retomber

définitions

retomber ​​​ | ​​​ verbe intransitif

(êtres vivants)
Tomber de nouveau. Elle se releva, mais retomba aussitôt. —  Toucher terre après s'être élevé. Retomber après un saut. Le chat est retombé sur ses pattes. —  locution, au figuré Retomber sur ses pieds*.
Tomber de nouveau (dans une situation mauvaise). Retomber malade (➙ rechuter). —  (moral) Retomber dans l'erreur.
(choses)
Tomber de nouveau ou après s'être élevé. ➙ redescendre. La fusée est retombée. —  Se remettre à tomber. La neige retombe.
S'abaisser (après avoir été levé). Laisser retomber les bras.
Pendre librement. Ses cheveux retombent sur ses épaules.
Revenir (dans un état, une situation). Retomber dans l'oubli.
Cesser de se soutenir. L'intérêt ne doit pas retomber.
(sujet : chose abstraite) Retomber sur (qqn) : être rejeté sur. ➙ incomber à, rejaillir sur. C'est sur lui que retombe la responsabilité.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je retombe

tu retombes

il retombe / elle retombe

nous retombons

vous retombez

ils retombent / elles retombent

imparfait

je retombais

tu retombais

il retombait / elle retombait

nous retombions

vous retombiez

ils retombaient / elles retombaient

passé simple

je retombai

tu retombas

il retomba / elle retomba

nous retombâmes

vous retombâtes

ils retombèrent / elles retombèrent

futur simple

je retomberai

tu retomberas

il retombera / elle retombera

nous retomberons

vous retomberez

ils retomberont / elles retomberont

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je ne parle pas d'adopter une contre-attitude, nous ne pouvons pas retomber dans d'anciens clichés.Europarl
Effrayé, il recule, il va retomber aux ténèbres de la forêt, quand soudain une ombre lui apparaît qui le rassure et l'invite à le suivre.Marie d'Agoult (1805-1876)
Je trébuchais, m'étalais, remontais sur mes pattes pour retomber dans un trou où je m'enlisais jusqu'aux cartouchières.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Et il laissa retomber sa tête, mais il ne referma pas les paupières, il les guetta.Émile Zola (1840-1902)
Car personne ne veut retomber dans la trappe inflationniste destructrice d'emplois dont nous venons de nous libérer.Europarl
Il laissa retomber la main inanimée qu'il avait saisie, et il se hâta de m'entraîner loin de ce lieu d'horreur.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Faustine s'était laissée retomber sur le fauteuil, violemment secouée par ces paroles ardentes, qui l'épouvantaient et la ravissaient à la fois.Albert Delpit (1849-1893)
J'espère que l'émotion va quelque peu retomber, que les visages empourprés vont reprendre une teinte moins vive et que nous allons pouvoir passer au vote.Europarl
Si l'on veut éviter de retomber dans les anciennes dissensions nationales, ces experts du secteur ne doivent donc pas exprimer le point de vue de leurs anciens employeurs.Europarl
Avoir rêvé quelqu'une de ces scélératesses énormes qui enrichissent d'un coup, et retomber aux mesquines escroqueries d'autrefois... quelle misère !...Émile Gaboriau (1832-1873)
Une machine à vapeur fait tourner ces tambours, sur lesquels la chaîne s'enroule deux ou trois fois, pour retomber ensuite dans l'eau à l'arrière du bateau.Ernest Deharme (1838?-1916)
Mais cette rivalité devait retomber sur la femme assez téméraire pour y attacher ses espérances.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Elle redescendroit le long du tube, sans qu'on pût en déterminer la quantité ; il pourroit d'ailleurs en retomber sur la mêche des gouttes, qui ne manqueroient pas de l'éteindre.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Les maux du royaume n'étoient que suspendus, et il étoit menacé de retomber dans le chaos d'où il vouloit sortir ; ou plutôt il n'en étoit point sorti.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Sur quoi je voudrois bâtir une bonne et ferme résolution de ne plus retomber dans ma faute, prenant pour cela les moyens convenables, et surtout l'avis de mon directeur.Saint François de Sales (1567-1622)
Et il laissa retomber ses deux bras le long de son corps, comme s'il eût perdu tout sentiment.Eugène Sue (1804-1857)
Les crises se succèdent avec rapidité : ils s'adorent le matin et se disent des injures le soir, pour retomber le lendemain dans les bras l'un de l'autre.Maurice Clouard (1857-1902)
Nous devons regarder vers l'avenir et ne pas retomber dans une vieille attitude revancharde ; il est très important à mes yeux de le souligner ici.Europarl
Tout ce que l'on ne fera pas aujourd'hui pour construire des structures pacifiques dans ces pays finira par nous retomber dessus à un moment ou l'autre.Europarl
Emilie entendit de loin retomber les portes de la salle, comme si on les eût fermées pour la nuit.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RETOMBER » v. n.

& redupl. Tomber une autre fois. Il a les jambes si foibles, qu'il n'est pas si-tost relevé, qu'il retombe.
 
RETOMBER, signifie quelquefois simplement, Cheoir. L'eau élevée dans des jets de fonteine retombe aussi-tost. Les vapeurs que le Soleil éleve de la terre retombent en pluye, aussi-bien que celles qui sont élevées dans un alembic. Quand on a fait une querelle à son Juge, il ne faut pas retomber entre ses mains.
 
RETOMBER, signifie encore, Tomber d'un autre côté. Cette fluxion qu'on avoit détournée du bras droit, est retombée sur le gauche.
 
RETOMBER, se dit aussi en parlant des recheutes des maladies. Il étoit convalescent, mais il est retombé pour la seconde fois. Le quinquinna guerit la fiévre, mais on retombe, elle reprend au bout d'un certain temps.
 
RETOMBER, se dit figurément en choses morales. La fragilité humaine fait qu'on retombe souvent dans les mêmes vices dont on se croyoit gueri. Il faut recourir à la penitence, dés qu'on est retombé.
 
RETOMBER, se dit aussi de ce qui par un contre-coup tombe sur une autre personne, ou sur soy-même. Les condamnations qui interviendront contre moy retomberont sur mes garents, sur mes cautions. Les medisances, les calomnies retombent souvent sur les auteurs. Cette fille qu'il avoit mise en Religion luy est retombée sur les bras par la ruine du Monastere. On dit proverbialement, que qui crache contre le Ciel, il luy retombe sur le visage, pour dire, qu'il ne se faut point prendre au Ciel des malheurs qui nous arrivent.
 
RETOMBÉ, ÉE. part. pass. & adj.
So British... ou pas ! Spoil Spoil

Emblématique de la culture populaire contemporaine (séries, littérature…), ce terme issu du verbe anglais to spoil « gâcher » s’est imposé en français pour désigner le « dévoilement » d’un élément clé d’une intrigue, gâchant l’effet de surprise.

Dr Orodru 07/04/2021