Email catcher

sévérité

Définition

Définition de sévérité ​​​ nom féminin

Caractère ou comportement d'une personne sévère. ➙ dureté.
Caractère rigoureux (d'une peine, etc.). Sévérité d'un verdict.
littéraire Caractère austère, sérieux. ➙ austérité.

Synonymes

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot sévérité

Elle permet d'établir un bilan de l'insomnie, de sa durée et de sa sévérité.Ça m'intéresse, 25/02/2021, « Voici la solution (qui marche) pour se sevrer de somnifères… »
Plusieurs échéances et un processus qui va crescendo dans la sévérité.Capital, 29/07/2019, « Loi énergie et climat : la fête est finie pour les… »
Dans un mouvement inverse, en revanche, les jugements sont de plus en plus nombreux et s'accompagnent d'une moindre sévérité.L'Autre, 2003 (Cairn.info)
De surcroît, la sévérité du contingentement à l'importation de véhicules de tourisme en 2016 devrait aggraver encore cette tendance.Maghreb-Machrek, 2017, Rachid Mira, Thierry Pairault, Fatiha Talahite (Cairn.info)
La médaille a ses revers, en fonction des pays, de la sévérité des mesures de confinement ou des produits vendus.Ouest-France, 15/05/2020
Le résultat d'un étonnant projet pédagogique, qui mêle une extrême sévérité dans les attendus et un humanisme touchant.Ouest-France, Arnaud BÉLIER, 13/09/2021
Dans une société de défiance, on s'attendrait à plus de sévérité !Commentaire, 2020, Henri Weber (Cairn.info)
Quel que soit son degré de sévérité, la loi ne sera pas facile à appliquer.Capital, 14/10/2019, « Interdiction de détruire les invendus : comment les marques s'organisent »
Chaque peine était présentée aux répondants du public de façon détaillée de manière à ce qu'ils puissent imaginer plus facilement la sévérité de la peine.Déviance et Société, 2008, Chloé Leclerc, Pierre Tremblay (Cairn.info)
Il choisit une idée générale, la ruse, la sottise, la sévérité, et en fait un personnage.Hippolyte Taine (1828-1893)
Elle réclame notamment plus de sévérité pour les agresseurs des forces de l'ordre.Ouest-France, Philippe MIRKOVIC, 19/05/2021
Ils s'étaient battus avec la dernière énergie pour que l'excessive sévérité prudentielle imposée en novembre 2019 soit assouplie, notamment eu égard à la crise.Capital, 28/12/2020, « L’insoutenable légèreté de l’immobilier »
La sévérité des manifestations varie beaucoup d'une personne à l'autre.Ouest-France, 07/07/2017
Selon les individus et la sévérité du rhume, cette durée est toutefois très variable.Ouest-France, 25/11/2019
Dans votre cas, c'est l'équilibre entre sévérité et ouverture qui donne naissance à une forme théâtrale particulière.Vertigo, 2008, Mathieu Capel, Terutarô Osanaï (Cairn.info)
De l'autre côté, une sévérité éducative est déplorée par différents observateurs qui citent les dures punitions subies par certains enfants.L'Autre, 2001, Lucette Labache (Cairn.info)
Ce phénomène d’ampleur croissante n’est, en réalité, pas combattu avec la sévérité qu’il mérite.Europarl
En outre, les nouvelles règles du jeu ont pris effet sur le champ : la soudaineté s'ajoute à la sévérité.Capital, 14/10/2019, « Le gouvernement veut-il vraiment soutenir les aides à la rénovation… »
C'est un traitement considéré comme révolutionnaire, qui diminuerait la sévérité des troubles autistiques.Ouest-France, Laurence GUILMO, 11/12/2012
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SEVERITÉ s. f.

Exactitude à faire observer les loix, à en punir les contraventions. La severité des loix & des peines est ce qui conserve les Estats en paix. Cet Auteur escrit avec une grande severité, il chastie bien son stile.
 
SEVERITÉ, se dit aussi d'une certaine vertu farouche & accompagnée de rigidité. Ce vieillard a vécu dans une grande severité de moeurs, sa severité est peinte sur son visage. Les regards de cette femme monstrent une grande severité.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être de bon, de mauvais augure Être de bon, de mauvais augure

Quand on dit d’un signe favorable ou défavorable qu’il est de bon ou de mauvais augure, on comprend que augure est synonyme de présage. Mais on...

Alain Rey 25/10/2022