spécieux

 

définitions

spécieux ​​​ , spécieuse ​​​ adjectif

littéraire Qui n'a qu'une belle apparence, qui est sans valeur. Un raisonnement spécieux et trompeur. ➙ captieux, fallacieux.
 

synonymes

spécieux, spécieuse adjectif

fallacieux, faux, sophistique, trompeur, captieux (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais ses habiles plaidoyers et les récits spécieux qu'il fit distribuer en polonais et en latin retournèrent l'opinion.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Habile, incisif, spécieux, il eut du succès ; ce genre de questions convenait mieux à son talent d'avocat que les débats plus généraux.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
C'est un homme qui hait la dissimulation dans les autres, ne l'emploie jamais lui-même et sait découvrir la vérité, de quelque voile spécieux qu'on cherche à la couvrir.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Mesmer, homme habile et spirituel, possédant de l'instruction pratique et de la science apprise, avait des déraisonnements spécieux à l'aide desquels il subjuguait les esprits même les plus incrédules...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Les deux partis ont débattu et débattent encore cette question avec des arguments spécieux ; mais il serait aussi difficile à l'un qu'à l'autre de prouver son droit.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Déjà, sous le nom spécieux de bien public, étoit répandu dans la foule un esprit de licence, de faction et d'anarchie.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Un texte si faux ne pouvait découler qu'en sophismes plus ou moins spécieux et en applications plus sophistiques encore.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il se mit en rapport avec mon père qu'il séduisit par des aperçus les plus spécieux et, en apparence, les plus clairs.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Ils répètent leur argument à eux, leur argument le plus spécieux que sa brutale logique n'empêche pas d'être faux.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Soudain, je sentis naître et croître en moi une idée diabolique, – évoquée sans nul doute par les mots spécieux, que j'avais antérieurement prononcés.Remy de Gourmont (1858-1915)
Sous cent prétextes, ou spécieux, ou ridicules, vous vous jouez de mon existence : moi seul je n'aurais plus de droits sur moi-même ?Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Il ne restait plus qu'un expédient, fort spécieux, pour témoigner de sa bienveillance envers cette enfant, compromise par lui, malgré lui, aux yeux du soupçonneux despote.Octave Féré (1815-1875)
Cette tendance ne se manifesta pas ouvertement dans le conseil, mais elle s'y colora et s'y appuya de motifs d'ordre extérieur, habilement présentés et, il faut le dire, très spécieux.Albert Vandal (1853-1910)
Le raisonnement me semble quelque peu spécieux, aussi sommes-nous en faveur du maintien de ce débat à l’ordre du jour.Europarl
À cette fin, dans une lettre adressée à notre président, ils recourent à ce que j'estime être des raisonnements spécieux.Europarl
Les proverbes, qui sont à la vérité ce que les remèdes de bonnes femmes sont à la grande médecine, les proverbes sont des mensonges spécieux.Louis Ulbach (1822-1889)
Elle sentit redoubler la tentation de se rapprocher de lui, sous le prétexte, aussi spécieux que dangereux, d'une bonne influence à prendre.Paul Bourget (1852-1935)
Mais j'allais toujours, soutenu par un raisonnement spécieux que tout le monde eût fait à ma place.Hector Berlioz (1803-1869)
Il y a là quelque chose de spécieux qui n'aurait besoin que d'être bien établi pour opérer une conversion.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Yorck lui annonçait la convention qu'il venait de conclure : il la colorait de prétextes spécieux.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SPECIEUX, EUSE » adj.

Qui a belle apparence, sur tout en matiere de raisonnement. Voilà un argument bien specieux, bien probable. La guerre s'entreprend toûjours sous des pretextes specieux, qui paroissent justes.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020