révérer

 

définitions

révérer ​​​ verbe transitif

littéraire Traiter avec un grand respect, honorer particulièrement. ➙ respecter ; vénérer. —  au participe passé Un maître révéré.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je révère

tu révères

il révère / elle révère

nous révérons

vous révérez

ils révèrent / elles révèrent

imparfait

je révérais

tu révérais

il révérait / elle révérait

nous révérions

vous révériez

ils révéraient / elles révéraient

passé simple

je révérai

tu révéras

il révéra / elle révéra

nous révérâmes

vous révérâtes

ils révérèrent / elles révérèrent

futur simple

je révérerai / ro je révèrerai

tu révéreras / ro tu révèreras

il révérera / ro il révèrera / elle révérera / ro elle révèrera

nous révérerons / ro nous révèrerons

vous révérerez / ro vous révèrerez

ils révéreront / ro ils révèreront / elles révéreront / ro elles révèreront

 

synonymes

révérer verbe transitif

honorer, admirer, adorer, célébrer, considérer, craindre, encenser, estimer, glorifier, respecter, vénérer, tenir en grand honneur (soutenu)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce n'est pas là la leçon que nous donne ce livre sacré que les monopoleurs eux-mêmes font profession de révérer.Frédéric Bastiat (1801-1850)
On se contentait de la révérer de loin.Ernest Renan (1823-1892)
Le peuple s'habitua à révérer certains noms, comme des emblèmes de lumières et de vertus.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Mon cœur doit toujours révérer son nom : en soupirant, je me résigne à perdre ce que je crus autrefois mon bien, et je pardonne son infidélité en versant une larme.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il n'a eu qu'à paraître, et tout le monde s'est mis à l'aimer et à le révérer...Pierre Duchaussois (1878-1940)
Mais ils moururent tous deux, affectant de révérer ce qui les avait fait condamner par le mépris qu'ils en avaient, et ce quiles guérissait du pire des maux, la vie.Marcel Schwob (1867-1905)
Ne suis-je pas votre homme lige, au contraire, votre vassal, pour vous révérer, vous servir et vous aimer comme ma reine et ma dame ?Joseph Bédier (1864-1938)
Un ancien a dit que les hommes doivent révérer le passé, se soumettre au présent, désirer de bons princes, et supporter les leurs tels qu'ils sont.Pierre Daru (1767-1829)
Est-ce là toute cette science que les hommes publient, et qui vous fait révérer de toute la terre ?Jean de La Bruyère (1645-1696)
Ainsi, parce que je n'ai point d'horreur pour vos dogmes, je serais près de les révérer ?Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Et connais donc enfin le transport de conculquer d'un peu de sacrilège ce que (là, tout entre nous) il serait peut-être ridicule de révérer trop exclusivement.Camille Lemonnier (1844-1913)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REVERER » v. act.

Avoir du respect, de la veneration pour quelque personne, ou quelque chose. Il faut reverer les parents, les Superieurs, les Magistrats, les gens d'âge & de merite. Il faut reverer les choses saintes, les caracteres sacrez, les images, les reliques des Saints. Il faut reverer les loix & les ordres politiques. On revere les grands monuments de l'Antiquité, les ruines qui nous en restent.
 
REVERÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020