toute-puissance

 

définitions

toute-puissance ​​​ nom féminin

Puissance, autorité absolue. ➙ omnipotence. Des toutes-puissances.
 

synonymes

toute-puissance nom féminin

omnipotence, absolutisme, domination, empire, hégémonie, souveraineté, suprématie, prépotence (vieilli ou littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le vieux politique était loin de se douter de cette toute-puissance de l'enthousiasme, ou peut-être il la redoutait.Jules Michelet (1798-1874)
L'explosion de la mine, l'activité dévorante de la flamme, peuvent seules exprimer la toute-puissance du peuple.Alphonse Esquiros (1812-1876)
La jeunesse qui fut confiée aux lycées s'y fortifia de la toute-puissance de l'éducation publique ; elle acquit une supériorité sur l'autre, qu'on lui disputerait en vain aujourd'hui.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
On ne croirait pas, avant d'avoir lu, que la confiance dans la toute-puissance de son propre génie eût porté si loin un homme de tant de sens.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il est injuste que nos voisins immédiats aient à supporter seuls ces conséquences négatives, sous prétexte de la toute-puissance du marché intérieur.Europarl
Toutes les ambitions et tous les souvenirs échoueront contre une monarchie créée et défendue par la toute-puissance du vœu national.François Guizot (1787-1874)
Quel magicien évoquera, profanera cette chose sacrée qui vaut toutes choses, cette toute-puissance aveugle que donne la nature ?Jules Michelet (1798-1874)
Et ce bien n'a pas de bornes, car ce bien est la liberté, la toute-puissance, la satisfaction complète de tous les désirs.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Est-ce que, dans la vie réelle, la toute-puissance est nécessairement du côté de la barbe ?Charles Turgeon (1855-1934)
Une fillette que son frère lui avait confiée, qu'il avait élevée en bon père, et qui était, aujourd'hui, cette tentatrice de vingt-cinq ans, la femme dans sa toute-puissance souveraine !Émile Zola (1840-1902)
Il marche dans sa toute-puissance, sans rien voir, sans rien entendre, les yeux fixés sur la postérité !Victor Fournel (1829-1894)
Quoique ayant tous des vues différentes, royalistes, patriotes, constitutionnels, étaient d'accord pour déclarer que le directoire avait mal usé de sa toute-puissance.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mobile à l'excès, accessible de toute part, modifiée à l'infini par la toute-puissance des objets extérieurs, pourrai-je retrouver les degrés de l'échelle que je monte et descends sans cesse ?Dorothée de Dino (1793-1862)
Que ta volonté elle-même soit juste ou partiale, je l'ignore ; n'étant pas tout-puissant, ne pouvant juger la toute-puissance, mais seulement subir les arrêts, hélas !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La toute-puissance l'avait enivré et aveuglé ; peut-être n'est-il pas donné à un homme d'en supporter le poids.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
La loi de 1818 est la première restriction apportée à la toute-puissance du roi en fait d'avancement.Pierre Napoléon Bonaparte (1815-1881)
L'amour, qui sait donner des charmes aux visages les plus vulgaires, montrait en ce moment sa toute-puissance en embellissant ainsi un chef-d'œuvre de la nature.Alfred de Musset (1810-1857)
C'est la toute-puissance de l'amour de la famille, âme éternelle de l'univers, qui conduit à l'amour de l'humanité.Ossip Lourié (1868-1955)
Il fait ici la théorie de la tyrannie en homme qui l'avait pratiquée, puis il montre le tyran malheureux et puni par sa propre toute-puissance.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
C'est en prêchant l'égalité que cet homme, qui ne pouvait pas souffrir d'égaux, s'éleva au-dessus des autres et se fit porter par le peuple à la toute-puissance.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TOUTE-PUISSANCE » s. f.

Qualité de ce qui est tout-puissant. Il ne faut point douter de la toute-puissance de Dieu. Il ne faut pas qu'un Prince abuse de sa toute-puissance.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020