tenaille

 

définitions

tenaille ​​​ | ​​​ nom féminin

surtout au pluriel Outil de métal, formé de deux pièces croisées et articulées, terminées par des mâchoires.
 

synonymes

tenaille nom féminin

pince, [de forgeron] écrevisse, [de maréchal-ferrant] croche, moraille, tricoises, [de vétérinaire] tord-nez

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Leurs jambes, que l'habitude de presser les flancs d'un cheval rend très-écartées, ressemblent assez à des branches de tenaille.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Sans jaser, ricaner, – sérieusement, d'une pince d'acier et d'une invincible tenaille, – il serre à la racine l'arbre qui nous tient dans son ombre.Jules Michelet (1798-1874)
Sa présence m'est devenue tellement nécessaire que, depuis son absence, comme une faim me creuse et me tenaille l'être.Jean Lorrain (1855-1906)
Puis le ministère public le tenaille et, s'il passe, par sa faute, de l'état de prévenu à celui d'inculpé, il est renvoyé devant la chambre des mises en accusation.Oscar Méténier (1859-1913)
Je crois qu'ils se sentiront alors véritablement pris en tenaille par des engagements pris publiquement.Europarl
Ce n'est pas la folie qui hante mon cerveau : c'est le remords qui me tenaille le cœur.Paul Mahalin (1838-1899)
C'était plus qu'une chaîne, plus qu'un carcan, plus qu'un anneau de fer, c'était une tenaille intelligente et vivante qui sortait d'un mur.Victor Hugo (1802-1885)
René, je vous ferai enlever la chair lambeau par lambeau avec une tenaille rougie, si vous ne me dites pas à qui appartient ce livre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Gillot eut soudain une sorte de grognement bref, puis une longue, une hideuse clameur stridente, frénétique ; la tenaille avait saisi la langue !Michel Zévaco (1860-1918)
Il souriait encore ; mais son rire ressemblait à une grimace et était pâle comme celui d'un homme que tenaille la colique.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle portait à sa gorge ses pauvres mains crispées, elle avait de grands souffles creux, une plainte continue, déchirante, comme si une tenaille lui eût arraché l'estomac.Émile Zola (1840-1902)
Quelle solution y a-t-il pour des agriculteurs pris en tenaille entre des coûts de production qui augmentent et des prix qui baissent ?Europarl
Ni marteau, ni tenaille, ni ciseau, ni maillet, ne me feraient lâcher prise ; on m'arracherait plutôt l'âme du milieu des chairs.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Saccard, noirâtre, ricanant, avait une couleur de fer, un rire de tenaille, sur ses jambes grêles.Émile Zola (1840-1902)
Mais notre héros, qui guettait l'animal, le saisit à la gorge et l'étrangla avec ses doigts qui avaient la puissance d'une tenaille !Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Ils ont deux marteaux pour trois et une seule tenaille dont un coin est brisé.Marc Elder (1884-1933)
En gros, ils souhaitent coordonner leur approche face à la crise qui tenaille le système capitaliste et entraîne un chômage, une pauvreté et une exclusion considérables.Europarl
La griffe et la serre ont une sensualité monstrueuse ; c'est le mouvement obscur de la bête emprisonnée dans leur tenaille.Victor Hugo (1802-1885)
Mais la tenaille de l'oiseau le serrait sans pitié ; on ne peut vraiment pas lui en vouloir.Ernest d'Hervilly (1839-1911)
Cosette était entre eux, subissant leur double pression, comme une créature qui serait à la fois broyée par une meule et déchiquetée par une tenaille.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TENAILLE » s. f.

Instrument de fer qui sert à tenir, ou à arracher quelque chose, ce qu'il seroit difficile de faire avec la main. Les Forgerons ont de grosses tenailles pour manier le fer ardent. On arrache les clous avec des tenailles. Une garniture de feu consiste en pelle, pincettes & tenailles. Ce mot s'employe le plus souvent au plurier. Les Artisans ont un grand nombre de tenailles pour differents usages. Ce mot vient du Latin tenacula. Menage.
 
TENAILLE, en termes de Fortification, est la face de la place, composée de la courtine & des deux pans de bastions. L'angle de tenaille est celuy qui se forme par l'intersection des deux lignes des deux faces de bastions, si elles étoient prolongées. C'est de ce point que commencent les lignes de deffense. Les deffenses des forts à étoiles ne sont que des tenailles.
 
On fait aussi des tenailles aux bastions trop pointus, ou aux dehors, qui ne sont autre chose qu'un angle rentrant vers la place, lequel fait deux faces qui se flanquent l'une l'autre. La double tenaille est celle où il y a deux angles rentrans, & trois saillans, comme une espece de redents à la teste.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020