Email catcher

retomber

Définition

Définition de retomber ​​​ | ​​​ verbe intransitif

(êtres vivants)
Tomber de nouveau. Elle se releva, mais retomba aussitôt. Toucher terre après s'être élevé. Retomber après un saut. Le chat est retombé sur ses pattes. locution, au figuré Retomber sur ses pieds*.
Tomber de nouveau (dans une situation mauvaise). Retomber malade (➙ rechuter). (moral) Retomber dans l'erreur.
(choses)
Tomber de nouveau ou après s'être élevé. ➙ redescendre. La fusée est retombée. Se remettre à tomber. La neige retombe.
S'abaisser (après avoir été levé). Laisser retomber les bras.
Pendre librement. Ses cheveux retombent sur ses épaules.
Revenir (dans un état, une situation). Retomber dans l'oubli.
Cesser de se soutenir. L'intérêt ne doit pas retomber.
(sujet : chose abstraite) Retomber sur (qqn) : être rejeté sur. ➙ incomber à, rejaillir sur. C'est sur lui que retombe la responsabilité.

Conjugaison

Conjugaison du verbe retomber

actif

indicatif
présent

je retombe

tu retombes

il retombe / elle retombe

nous retombons

vous retombez

ils retombent / elles retombent

imparfait

je retombais

tu retombais

il retombait / elle retombait

nous retombions

vous retombiez

ils retombaient / elles retombaient

passé simple

je retombai

tu retombas

il retomba / elle retomba

nous retombâmes

vous retombâtes

ils retombèrent / elles retombèrent

futur simple

je retomberai

tu retomberas

il retombera / elle retombera

nous retomberons

vous retomberez

ils retomberont / elles retomberont

Synonymes

Synonymes de retomber verbe intransitif

redescendre, baisser, chuter, rebaisser

faiblir, s'apaiser, se calmer, diminuer, disparaître, s'éteindre

pendre, pendouiller (familier)

rechuter, récidiver, recommencer

Synonymes de retomber sur

[responsabilité] rejaillir sur, incomber à, peser sur

[un sujet] revenir sur

Exemples

Phrases avec le mot retomber

La décision du gouvernement de retirer la réforme fiscale n'a pas fait retomber la tension.Ouest-France, Anne PROENZA, 03/05/2021
Si l'affaire tournait mal, on parie que ça lui retomberait sur le coin du nez.Ouest-France, 21/06/2018
Si vous êtes marié sous le régime de la communauté de biens, vos éventuelles difficultés peuvent retomber sur votre conjoint.Capital, 15/01/2021, « Entreprise individuelle : les avantages (et les risques) de ce… »
Comment réunifier les morceaux qui ont volé en éclats, mais sans retomber dans l'illusion de la maîtrise de ce qui ne cessera de nous échapper ?Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2011 (Cairn.info)
Et lorsqu'il pleut, les gouttes filent directement au sol, empêchant le sel de retomber dans les oeillets.Ouest-France, Gaëlle COLIN, 20/07/2015
Résultat : en un mois le pays est parvenu à faire retomber le nombre de contamination en dessous de 30 nouveaux cas par jour.Ouest-France, Émilie CHESNÉ, 27/08/2021
Pourtant, nous avons tendance à retomber dans les mêmes pièges.Ça m'intéresse, 04/12/2019, « Pourquoi est-il si difficile de s'opposer ? »
Les ridicules de cette nature ne tardent pas à retomber sur leur auteur.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
En revanche, en cas de modifications à apporter, vous retomberez dans le système classique de correction de la déclaration pré-remplie.Capital, 03/04/2020, « Déclaration automatique des revenus : comment savoir si je suis… »
Du coup, la méfiance des clients ne devrait pas retomber avant plusieurs mois, voire des années.Capital, 30/03/2009, « L’abécédaire du nouvel ordre économique mondial »
J'espère que l'émotion va quelque peu retomber, que les visages empourprés vont reprendre une teinte moins vive et que nous allons pouvoir passer au vote.Europarl
En effet, elle a le pouvoir de faire retomber celle qui est en nous ainsi que celle d'autrui.Capital, 30/03/2010, « Apprendre à mieux communiquer en entreprise »
Cette relation à la numérisation n'est-elle pas un moyen de retomber sur une confiance injustifiée, une confiance toujours peu discutée ?Revue critique de droit international privé, 2019 (Cairn.info)
De page en page, on pense que le souffle retombera, il n'en est rien, jusqu'au bout.Études, 2013 (Cairn.info)
Leur bon début de saison aurait pu retomber comme un soufflet.Ouest-France, 22/01/2021
De moins de 1 % en 1925, sa part a progressé jusqu'à 3,6 % en 2000, avant de retomber à 2,5 % en 2015.Afrique contemporaine, 2017, Jean-Marie Martin-Amouroux (Cairn.info)
Il est tout à fait possible de retomber enceinte après ce type d'affection gynécologique.Ça m'intéresse, 10/02/2022, « Quels sont les signes d'une grossesse extra-utérine ? »
De nombreux économistes estiment que la performance de ce trimestre ne sera pas répétée et devrait retomber entre 2 et 3 %.Ouest-France, 26/07/2018
Cette moyenne retomberait un peu après 1789 (et plus pour les femmes, d'ailleurs, que pour les hommes).Histoire & Sociétés Rurales, 2009, Frédéric Schwindt (Cairn.info)
Cette conclusion l'a fait paradoxalement retomber sur l'interprétation freudienne du sentiment océanique (la consolation d'un père protecteur, dispensateur de grâces) qu'elle aurait voulu, pourtant, écarter.Essaim, 2018, Jean-Louis Sous (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RETOMBER v. n.

& redupl. Tomber une autre fois. Il a les jambes si foibles, qu'il n'est pas si-tost relevé, qu'il retombe.
 
RETOMBER, signifie quelquefois simplement, Cheoir. L'eau élevée dans des jets de fonteine retombe aussi-tost. Les vapeurs que le Soleil éleve de la terre retombent en pluye, aussi-bien que celles qui sont élevées dans un alembic. Quand on a fait une querelle à son Juge, il ne faut pas retomber entre ses mains.
 
RETOMBER, signifie encore, Tomber d'un autre côté. Cette fluxion qu'on avoit détournée du bras droit, est retombée sur le gauche.
 
RETOMBER, se dit aussi en parlant des recheutes des maladies. Il étoit convalescent, mais il est retombé pour la seconde fois. Le quinquinna guerit la fiévre, mais on retombe, elle reprend au bout d'un certain temps.
 
RETOMBER, se dit figurément en choses morales. La fragilité humaine fait qu'on retombe souvent dans les mêmes vices dont on se croyoit gueri. Il faut recourir à la penitence, dés qu'on est retombé.
 
RETOMBER, se dit aussi de ce qui par un contre-coup tombe sur une autre personne, ou sur soy-même. Les condamnations qui interviendront contre moy retomberont sur mes garents, sur mes cautions. Les medisances, les calomnies retombent souvent sur les auteurs. Cette fille qu'il avoit mise en Religion luy est retombée sur les bras par la ruine du Monastere. On dit proverbialement, que qui crache contre le Ciel, il luy retombe sur le visage, pour dire, qu'il ne se faut point prendre au Ciel des malheurs qui nous arrivent.
 
RETOMBÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022