Email catcher

affermir s'affermir

Définition

Définition de affermir ​​​ verbe transitif

Rendre plus ferme, plus solide. ➙ consolider, raffermir.
au figuré Rendre plus assuré, plus fort. ➙ fortifier, renforcer. Affermir son pouvoir. Affermir qqn dans sa résolution.

Définition de s'affermir ​​​ verbe pronominal

Devenir plus ferme, plus stable (au propre et au figuré).

Conjugaison

Conjugaison du verbe affermir

actif

indicatif
présent

j'affermis

tu affermis

il affermit / elle affermit

nous affermissons

vous affermissez

ils affermissent / elles affermissent

imparfait

j'affermissais

tu affermissais

il affermissait / elle affermissait

nous affermissions

vous affermissiez

ils affermissaient / elles affermissaient

passé simple

j'affermis

tu affermis

il affermit / elle affermit

nous affermîmes

vous affermîtes

ils affermirent / elles affermirent

futur simple

j'affermirai

tu affermiras

il affermira / elle affermira

nous affermirons

vous affermirez

ils affermiront / elles affermiront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot affermir

Jeudi, c'est au coucher du jour qu'il faudra affermir abdos et fessiers.Ouest-France, Daphné CAGNARD-BUDIMAN, 21/05/2019
Si, par son accent militant, le discours du trône irritait la gauche, il parut, du moins au début, affermir la majorité conservatrice.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Elles procèdent toutes deux d'une volonté d'affermir la confiance dans les statistiques.Revue économique, 2010, Jean-Michel Charpin (Cairn.info)
Il s'est soucié d'affermir sa vision et sa volonté avant de devenir l'un des principaux gouvernants d'un monde saturé de périls.Commentaire, 2011, Philippe Meyer (Cairn.info)
Nous construisons des bâtiments, non pas parce qu'ils sont sur des terrains solides et stables, mais parce qu'en les construisant, nous affermirons peut-être le terrain.Europarl
Rester fidèle au droit et aux valeurs qui fondent notre civilisation, c'est la meilleure manière de l'affermir et de la faire rayonner.Ouest-France, Jeanne-Emmanuelle HUTIN, 30/06/2019
Dans le même temps, la confiance continuera de s'affermir et les conditions de crédit resteront favorables à l'investissement privé qui augmentera en 2014.Perspectives économiques de l'OCDE, 2013 (Cairn.info)
Et cette garantie légale, nous devons et nous allons l'affermir à nouveau et la stabiliser pour chacun et contre chacun.Le Monde Juif, 1951, Michel Mazor (Cairn.info)
Cette scrutation, loin d'affermir les apparences, rendait leur texture instable, discontinue, mobile.Critique, 2009, Jean-Claude Bonne (Cairn.info)
Est-ce vraiment le cas, et les démocrates ont-ils besoin d'un tel partenaire pour affermir la conscience (auto)critique de leurs valeurs ?Critique, 2005, Pierre Bouretz (Cairn.info)
Des événements et des concours sont organisés pour affermir l'esprit communautaire, donner de la visibilité à certains livres et recommander des lectures.Communication & langages, 2014, Brigitte Chapelain (Cairn.info)
Vous voyez qu'en voulant porter votre cour à affermir sa sécurité, vous avez troublé la mienne, et en même temps celle de beaucoup d'autres.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Après avoir boudé la présidentielle, la population algérienne s'est de nouveau détournée des urnes lors des législatives organisées samedi pour tenter d'affermir la légitimité du gouvernement.Ouest-France, 13/06/2021
Ce sont elles pourtant qui m'invitent à m'affermir, à creuser plus avant et à étudier dans mon moi ce qu'il contient d'immuable.Maurice Barrès (1862-1923)
Des balbutiements d'espérance jaillissaient de sa bouche, et de larges larmes noyaient le pauvre sourire de courage dont elle cherchait à l'affermir.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
La confiance dans le crédit public n'avait fait que s'affermir malgré les secousses politiques.Gestion et finances publiques, 2021, Olivier Tholozan (Cairn.info)
Vivez plus longtemps que moi, pour affermir tous les empires que vous avez fondés.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Cette conviction était plus cruelle pour elle que les doutes les plus pénibles, et cependant elle cherchait toujours à s'y affermir davantage.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Il savait composer avec mes remords, affermir mes pas toujours chancelans dans la route où j'étais lancée, travailler ma conscience, et m'en sauver les tourmens.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Cette exposition vise à affermir une volonté en vue d'une séquence et d'une constellation d'actes formant un mouvement continu, une vie.Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2011, Maxime Allard (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AFFERMIR verb. act.

Rendre ferme & inesbranlable. Il faut affermir une voute par de bons arcsboutans. son corps s'affermit de jour en jour, & reprend ses anciennes forces.
 
AFFERMIR, se dit au figuré des choses spirituelles. La Philosophie affermit le courage. la victoire affermit un Prince dans son trône. la grace affermit les fidelles dans la foy.
 
AFFERMI, IE. part. pass.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.