Email catcher

ruminer

Définition

Définition de ruminer ​​​ verbe transitif

(ruminants) Mâcher de nouveau des aliments revenus de l'estomac, avant de les avaler. Les vaches ruminent l'herbe (et, sans complément, ruminent).
(personnes) Tourner et retourner dans son esprit. ➙ remâcher, ressasser. Ruminer son chagrin.

Conjugaison

Conjugaison du verbe ruminer

actif

indicatif
présent

je rumine

tu rumines

il rumine / elle rumine

nous ruminons

vous ruminez

ils ruminent / elles ruminent

imparfait

je ruminais

tu ruminais

il ruminait / elle ruminait

nous ruminions

vous ruminiez

ils ruminaient / elles ruminaient

passé simple

je ruminai

tu ruminas

il rumina / elle rumina

nous ruminâmes

vous ruminâtes

ils ruminèrent / elles ruminèrent

futur simple

je ruminerai

tu rumineras

il ruminera / elle ruminera

nous ruminerons

vous ruminerez

ils rumineront / elles rumineront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot ruminer

Le présent : page blanche où l'inédit peut s'écrire, ou bien temps que l'on passe à ruminer les prétendues leçons transmises par de vieilles légendes ?Recherches de science religieuse, 2020, Gilbert Vincent (Cairn.info)
Ces vaches, à vrai dire, l'emportent sur tous en cet art : elles ont inventé de ruminer et de se coucher au soleil.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Mais une tentative de faire ruminer le sens commun, de penser en commun.Association la Revue nouvelle, 2020, Chedia Leroij, Guillermo Kozlowski, Alexis Zimmer (Cairn.info)
Les éléments d'information qui suivent devraient aider les plus aviophobiques d'entre nous à s'envoler au-dessus du plancher des vaches sans ruminer leur peur.Capital, 08/04/2013, « Apprenez à dominer votre peur de l'avion durant vos déplacements… »
Il se plaint d'être vide, de ruminer sans cesse des idées suicidaires.Perspectives Psy, 2014, Michel Grappe (Cairn.info)
Mais je ne tiens pas moi non plus à ruminer le passé : je préfère me tourner vers l'avenir, et nous devons tirer les leçons des erreurs que nous avons commises.Europarl
Ne rien dire, c'est prendre le risque de ruminer sans fin votre bourde et de vivre avec une culpabilité lancinante.Capital, 29/09/2011, « Cesser de culpabiliser au travail, c’est possible ! »
Une telle issue n'est même pas envisagée dans le rapport, lequel se borne à ruminer les proclamations et propositions habituelles et inoffensives.Europarl
Les béguines ont disparu mais, de temps à autres, les vaches continuent à ruminer dans le pré.Outre - Terre, 2014, Luc Beyer de Ryke (Cairn.info)
Herbe grasse, bien verte, de quoi paître, ruminer et dormir tranquillement.Ouest-France, 02/04/2019
La vache maraîchine, grâce à ses sabots porteurs sur des sols gorgés d'eau, peut donc ruminer dans les prairies humides, valorisant ainsi la prairie naturelle.Ouest-France, 06/09/2015
L'homme avait passé le week-end à ruminer sa tristesse, la bouteille à portée de main.Ouest-France, 25/05/2020
L'alpaga descend de la vigogne et, malgré sa tendance à ruminer, n'est pas considéré comme un membre de la famille des ruminants.Ouest-France, 25/07/2016
Au lieu de ruminer, retournez la situation à votre avantage.Capital, 25/01/2011, « Tirez parti des petits travers de votre chef »
Je concentrerai en trois heures toute la vitalité de vingt ans d'existence... après quoi... j'irai... ruminer mon bonheur dans l'éternité.Hector Berlioz (1803-1869)
Il y a là de quoi ruminer : sur l'écriture comme tentative de mise en discours de ce qui est au défaut même du sujet.Le genre humain, 2009, Jacques Aubert (Cairn.info)
S'engager dans des associations ou marcher pour le climat permet également d'éviter de ruminer et de rencontrer des personnes sensibilisées.Ouest-France, Anne-Flore HERVÉ, 16/03/2019
Je concentrerai dans trois heures toute la vitalité de vingt ans d'existence... après quoi... j'irai... ruminer mon bonheur dans l'éternité.Hector Berlioz (1803-1869)
De part et d'autre, les vaches s'alignent à l'infini, museaux au travers de la barrière pour ruminer le fourrage.Ouest-France, 22/12/2017
Réduit à l'état de pure mémoire, il se demande si l'éternité ne sert qu'à ruminer les moindres détails de toute une existence.Esprit, 2010 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RUMINER v. act.

Mascher une seconde fois ce qu'on a mangé. Les animaux qui ruminent sont les boeufs, les vaches, les brebis. Ils ont quatre ventricules, avec deux conduits ou esophages faits en ligne spirale, par l'un desquels l'aliment remonte du premier estomach, & par l'autre il descend dans le second. Voyez Ventricule.
 
RUMINER, se dit figurément en Morale de la reflexion qu'on fait sur les premieres pensées, de la meditation sur la recherche de quelque dessein, invention, ou probleme. Les belles choses ne se trouvent pas d'abord, il faut long-temps ruminer pour y reüssir.
 
RUMINÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.