sourire

 

définitions

sourire ​​​ verbe intransitif

Prendre une expression rieuse ou ironique par un léger mouvement de la bouche et des yeux. ➙ aussi rire. —  Sourire à qqn, lui adresser un sourire. —  Cela fait sourire : cela amuse.
(sujet : chose) Être agréable. ➙ plaire. Ce projet ne me sourit guère. —  Être favorable. La chance lui a souri.

sourire ​​​ nom masculin

Action de sourire, mouvement et expression d'un visage qui sourit. Le sourire de la Joconde. —  Avoir le sourire : être heureux, content. Garder le sourire (en dépit d'une déception).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je souris

tu souris

il sourit / elle sourit

nous sourions

vous souriez

ils sourient / elles sourient

imparfait

je souriais

tu souriais

il souriait / elle souriait

nous souriions

vous souriiez

ils souriaient / elles souriaient

passé simple

je souris

tu souris

il sourit / elle sourit

nous sourîmes

vous sourîtes

ils sourirent / elles sourirent

futur simple

je sourirai

tu souriras

il sourira / elle sourira

nous sourirons

vous sourirez

ils souriront / elles souriront

 

synonymes

sourire verbe intransitif

être tout sourire, avoir la banane (familier)

sourire à

favoriser, servir

convenir à, amuser, plaire à, agréer à (littéraire), chanter à (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle pâlit de nouveau, et, de nouveau, comme elle baissait la tête, je revis ce triste sourire.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Mais son sourire était tendre, ses yeux pleins de charme, et sa démarche très nonchalante.Marcel Schwob (1867-1905)
Elle était debout tout près de lui, attendant un sourire, un geste pour se jeter dans ses bras.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il avait laissé tomber ces derniers mots avec un sourire sur lequel je ne me mépris guère.Paul Bourget (1852-1935)
Si ce n'est pas une blague, cela fera certainement sourire les lecteurs des journaux de vendredi.Europarl
On a traversé ce tourbillon le sourire aux lèvres, les fleurs dans les cheveux ; on n'en sort que pour tomber, les uns dans la misère, les autres dans le désespoir.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Au bruit que fit la jeune femme en entrant, le vieillard se détourna, et un sourire éclaira son visage austère.Émile Souvestre (1806-1854)
Le commissaire peut secouer la tête et sourire, mais veut-il devoir expliquer à une agence gouvernementale ou à toute autre agence pourquoi il a choisi de s'abonner ?Europarl
Montoni affecta de sourire, et, reprenant le papier, il feignit de lire une seconde fois, ainsi que déjà il l'avait fait.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
On est vexé qu'il n'ait pas quitté pour nous sa mise négligée de tous les jours, et qu'il ne nous reçoive pas avec un franc sourire de bienvenue.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Le brave garçon sourit, d'un sourire de complice, et qu'en toute autre occasion j'aurais interprété comme une preuve qu'il avait deviné le secret, si bien caché, de mes sentiments.Paul Bourget (1852-1935)
Qu'ils parcourent l'univers ; nulle part ils ne rencontreront la sympathie de l'affection et le sourire de la bienveillance.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Et surtout avec ce demi-sourire d'enfant heureuse à qui la vie ne jette que des fleurs.Charmes Mérouvel (1832-1920)
A la fin, il venait toujours un bon génie... et comme son sourire était doux !...Paul Féval (1816-1887)
Elle lui souriait maintenant d'un vrai sourire de tendresse ; et, de ses deux mains accrochées aux épaules, elle le retenait.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ils échangèrent rapidement un sourire en voyant la mère, puis un regard en apercevant la fille.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il médita pendant quelques instants ; puis un sourire cruel, conforme sans doute à quelque féroce pensée, crispa sa bouche.Judith Gautier (1845-1917)
Alors seulement, elle s'approcha tout à fait, et elle tendit la main, mais sans pouvoir sourire.René Bazin (1853-1932)
Si j'ai cessé d'espérer, je serai alors au lieu où personne ne pleure, et j'y serai mieux que s'il me restait la liberté de sourire.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Elle souriait en saluant à mesure qu'elle avançait vers le trône, mais ce sourire avait une expression déchirante.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOUSRIRE » v. n.

Donner quelque petit signe de joye par un leger mouvement des levres & des jouës. Cette matrone n'a pû s'empescher de sousrire au recit de ce beau tour de galanterie. Quand un homme sousrit de quelque pensée agreable qui luy vient en la memoire, on dit qu'il rit aux Anges.

Définition de « SOUSRIS » s. m.

Ris modeste, petite apparence de joye, qui paroist sur le visage, & qu'il semble qu'on veuille retenir ou cacher. Les gens graves ne tesmoignent la joye de leurs coeurs que par un petit sousris. Cette femme a le sousris fort agreable. Cette parole indiscrettement laschée excita un petit sousris dans l'assemblée. Ce mot vient de subrisus. Menage.
Les mots du bitume Daron Daron

n. m. : père. Dérivé : n. f. daronne

Aurore Vincenti 15/04/2020