon rhumatisme m'a repris. Voilà que ça le reprend !
Recommencer après une interruption. ➙ se remettre à. Reprendre le travail. Reprendre ses études. —  (sujet : chose) La vie reprend son cours.
Prendre de nouveau la parole pour dire (qqch.). Il reprit d'une voix sourde…
Remettre la main à (qqch.) pour améliorer. Reprendre un vêtement, y faire une retouche. Reprendre un article. ➙ remanier. Reprendre un tableau. ➙ retoucher.
Adopter de nouveau, en adaptant. Reprendre un programme. —  Reprendre une pièce, la jouer de nouveau.
Reprendre une entreprise, en devenir le responsable ; la racheter pour en continuer l'activité.
Redire, répéter. Reprendre un refrain en chœur. Reprenons l'histoire depuis le début.
verbe transitif littéraire Faire à (qqn) une observation sur une erreur ou une faute commise. ➙ critiquer, réprimander. Reprendre qqn avec douceur. —  (complément : chose) ➙ blâmer, condamner ; répréhensible. Il n'y a rien à reprendre à sa conduite.
verbe intransitif
Reprendre vie, vigueur (après un temps d'arrêt, de faiblesse). Les affaires reprennent.
Recommencer. La pluie reprit de plus belle.

se reprendre ​​​ | ​​​ verbe pronominal

Se ressaisir. Reprenez-vous !
Corriger ses propos. Elle s'est trompée, mais s'est vite reprise. —  S'y reprendre à deux fois, à plusieurs fois (pour faire qqch.), faire deux, plusieurs tentatives.
Se reprendre à (+ infinitif) : se remettre à. On se reprend à espérer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je reprends

tu reprends

il reprend / elle reprend

nous reprenons

vous reprenez

ils reprennent / elles reprennent

imparfait

je reprenais

tu reprenais

il reprenait / elle reprenait

nous reprenions

vous repreniez

ils reprenaient / elles reprenaient

passé simple

je repris

tu repris

il reprit / elle reprit

nous reprîmes

vous reprîtes

ils reprirent / elles reprirent

futur simple

je reprendrai

tu reprendras

il reprendra / elle reprendra

nous reprendrons

vous reprendrez

ils reprendront / elles reprendront

 

synonymes

verbe intransitif

recommencer, redémarrer

reprendre des forces

recharger ses batteries (familier)

se reprendre verbe pronominal

réagir, se ressaisir

se corriger, se rétracter

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Aujourd'hui, face à l'échec des négociations, il faut être plus que jamais pondérés, comme nous le suggérions, avant de reprendre les négociations.Europarl
Mais il n'y a aucune raison technique pour ne pas reprendre ces différentes formes d'épargne dans une seule et unique directive.Europarl
On pourrait par exemple décider de ne pas reprendre l'eau dans la liste des ingrédients de nombreuses boissons telles que le whisky car elle ne constituait vraiment pas l'essentiel.Europarl
Il n’existe pas de solution unique, mais, pour reprendre une expression de la série : la vérité est ailleurs.Europarl
Il atteindrait dès lors un niveau biologique de sécurité, pour reprendre le terme récemment utilisé par le commissaire.Europarl
Dans les deux dernières lignes, j'ai exprimé mon opinion personnelle, à mon grand regret, pour ne pas reprendre la parole en tant qu'orateur.Europarl
De toute façon, nous ne devons pas reprendre les concepts du passé pour une technologie si moderne et pour notre époque.Europarl
Je souhaite que nous puissions déraper sur cette peau de banane pour reprendre la bonne route, mais j'ai des doutes.Europarl
Le document en question devrait également reprendre les types d’aide et de prérogative qu’impliquerait un accord-cadre.Europarl
Je ne vais pas les reprendre, nous en avons parlé ensemble, dans cette enceinte, le mois dernier.Europarl
Ils ne tendent pas vers plus de démocratie mais sont plutôt voués à reprendre à leur compte ces 30 % de protestation potentielle pour atteindre les objectifs qui leurs sont propres.Europarl
Il ne nous semble donc pas nécessaire pour l'instant de reprendre la suggestion du rapporteur de publier une liste des dispositions qui seront affectées par l'introduction de l'euro.Europarl
A mes yeux, il est également navrant que l'on tente maintenant de reprendre la discussion sur la libéralisation aux dépens du véritable objet de ce rapport.Europarl
Il faut donner quelques grands horizons pour reprendre ou retenter une sorte de rêve européen.Europarl
Je voulais reprendre l'exemple du sucre : comment pouvons-nous dire que la politique agricole communautaire n'est pas protectionniste dans l'exemple du sucre ?Europarl
Nous ne voulons pas – et il n'est pas non plus nécessaire – de tout reprendre à zéro.Europarl
Je dirai, pour reprendre une phrase célèbre, qu'il est difficile de faire des prédictions, surtout à propos de l'avenir.Europarl
Il est également indiqué et nécessaire de reprendre, outre les rabais traditionnels, les systèmes de fidélisation des clients.Europarl
Voilà, je voulais simplement reprendre certains cas dont plusieurs ont évoqué, bien évidemment, des événements récents.Europarl
Cela permettra aux stocks de thon rouge de se reconstituer et au commerce de reprendre.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REPRENDRE » v. act.

