malingre

 

définitions

malingre ​​​ adjectif

Qui est d'une constitution faible, délicate. ➙ chétif, frêle, maladif. Un enfant malingre.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cependant la frêle complexion du cadet se trouva d'une ténacité imprévue ; le bambin, malingre, cramponné à la vie, poussa, devint un garçon blême, déjeté, sec comme un échalas.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il était malingre, souvent fiévreux, et rêvait plutôt qu'il ne se reposait l'esprit durant son sommeil.George Sand (1804-1876)
Dans mes débuts, j'étais malingre, d'une pâleur extrême, la pâleur de ma pauvreté ; mais une ardente surexcitation nerveuse me poussait à travailler sans répit.Gustave Coquiot (1865-1926)
Ce petit homme au corps malingre et chétif, d'une santé toujours fragile, était issu de basse extraction, et ne dut sa fortune qu'à lui-même.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Un petit homme malingre, les cheveux et la barbe rares, décolorés, la figure creusée et pauvre.Émile Zola (1840-1902)
Après un travail forcé, leur pain est-il moins noir, leur couche moins dure, leur enfant moins malingre, leur femme moins épuisée à le nourrir ?...Eugène Sue (1804-1857)
Jadis, quand j'étais dans les affaires, j'achetai une femme solide, bien tournée, fort habile ; elle avait un petit bonhomme malingre, souffreteux, bossu, contrefait.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Elle était de cette espèce malingre qui reste longtemps en retard, puis pousse vite et tout à coup.Victor Hugo (1802-1885)
Auberte ne sut pourquoi elle avait le cœur serré en la voyant marcher, si malingre et petite, à côté de la grande femme pondérée qui lui servait de mère.Berthe de Buxy (1863-1921)
Et lui, chétif, malingre, suant l'épouvante et la fièvre, il se sentit près d'elle comme un petit enfant.Michel Zévaco (1860-1918)
L'enfant malingre dans l'exercice quotidien et passionné de la chasse, en une existence toujours au vent, à la pluie, au soleil, à la gelée, était devenu fort et musculeux.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Je considérais mes divers sentiments, qui ont la physionomie rechignée et malingre des enfants difficilement élevés, mais je ne m'aimais pas.Maurice Barrès (1862-1923)
L'une est grande et forte, l'autre petite et malingre ; l'une est obèse, l'autre d'une maigreur inquiétante.Charles Burlureaux (1851-1927)
Simon haussait les épaules : ce petit vieux, malingre, avait la prétention de porter un homme !Alexis Bouvier (1836-1892)
L'enfant était laid et malingre ; mais il y avait beaucoup d'intelligence dans ses yeux et de décision dans ses mouvements.George Sand (1804-1876)
C'est un nomme court et malingre, un peu gris de teinte, avec de petits yeux gris aussi, et un menton pointu.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Combien d'efforts il me fallut d'abord pour goûter sa beauté malingre de jeune fille moricaude !Maurice Barrès (1862-1923)
C'est pourquoi je la pris pour femme, quoique du reste son caractère ne me convînt pas, et qu'elle m'ait donné un fils malingre et boudeur qui est tout son portrait.George Sand (1804-1876)
Court, malingre, le nez déjà bourgeonnant, il grelottait avant d'avoir passé une nuit dehors et se plaignait de rhumatismes sans avoir essuyé la moindre averse.Amédée Delorme (1850-1936)
Mais il était assis dans un vaste et profond fauteuil où il paraissait plus petit encore plus malingre et chétif.Michel Zévaco (1860-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MALINGRE » adj. masc. & fem.

Terme populaire, qui se dit des gens qui ne sont pas en bonne santé, ou qui sont convalescens ou valetudinaires, & sur tout de ceux qui sentent des incommoditez sans en connoistre la cause. Ce mot est tiré du Jargon de l'argot, où les gueux s'appellent malingres, quand ils excitent les gens à leur donner l'aumosne, en faisant paroistre quelque maladie ou difformité vraye ou apparente.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020