fallacieux

 

définitions

fallacieux ​​​ | ​​​ , fallacieuse ​​​ | ​​​ adjectif

littéraire Trompeur ; illusoire. Des promesses fallacieuses.
 

synonymes

fallacieux, fallacieuse adjectif

trompeur, faux, fourbe, hypocrite, insidieux, mensonger, perfide, [argument] captieux, spécieux

illusoire, vain

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quantité d'arguments fallacieux ont été avancés ici ce soir, notamment quant aux seuils d'éligibilité au financement.Europarl
Nous ne devrions pas utiliser d'arguments environnementaux fallacieux pour condamner une pratique dont nous savons et dont il est scientifiquement démontré qu'elle n'implique rien que la prise de thon.Europarl
Ils ne doivent pas être affaiblis par l'argument fallacieux que rigueur budgétaire équivaut à récession et chômage.Europarl
Ce genre de preuves, emprunté à la critique historique, est fallacieux en algèbre et en géométrie.Jules Lemaître (1853-1914) et Marcellin Berthelot (1827-1907)
Mais, en étudiant ce dossier, nous ne pouvons ignorer les restructurations basées sur des prétextes fallacieux, derrière lesquels se cache la simple recherche du profit immédiat.Europarl
Qu'est-ce, lorsque la mère divorcée se remarie, sous le fallacieux prétexte de donner un meilleur père à son enfant ?Charles Turgeon (1855-1934)
Lucien trouva d'abord ce monde fort gracieux ; mais, plus tard, il reconnut le sentiment d'où procédaient ces fallacieux égards.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les réels enjeux et débats nationaux furent occultés par le fallacieux mais polémique débat sur l'ivoirité.Europarl
Les armateurs essaient maintenant, sous le prétexte fallacieux de la concurrence, d'étendre aux ports l'exploitation du travail des marins.Europarl
Ce sont principalement les femmes et les enfants qui, sous différents prétextes fallacieux, sont recrutés et ensuite exploités dans une dépendance servile.Europarl
Tous les gamins rencontrés au passage les escortent à grandes enjambées, tandis que les sergents de ville interrompent la circulation, sous le fallacieux prétexte de l'assurer.Crafty (1840-1906)
Il est fallacieux en effet de soutenir, comme on le fait parfois, que la légitimité des gouvernements participants constitue une garantie suffisante de la responsabilité démocratique du modèle intergouvernemental.Europarl
J’ai également remarqué les efforts visant à miner la proposition de directive sur les services aux mêmes motifs fallacieux.Europarl
Les commentaires formulés par l’honorable députée de gauche qui s’est exprimée en premier sont, dès lors, fallacieux.Europarl
On nous a alors interdit, sous les prétextes les plus fallacieux, le voyage de notre délégation parlementaire dans la zone de conflit.Europarl
Ce fourmillement de sarraux et de casquettes récelait le calme fallacieux des approches de l'orage, le malaise et la sournoiserie des fulminantes et formidables colères accumulées dans les poitrines.Georges Eekhoud (1854-1927)
Et, par moments, cet horizon plombé, opaque, tout d'une teinte, traversé d'obliques éclairs et de fallacieux coups de soleil !...Georges Eekhoud (1854-1927)
Mais les œuvres qui ne contiennent rien, il faut bien en combler le vide par des bravos fallacieux, pour donner le change sur ce néant.Robert de Montesquiou (1855-1921)
À y regarder de plus près, les arguments avancés par le rapporteur sont fallacieux, en particulier lorsqu'il évoque les seuils soi-disant plus élevés appliqués dans les parlements nationaux.Europarl
Ce qui est abominable, c'est que, vil tentateur, vous avez tourné la tête de cette pauvre enfant par vos fallacieux mirages.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FALLACIEUX, EUSE » adj.

Argument sophistique. Des discours, des propos fallacieux.
Le mot du jour Reprise Reprise

En français, le préfixe re-, ré-, r- est issu du latin re-, red- qui marque un retour à un état antérieur, une répétition ou un mouvement en sens contraire qui déconstruit tout ce qui a été établi.

Aurore Vincenti 11/05/2020