Email catcher

torchon

Définition

Définition de torchon ​​​ nom masculin

Morceau de toile qui sert à essuyer la vaisselle, les meubles.
locution, familier Ne pas mélanger les torchons et les serviettes, traiter différemment les gens selon leur condition sociale, les choses selon leur valeur. Le torchon brûle, il y a une querelle entre les personnes dont on parle. Coup de torchon : altercation, bagarre ; action brutale d'épuration (→ coup de balai).
familier Écrit sale, mal présenté ou sans valeur ; journal médiocre. ➙ torche-cul.

Synonymes

Synonymes de torchon nom masculin

linge de cuisine, chiffon, essuie-mains, essuie-verres, serviette, drap de vaisselle (Belgique), lavette (Belgique), patte (Suisse), essuie (régional, Québec), torchette (vieux)

[Belgique, Québec] serpillière

[familier] torche-cul (très familier)

Exemples

Phrases avec le mot torchon

Le petit élève est alors inscrit à l'école publique du même village mais là encore, le torchon brûle.Empan, 2020, Michèle Lapeyre (Cairn.info)
Les jours où le torchon brûlait, elle criait qu'on ne le lui rapporterait donc jamais sur une civière.Émile Zola (1840-1902)
Le torchon brûle à propos de je ne sais quoi et qui n'est pas mon affaire.Eugène Chavette (1827-1902)
Par sa rapidité et son ampleur, le récent coup de torchon sur les marchés d'actions de la planète n'est pas sans rappeler le krach éclair de février dernier.Capital, 12/10/2018, « Bientôt un grand marché baissier sur les actions ? »
Avant de s'habiller, elle empoigna une éponge humide, la frotta sur son corps, de la tête aux pieds, et s'essuya d'un torchon propre.Pierre Louÿs (1870-1925)
Même s'ils ne réagissent que lorsque le torchon brûle, ils font maintenant, disent-ils, leur possible.Études, 2020, Jean-Marc Ferry (Cairn.info)
Il faut compter une dizaine d'étapes pour créer un simple torchon.Ouest-France, Sarah HUMBERT, 02/08/2019
Elle me montre une chose qui a l'air d'un torchon et qui a voulu délivrer ses frères.Jules Vallès (1832-1885)
L'énormité de la crise ne se résoudra pas seulement par un coup de torchon.Revue d'éthique et de théologie morale, 2010, Guillaume de Prémare, Laurent Lemoine, Jean Mercier (Cairn.info)
Pour 6 personnes, déposer 1 kg de crosnes dans un torchon avec 2 à 3 grosses poignées de gros sel.Ouest-France, 24/12/2016
Elle entra dans le poulailler, et la trouva vêtue d'une grosse toile, nu-pieds, avec un torchon gras sur sa tête.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Fermer le torchon et frotter les crosnes entre eux pour éliminer la fine peau qui les recouvre.Ouest-France, 24/12/2016
Matériel à apporter : papier aquarelle 300 g grain torchon, kraft gommé, pinceaux, peinture, 1 planche pour le papier.Ouest-France, 25/10/2012
Couvrez le saladier avec un torchon humide et laissez lever la pâte pendant une heure dans un endroit tempéré, à l'abri des courants d'air.La pensée de midi, 2009, Mayalen Zubillaga (Cairn.info)
Mais c'est du côté des professionnels du secteur privé que le torchon brûle.Ouest-France, Coline PAISTEL, 10/09/2021
Quand elle est rentrée dans mon bureau elle portait sur la tête un foulard et dans les bras un grand plateau couvert d'un torchon.Le sociographe, 2017, Pierre Rosset (Cairn.info)
Laissez reposer 1 heure à température ambiante sous un torchon.Ouest-France, 07/11/2019
Et c'est précisément sur ces positions que ce rapport tourne au torchon malpropre – je veux le dire clairement.Europarl
Je devine qu'une loque à reloqueter c'est tout simplement un torchon...Adolphe Retté (1863-1930)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TORCHON s. m.

Morceau de grosse toile dont on se sert pour torcher & essuyer la vaisselle, les souliers, les meubles, les planchers. On a donné tant de pacquets de torchons à la Blanchisseuse.
 
TORCHON, se dit aussi dans les atteliers, des gros bouchons de paille qu'on met sous les pierres, lors qu'on les transporte, ou qu'on les monte, pour empêcher qu'elles ne s'escornent ; & on dit un bar armé de ses torchons.
 
TORCHON, est aussi un terme de mépris, qui se dit des linges, des habits sales, malpropres & frippez. Quand on donne à ce salope du linge & des habits neufs, au bout de huit jours ce ne sont plus que des torchons.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine