ruisseler

 

définitions

ruisseler ​​​ | ​​​ verbe intransitif

Couler sans arrêt en formant des ruisseaux, des filets d'eau. La pluie ruisselle. —  Se répandre à profusion. Une pièce où ruisselle le soleil.
Ruisseler de : être couvert de (un liquide qui ruisselle). La vitre ruisselait de pluie. Ruisseler de sueur.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je ruisselle / ro je ruissèle

tu ruisselles / ro tu ruissèles

il ruisselle / ro il ruissèle / elle ruisselle / ro elle ruissèle

nous ruisselons

vous ruisselez

ils ruissellent / ro ils ruissèlent / elles ruissellent / ro elles ruissèlent

imparfait

je ruisselais

tu ruisselais

il ruisselait / elle ruisselait

nous ruisselions

vous ruisseliez

ils ruisselaient / elles ruisselaient

passé simple

je ruisselai

tu ruisselas

il ruissela / elle ruissela

nous ruisselâmes

vous ruisselâtes

ils ruisselèrent / elles ruisselèrent

futur simple

je ruissellerai / ro je ruissèlerai

tu ruisselleras / ro tu ruissèleras

il ruissellera / ro il ruissèlera / elle ruissellera / ro elle ruissèlera

nous ruissellerons / ro nous ruissèlerons

vous ruissellerez / ro vous ruissèlerez

ils ruisselleront / ro ils ruissèleront / elles ruisselleront / ro elles ruissèleront

 

synonymes

ruisseler verbe intransitif

couler, dégouliner, dégoutter, se répandre, tomber

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les flammes furent étouffées après s'être divisées en mille langues ardentes qui semblaient ruisseler en cascades de feu sur les flancs de l'édifice.George Sand (1804-1876)
Et il lui détaille l'affluence des biens où il va nager, l'or qui va ruisseler sur lui, l'opulence qui va couler dans sa maison comme un fleuve.Hippolyte Taine (1828-1893)
Donc, le gosier serré par la faim, elle s'avança au bord de l'étang et pleura ; elle fit ruisseler sur le sol des larmes pareilles à d'innombrables perles.Judith Gautier (1845-1917)
Comment un fils n'eût-il pas senti cette pitié surabonder en lui, ruisseler en larmes sur ce papier où se voyaient les taches faites par d'autres pleurs ?Paul Bourget (1852-1935)
La pluie a fait ruisseler ses torrents glacés et le soleil ses torrents de feu sur mon corps immobile, dans la position la plus gênante.Théophile Gautier (1811-1872)
La pauvre grand'mère sentit des larmes amères, des larmes brûlantes monter à ses yeux, gonfler ses paupières, ruisseler sur ses joues.Jules de Gastyne (1847-1920)
On entendait les seaux tomber à la mer et l'eau ruisseler le long des coques.Marc Elder (1884-1933)
Cette simple parole, prononcée par une vieille femme que conduisait un enfant, lui fit ruisseler la sueur dans les reins.Victor Hugo (1802-1885)
Sa longue chevelure semble ruisseler, et le traitement ne produira aucun effet, si l'on en juge par la physionomie et le mouvement de l'assistance.Jean-François Champollion (1790-1832)
C'était de l'eau parfumée, dont je ne reconnus la suave odeur de rose qu'en sentant ruisseler sur mes joues et sur ma barbe les gouttes lancées au hasard.Gérard de Nerval (1808-1855)
S'il s'y cramponnait, il sortait du désastre, il remontait au soleil, il laissait ruisseler de ses vêtements et de ses cheveux l'eau amère, il était sauvé, il vivait.Victor Hugo (1802-1885)
Cela me fit un effet singulier de sentir ainsi ruisseler sur ma joue cet intarissable courant de larmes qui ne partait pas de mes yeux.Théophile Gautier (1811-1872)
Triste, elle regardait la pluie ruisseler contre les vitres, et les nuages courir au ciel.Élémir Bourges (1852-1925)
Aussi était-ce merveille que de voir l'or et l'argent ruisseler sur leurs riches uniformes de velours et de satin.Joseph Marmette (1844-1895)
La pluie tombait, tombait, avec un petit bruit incessant de fontaine ; on l'entendait presque sans répit ruisseler dehors sur les murs.Pierre Loti (1850-1923)
Mes cheveux se dressèrent sur ma tête, je sentis une sueur froide poindre à leur racine et ruisseler sur mon visage.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En même temps que je la maudissais pour cet envahissement de tout mon être, je sentais des larmes gonfler ma poitrine et ruisseler sur mes joues.George Sand (1804-1876)
Le duc sentit la sueur ruisseler sur son front pendant ce choc aussi redoutable qu'imprévu.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Assis dans la cuisine, nous entendions battre la pluie contre les volets et l'eau ruisseler des gouttières.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
C'est alors qu'il ouvre, au pied des croix et des oratoires champêtres, ces antres béants au fond desquels on voit ruisseler des flots d'or.Alphonse Chabot (?-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RUISSELER » v. n.

Couler en forme de ruisseau. On voit plusieurs sources dans cette vallée qui ruisselent dans la prairie. On dit figurément, que le sang ruisseloit de sa playe, pour dire, en couloit en abondance.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020