& redupl. Prendre une autre fois. Une ville frontiere & demantelée se prend & reprend plusieurs fois pendant une guerre. Il faut reprendre le grand chemin que nous avons quitté. Je vais reprendre le chemin du logis. Il faut reprendre bientost l'habit d'hiver. On reprend la pane, la mode en revient. Ce mari aprés avoir bien plaidé contre sa femme, a été obligé de la reprendre. Donnez luy le loisir de reprendre haleine.
 
On dit aussi, qu'un prisonnier a été repris aprés s'être sauvé ; qu'un malade reprend ses forces peu à peu ; qu'un lasche reprend courage. On dit ; La fievre l'a repris ; il ne peut reprendre son vent. Reportez ce vin gasté à ce Cabaretier, & le luy faites reprendre.
 
REPRENDRE, signifie aussi, Rattraper, recourre. Les ennemis avoient pris bien du butin & des bestiaux, mais un parti des nostres l'a repris, l'a rattrapé.
 
REPRENDRE, signifie aussi, Rejoindre, rattacher une chose l'une avec l'autre. On le dit premierement des étoffes & des habits. Il s'est fait un accroc à ce manteau, il en faut reprendre les bords bien proprement. Il y a une maille rompuë à ce bas de soye, il la faut reprendre delicatement. On le dit aussi en Maçonnerie. Voilà un mur crevassé, il le faut reprendre de haut en bas. Ces fondements ne valent rien, il les faudra reprendre pardessous oeuvre. On le dit encore des chairs. Les levres de cette playe ont du mal à se reprendre, à cause du mouvement de la partie. On le dit aussi des arbres. Les saules reprennent racine aisément. Tous les arbres qu'on greffe ne reprennent pas.
 
REPRENDRE, en termes de Palais, se dit des procés & instances indecises, pendant le cours desquelles une des parties est decedée. Il faut faire appeller la veuve ou l'heritier d'un deffunt pour luy faire reprendre l'instance. Avant que de faire aucunes poursuites, il faut faire un acte au Greffe pour reprendre un procés. On dit aussi, qu'une veuve a à reprendre ses conventions, son preciput sur la communauté ; qu'un comptable a à reprendre plusieurs sommes dans son compte.
 
REPRENDRE, se dit aussi en choses morales. Il faut reprendre mon discours où je l'avois quitté. Pour l'intelligence de cette affaire, il faut reprendre les choses d'un peu plus haut. Donnez luy le loisir de reprendre ses esprits. Il signifie aussi, Repliquer. Aprés qu'on luy eut fait une telle objection, mais, reprit-il, que répondrez-vous à cette objection ?
 
REPRENDRE, signifie encore, Blasmer, corriger, chastier. Voilà un homme de bien, on ne sçauroit trouver rien à reprendre sur luy. Cet Auteur n'est pas correct, on a trouvé mille choses à reprendre dans son livre. Voilà un scelerat qui a été deux fois repris de Justice, chastié. On peut reprendre son prochain par correction fraternelle, mais il faut que ce soit avec une grande discretion.
 
REPRENDRE, signifie encore, Profiter, tirer avantage de quelque chose. Cet habit est vieux & troüé, il n'y a rien à reprendre, on n'en peut faire quoy que ce soit. Je ne veux point de cette ferme, elle est trop haute, il n'y a rien à reprendre, à profiter. Vous perdrez vos peines à plaider contre ce miserable, vous ne trouverez rien à reprendre sur luy.
 
REPRIS, ISE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020