Email catcher

suborner

Définition

Définition de suborner ​​​ verbe transitif

vieilli ou littéraire Détourner du droit chemin.
spécialement Séduire (une femme).
Droit Corrompre (un témoin).

Conjugaison

Conjugaison du verbe suborner

actif

indicatif
présent

je suborne

tu subornes

il suborne / elle suborne

nous subornons

vous subornez

ils subornent / elles subornent

imparfait

je subornais

tu subornais

il subornait / elle subornait

nous subornions

vous suborniez

ils subornaient / elles subornaient

passé simple

je subornai

tu subornas

il suborna / elle suborna

nous subornâmes

vous subornâtes

ils subornèrent / elles subornèrent

futur simple

je subornerai

tu suborneras

il subornera / elle subornera

nous subornerons

vous subornerez

ils suborneront / elles suborneront

Synonymes

Synonymes de suborner verbe transitif

corrompre, acheter, soudoyer

[littéraire ou vieux] séduire, débaucher

Exemples

Phrases avec le mot suborner

Sa gloire, placée en viager, est venue s'éteindre dans cette mer, dont il a voulu suborner le murmure pour le transformer en applaudissement éternel.Jules Lemaître (1853-1914)
Dans le traité de 1580, ce danger d'invasion est allégué avec force : non content de suborner les filles ou les épouses, les immigrés sont, potentiellement, des espions français ou lorrains.Cahiers de sociolinguistique, 2005, Georges Bischoff (Cairn.info)
Ce drôle savait très bien que la petite fille allait avoir une fortune de sa grand'mère, il voulait la suborner.Honoré de Balzac (1799-1850)
En subordonnant la raison à l'entendement, la raison est mise hors d'état de nous suborner.Études Germaniques, 2008, Pierre-Jean Brunel (Cairn.info)
On ne s'y prendrait pas autrement pour suborner une coquette imbécile et jolie.Arsène Bessette (1873-1921)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SUBORNER v. act.

Corrompre, porter quelqu'un au mal. Il a suborné cette fille à force de la cageoller. Les filous subornent les valets pour entrer dans la maison de leurs maistres. Les Courtisanes subornent, seduisent les jeunes gens.
 
SUBORNÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de la musique Top 10 des mots de la musique

Le 21 juin, nous célébrons la musique sous toutes ses formes, de la danse au chant en passant par une myriade d’instruments. J’ai donc voulu...

Dr Orodru 20/06/2022