spirituel

 

définitions

spirituel ​​​ , spirituelle ​​​ adjectif et nom masculin

Philosophie Qui est de l'ordre de l'esprit, considéré comme distinct de la matière. ➙ immatériel.
Religion De l'âme, en tant qu'émanation d'un principe supérieur (notamment divin). La vie spirituelle.
Qui ne relève pas du monde physique, sensible (opposé à temporel). Le pouvoir spirituel (de l'Église). —  nom masculin Le spirituel : le monde spirituel.
Qui concerne l'esprit, ou qui est d'ordre moral. Les valeurs spirituelles d'une civilisation.
Qui est plein d'esprit, de drôlerie. ➙ fin, malicieux. —  Une plaisanterie spirituelle. ➙ piquant.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il étoit bien fait, brave, spirituel, avoit de l'acquis, savoit la guerre, mais il n'a fait toute sa vie que griveller pour dépenser et non pour thésauriser.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Le clergé profita de l'occasion, et prétendit que le spirituel était compromis par les mesures de l'assemblée.Adolphe Thiers (1797-1877)
Comme son spirituel et doux visage était en harmonie avec sa taille svelte et gracieuse !...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Il nous est donné la possibilité d'acquérir le bien spirituel et que rien ne peut détruire : le bien de développer en soi l'amour.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Alors, pourriez-vous nous aider à réaliser un tel parlement – un parlement humain, un parlement spirituel, un parlement universel ?Europarl
Si je pouvais réunir tout à la fois dans ma main le pouvoir spirituel et temporel.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Nous écouterons leur voix dans tout ce qui a rapport au spirituel et au règlement des consciences.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Tous les hommes sont séparés les uns des autres par leurs corps, mais ils sont tous unis par le même principe spirituel qui donne la vie à tout.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
C'était des millions de créatures charmantes, un suave concert spirituel, la force et la paix, les nobles ambitions, que sais-je ?Arthur Rimbaud (1854-1891)
Combien son pied, posé sur le bord de la fenêtre et balancé dans une petite mule de satin rose, était délicat et spirituel.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ami généreux, homme du monde, instruit, spirituel, son exécution avait toutes les qualités de sa personne.Antoine-François Marmontel (1816-1898)
Je pense que d'un point de vue spirituel, il s'agit de l'un des éléments qui contribuent à la grandeur du christianisme et en font un point de référence universel.Europarl
C'est, selon nous, bien mal le comprendre et tirer trop de parti d'un trait avant tout spirituel.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
J'aimerais toutefois citer un chef spirituel asiatique que j'ai entendu parler il y a un certain temps.Europarl
L'écrivain sans doute était toujours élégant et spirituel ; mais il traduisait sa critique en maximes et la condensait en formules.Edmond Biré (1829-1907)
Il possédait, lui aussi, l'art de tout dire ; il était sûr de retrouver à point, après un mot spirituel, sa sensibilité pour admirer le beau et le faire sentir.Charles Dejob (1847-1916)
Et voici que celui-là était assez spirituel, assez bon, pour ne pas même lui parler de ce qu'il avait pu remarquer.Paul Bourget (1852-1935)
Pour ces raisons, et pour d'autres encore que le tsar connaît mieux que nous, ce qu'il a fait là nous a paru tout à fait spirituel.Jules Lemaître (1853-1914)
Or, le développement de ces forces bienfaisantes devrait être considéré au contraire, par les êtres pensants comme le premier des devoirs : devoir spirituel et devoir social.Dora Melegari (1849-1924)
L'image peinte sur la toile ne possède aucun élément spirituel de croissance ou de changement.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SPIRITUEL, ELLE » adj.

Estre qui n'a point de corps, qui ne tombe point sous les sens. Dieu est un Estre spirituel. Les substances creées se divisent en spirituelles, comme les Anges, & l'ame raisonnable ; & en corporelles, comme les animaux, les metaux, & les mineraux.
 
SPIRITUEL, se dit aussi d'un esprit éclairé, & qui a de belles lumieres & de belles connoissances. C'est un homme fort spirituel, qui a beaucoup d'esprit. L'invention des horloges est fort spirituelle, fort ingenieuse.
 
SPIRITUEL, se dit aussi de l'application à la meditation, à la contemplation des choses divines, aux exercices de pieté ; & en ce sens il s'oppose à mondain, charnel, temporel. Les Capucins ont des Peres spirituels, & des Peres temporels. Cet Abbé est Seigneur spirituel & temporel dans son Eglise. On se met en retraitte pour vacquer aux exercices spirituels. Les Hermites menent une vie spirituelle & contemplative. On distingue le spirituel d'avec le temporel dans les Benefices.
 
On appelle alliance spirituelle, non seulement celle que les Ecclesiastiques contractent avec Dieu en se donnant entierement à luy, mais encore celle que l'on contracte aux Sacrements de Baptême, & de Confirmation, entre les parreins & marreines, & leurs filleuls & filleules, & les pere & mere des enfants, qui est telle, qu'ils ne se peuvent marier ensemble sans dispense.
 
On appelle aussi inceste spirituel, la possession de deux Benefices, dont l'un est à la collation de l'autre ; de deux Eglises, dont l'une est la mere, & l'autre est la fille.
Le mot du jour Soutien-gorge Soutien-gorge

Vague de froid sur le soutien-gorge… Elles sont nombreuses à clamer : « C’est fini, je n’en porterai plus ! », joignant le geste à la parole dans un nouveau mouvement de libération des seins.

Aurore Vincenti 24/04/2020