supplément

 

définitions

supplément ​​​ nom masculin

Ce qui est ajouté à une chose déjà complète ; addition extérieure (à la différence du complément). ➙ surplus. Un supplément de travail. ➙ surcroît.
Ce qui est ajouté (à un livre, une publication). Le supplément illustré d'un journal.
Somme payée en plus, au-dessus du tarif ordinaire. Payer un supplément. —  Train à supplément.
En supplément : en plus (d'un nombre fixé, d'une quantité indiquée). Vin en supplément (au restaurant).
 

synonymes

supplément nom masculin

complément, appoint, bonus, à côté (familier), extra (familier), rab (familier), rabiot (familier), rallonge (familier)

surplus, excédent, surcroît

addenda, additif, annexe, appendice

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils se contentèrent donc de faire apporter de la voiture un supplément de châles et de fourrures, et l'enfant put rester, comme elle l'avait demandé, jusqu'à la fin.Octave Feuillet (1821-1890)
Il se berce de cette imposante chimère, et déjà ses ministres demandent un supplément de trois cents millions.Joseph Fouché (1759-1820)
Les expériences contenuës dans ce second supplément ne sont pas moins sûres que celles qui avoient été publiées auparavant.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Thomas-François d'Alibard (1703-1799)
Le droit du législateur va-t-il jusqu'à ébrécher le salaire de l'artisan pour constituer un supplément de profits à l'artiste ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Troisièmement, la loi elle-même est très complexe et elle alourdira considérablement les coûts des marchés de l'art en y ajoutant un supplément de bureaucratie et de charges.Europarl
Ceux qui les employaient s'épuisaient à les soudoyer ; et le pillage du pays même qu'ils venaient servir était immanquablement le supplément ou l'acompte de leur solde.Émile Vincens (1764-1850)
Envoyez-moi la note des villages qui, selon vous, ne sont pas assez taxés, afin de leur demander un supplément.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Et effectivement, on prévoit un supplément de prime de 10 écus, c'est-à-dire 50-60 francs.Europarl
Vingt millions d'écus sont mis à la disposition de ce programme y compris le supplément budgétaire.Europarl
Chaque plantation avait au besoin un grand supplément de terrain à sa disposition, de sorte qu'il ne pouvait y avoir lieu de se chamailler par manque de place.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
La note se grossissait d'un supplément assez considérable, parce qu'à l'issue de la dernière séance, et selon l'expresse volonté de l'honorable actionnaire, l'âme avait parlé !Louis Mullem (1836-1908)
Dans cette situation, la proposition d'un supplément de dizaines de millions d'euros pour un peu plus d'une année n'est pas raisonnable.Europarl
Certains d'entre vous se demandaient pourquoi le financement public n'était à envisager qu'en supplément d'un financement privé.Europarl
Ce type de commercialisation permet à de nombreuses exploitations d'obtenir un supplément de revenus nécessaire.Europarl
On parle d'un fonds spécial financé par un supplément sur les billets d'avion, et d'une assurance contre les faillites.Europarl
Je ne vous demande pas le supplément ; vous pourriez avoir de bonnes raisons pour le refuser.Denis Diderot (1713-1784)
Dans un supplément destiné à apprendre les manipulations, les équations ne sont pas davantage épargnées.Gustave Le Bon (1841-1931)
Il faut payer son billet 16 piastres, et bien des piastres encore pour supplément de bagages, la franchise n'étant que pour 30 livres.Ernest Michel (1837-1896)
C'est peut-être comme un supplément aux subsides que vous leur avez si longtemps payés pour être vos amis.Amédée Thierry (1797-1873)
Le général en chef prit à ce sujet un arrêté qui fut inséré comme supplément à l'ordre du jour.René Desgenettes (1762-1837)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUPPLÉMENT » s. m.

Soute de payement, également de partage. Vous n'avez pas eschangé ces terres but à but, vous avez donné sous main quelque supplément. Cette fille n'a pas eu une si grosse dot que sa soeur, mais le pere veut fournir un supplément pour les égaler.
 
SUPPLÉMENT, se dit aussi d'une taxe qu'on fait sur les offices ou domeines, lors qu'on pretend qu'ils n'ont pas été vendus leur juste valeur. On fait payer tant à un tel Officier, comme un supplément de finance.
 
SUPPLÉMENT, se dit aussi en matiere de Literature. Freinshemius a fait des supplémens pour restablir les livres de plusieurs Auteurs dont une partie avoit été perduë. Cardan intitule un de ses Traittés, De supplemento Almanach.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020