Email catcher

malingre

définitions

malingre ​​​ adjectif

Qui est d'une constitution faible, délicate. ➙ chétif, frêle, maladif. Un enfant malingre.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La sociologie porte, si l'on ose le dire, une énorme tête sur un corps malingre.Mil neuf cent, 2007, Jacques Revel (Cairn.info)
Une vision un peu réductrice quand même de ce garçon malingre (né vraisemblablement prématuré en 1694) au regard magnétisant.Ouest-France, Nathalie LECORNU-BAERT, 11/07/2019
Les arbres qui entourent le lac, telle une ceinture de protection, doivent leurs formes malingres à la mauvaise terre, riche en calcaire.Ouest-France, Mikaël PICHARD, 27/08/2019
Mais ce fils déçoit d'emblée son père, qui le trouve particulièrement malingre.Psychanalyse, 2017, Catherine Bruno (Cairn.info)
Avez-vous une femme et des enfants laids ou malingres ; les avez-vous perdus ?Alphonse Karr (1808-1890)
Ces perspectives malingres ne sont que des prévisions, mais si on les compare entre elles, nous nous apercevons de leur relative similitude.Europe en formation, 2012, Jean-Pierre Gouzy (Cairn.info)
Elle était de cette espèce malingre qui reste longtemps en retard, puis pousse vite et tout à coup.Victor Hugo (1802-1885)
Coupé, il émet deux rejets qui évoquent des arbrisseaux malingres, dénudés, au port vacillant.INFOKara, 2012, Benoît Fromage (Cairn.info)
Je suis toute malingre, tu le sais bien.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il a aussi enduré nombre de souffrances : sa femme était faible, malingre, elle manquait de lait pour son enfant.Po&sie, 2012, Trân Dân, Doan Cam Thi (Cairn.info)
L'une est grande et forte, l'autre petite et malingre ; l'une est obèse, l'autre d'une maigreur inquiétante.Charles Burlureaux (1851-1927)
D'ailleurs, la fratrie pleure encore du coryza et l'une des petites femelles, bien malingre pour ses deux mois, flagelle sur ses pattes squelettiques.Ouest-France, Béatrice LIMON, 10/05/2017
La plupart sont malingres et difficile de dire si la rousseur des cheveux est due à la poussière de briques ou à la décoloration symptomatique de la malnutrition infantile.Ouest-France, 15/04/2021
On comprend dans ces conditions que l'enfant soit malingre.Europarl
Nietzsche, souffreteux et malingre, a fait la théorie de la grande santé.Medium, 2011, Régis Debray (Cairn.info)
De son torse puissant, elle étreint le corps malingre du toxicomane.Esprit, 2008, Élise Domenach (Cairn.info)
Je préfère parler de l'arbre malingre où je m'appuie, et qui est le géant du jardin.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Il doit démontrer qu'il sait voir derrière les arbres bien portants des vernis de l'habitat la forêt des fragiles et des malingres du logement.Capital, 31/01/2022, « Le marché du logement exclut toujours plus de ménages »
Les petits et les malingres peuvent trouver leur salut dans la pratique du ballon rond.Staps, 2007, Laurence Munoz, Joris Vincent (Cairn.info)
Un petit homme malingre, les cheveux et la barbe rares, décolorés, la figure creusée et pauvre.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MALINGRE » adj. masc. & fem.

Terme populaire, qui se dit des gens qui ne sont pas en bonne santé, ou qui sont convalescens ou valetudinaires, & sur tout de ceux qui sentent des incommoditez sans en connoistre la cause. Ce mot est tiré du Jargon de l'argot, où les gueux s'appellent malingres, quand ils excitent les gens à leur donner l'aumosne, en faisant paroistre quelque maladie ou difformité vraye ou apparente.