Email catcher

souffreteux

Définition

Définition de souffreteux ​​​ , souffreteuse ​​​ adjectif

Qui est de santé fragile, qui est habituellement souffrant. ➙ maladif, malingre.

Synonymes

Synonymes de souffreteux, souffreteuse adjectif

maladif, chétif, débile, malingre, rachitique, dolent (littéraire), égrotant (vieux ou littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot souffreteux

Et puis aussi le misérable patrimoine était devenu si étique, si souffreteux, si chétif, si diaphane, qu'on voyait la misère au travers.Eugène Sue (1804-1857)
Physiquement souffreteux, il a de plus un caractère très difficile.Les Cahiers Dynamiques, 2014, Sandrine Lambin (Cairn.info)
Nous sommes des souffreteux, des impuissants, des écrasés sous l'implacable fléau de la misère.Louis Mullem (1836-1908)
Il lui apparut tout d'un coup et par le contraste, si gauche, si chétivement souffreteux que cette comparaison lui causa un malaise presque insoutenable.Paul Bourget (1852-1935)
Ils ne tolèrent pas les tire-au-flanc ou les équipiers brouillons ou souffreteux.Gestion, 2007, Gérard Ouimet (Cairn.info)
Il n'empêche, après un démarrage souffreteux (3-1), elles ont relevé la tête pour égaliser à 4, puis à 6 et 7 partout.Ouest-France, 29/03/2015
Seulement, quand il aperçoit un fidèle revenant de la synagogue, un bref tremblement convulsif parcourt sa carcasse décharnée de vieil épicurien souffreteux.Le Monde Juif, 1950, Arnold Mandel (Cairn.info)
Mon homme, sans être vieux, était souffreteux, fiévreux.Jules Michelet (1798-1874)
À force de sacraliser ces dernières, tout ce qui les dépasse paraît louche, irrationnel, souffreteux.Le sociographe, 2019, Saül Karsz (Cairn.info)
Elle réanime l'enfant souffreteux par la musique et les mots, la musique des mots, les mots soutenus par leur musicalité.Revue française de psychosomatique, 2003, Marilia AISENSTEIN (Cairn.info)
Un appel d'offres a été lancé pour imaginer une extension au bâtiment nantais, aussi spectaculaire que souffreteux.Ouest-France, 25/07/2018
Les haies qui, de trois côtés, couraient autour, n'avaient plus cet air souffreteux et défraîchi, ces trouées lamentables qu'elles offraient jadis.René Bazin (1853-1932)
Rien ne valait, pour un souffreteux de mon espèce, le voisinage d'une femme tendre et commençant à prendre de l'âge.René Boylesve (1867-1926)
Dans ce cas, son départ souffreteux aura servi à construire les fondamentaux d'une saison prometteuse.Ouest-France, Christophe DELACROIX, 19/09/2021
Lui, l'ancien enfant souffreteux, s'impose peu à peu comme l'un des leaders de la scène politique et militaire du monde antique.Reliance, 2005, Charles Gardou (Cairn.info)
Des hommes spéciaux, très souvent diminués, infirmes, souffreteux, à l'écart de la vie, de l'action, des auteurs ont rapporté ce que les autres avaient fait.Savoir/Agir, 2014, Pierre Bergounioux, Gérard Mauger, Louis Pinto (Cairn.info)
Elle avait un enfant à la main, un enfant pâle, souffreteux et chétif, qui semblait ne tenir à la vie que par un fil.Jules de Gastyne (1847-1920)
Les petits noms sont équivoques : elle l'appelle ma petite souris, mon petit kiki, le trouve souffreteux.Cahiers de l'enfance et de l'adolescence, 2020, Véronique Dagens (Cairn.info)
Ils espèrent que la force de l'euro, qui n'est pas un prématuré souffreteux, crée davantage d'investissements et une relance favorisant l'emploi, afin d'éradiquer le chômage.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SOUFFRETEUX, EUSE adj.

Miserable qui souffre beaucoup de peine & de necessité. Il faut avoir compassion des pauvres souffreteux, qui ont froid, qui ont faim, &c.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022