stupre

définitions

stupre ​​​ nom masculin

littéraire Débauche. ➙ luxure.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A vrai dire, j'éprouvais une grande honte à suivre ce père me conduisant au stupre de sa fille.Hector France (1837-1908)
Nos vociférations écumantes et nos clameurs de stupre réussissaient à peine à les couvrir.Louis Dumure (1860-1933)
Mais d'autres ne peuvent lever la tête quand l'excès de la honte extasie leurs nerfs, et ils meurent là, étouffés dans leur stupre...Remy de Gourmont (1858-1915)
C'est en elle, surtout, que se vérifie, jusqu'à l'éblouissement, le stupre inégalable de la décadence !Léon Bloy (1846-1917)
Mais le garçon poussait la porte et, dans le sac de la table, sous le déclin de la lumière, constatait le stupre.Camille Lemonnier (1844-1913)
Le mot du jour Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ? Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ?

Pierre Brochant : Il s'appelle Juste Leblanc.
François Pignon : Ah bon, il a pas de prénom ?
Pierre Brochant : Je viens de vous le dire : Juste...

Maria Candea 20/05/2021