Email catcher

stupre

Définition

Définition de stupre ​​​ nom masculin

littéraire Débauche. ➙ luxure.

Synonymes

Synonymes de stupre nom masculin

luxure, débauche, dépravation, lubricité, péché, vice

Exemples

Phrases avec le mot stupre

C'est en elle, surtout, que se vérifie, jusqu'à l'éblouissement, le stupre inégalable de la décadence !Léon Bloy (1846-1917)
Le stupre renvoie à une scène primitive, à la première fois.Clio. Histoire, femmes et sociétés, 2020, Claude Langlois (Cairn.info)
Réconciliation des incompatibles : romantisme et charentaises, stupre et rides, cheveux blancs et orages désirés.Le débat, 2018, Pascal Bruckner (Cairn.info)
Le stupre est maintenu mais correspond davantage à la notion de détournement de mineur tandis que le pardon aux fins d'annulation de toute procédure est abrogé.Droit et société, 2018, Delphine Lacombe (Cairn.info)
La reconnaissance d'un enfant naturel par son père est en principe impossible, car en contradiction avec l'interdiction de stupre posée par les règles du statut civil de droit local.Revue critique de droit international privé, 2012, Élise Ralser (Cairn.info)
Le stupre est à deux pas, près de chez nous.Psychiatrie Sciences humaines Neurosciences, 2015 (Cairn.info)
Vous vous êtes donné pour tache de désigner chaque jour une malheureuse fille, servante ou paysanne, et de la faire outrager par une cohue, ivre de stupre et de luxure ?Pierre Louÿs (1870-1925)
Que le désir, la nudité, le délire, le stupre, le scandale, les orgies aient dès lors continué en cachette est une autre question.Essaim, 2021, Christine Dal Bon (Cairn.info)
On ferait également un long catalogue des idées que les hommes se refusent à associer, alors qu'ils se complaisent aux plus déconcertants stupres.Remy de Gourmont (1858-1915)
La chronologie débute dès la période médiévale, avec cette pensée collective rendant efféminé celui qui s'intéresse au stupre, synonyme de faiblesse d'esprit.Histoire, économie & société, 2019 (Cairn.info)
Mais d'autres ne peuvent lever la tête quand l'excès de la honte extasie leurs nerfs, et ils meurent là, étouffés dans leur stupre...Remy de Gourmont (1858-1915)
Nos vociférations écumantes et nos clameurs de stupre réussissaient à peine à les couvrir.Louis Dumure (1860-1933)
Le requérant précise qu'il dilapide son argent et s'adonne au stupre et au lucre.Informations sociales, 2007, Murielle Robert-Nicoud, Anne Caron-Déglise (Cairn.info)
Le lit défait, les odeurs lourdes et suspectes, l'atmosphère de stupre témoignaient des désordres de la nuit.Sud/Nord, 2003, Fatima Gallaire (Cairn.info)
Mais par ailleurs, on maintient le pardon en le correctionnalisant par le biais de la figure du stupre, qui n'est finalement pas abrogée.Droit et société, 2018, Delphine Lacombe (Cairn.info)
Briarée seul, en lui dispensant autant de prépuces que de bras, aboutirait à expérimenter l'atterrante prolixité de ces stupres.Camille Lemonnier (1844-1913)
Pour être représentés devant un public, l'inceste, l'adultère ou le stupre ne cessent pas d'être immoraux.Dix-huitième siècle, 2018, Sylvio Hermann De Franceschi (Cairn.info)
A vrai dire, j'éprouvais une grande honte à suivre ce père me conduisant au stupre de sa fille.Hector France (1837-1908)
Sur ce terrain-ci, le franciscain aborde l'adultère, le stupre, l'inceste, le rapt, les rapports sacrilèges, le péché contrenature, avant de faire un sort à l'excès des gens mariés.Medium, 2016, Antoine Perraud (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Notre actualité Dans les coulisses du travail d'Alain Rey Dans les coulisses du travail d'Alain Rey

Jusqu’au bout, Alain Rey a travaillé à l’enrichissement de son Dictionnaire Historique de la langue française. Bérengère Baucher, Directrice...

22/11/2022