trahison

 

définitions

trahison ​​​ nom féminin

Crime d'une personne qui trahit, qui passe à l'ennemi. ➙ défection, désertion ; traître. —  Haute trahison : intelligence avec une puissance étrangère ou ennemie, dans le contexte d'une guerre.
Action de trahir (2), de manquer au devoir de fidélité. ➙ traîtrise.
 

synonymes

trahison nom féminin

défection, désertion

infidélité, adultère, inconstance, perfidie (littéraire), coup de canif dans le contrat de mariage

déloyauté, coup de poignard dans le dos, duperie, fourberie, traîtrise, baiser de judas (littéraire), félonie (littéraire), forfaiture (littéraire), perfidie (littéraire), lâchage (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tout arrive comme la jeune fille l'avait dit, trahison des compagnons du prince, et le reste.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Elle ne veut pas que vous prévoyiez sa trahison et que vous la preniez de vous-même, cette porte.Paul Bourget (1852-1935)
Punie d'autant plus que la trahison vient de ceux à qui j'avais donné toute ma confiance.Michel Zévaco (1860-1918)
J'irais créer une police, prendre à mon service les plus infâmes coquins de tout le pays, m'inquiéter de mille détails, toujours craindre la trahison !Alfred Assollant (1827-1886)
Toutes les personnes émettant des critiques y étaient ridiculisées, condamnées, accusées de trahison et d’être antisoviétiques.Europarl
Voilà donc les souffrances et les privations de nos compatriotes prisonniers devenues un moyen de pousser leurs malheureuses familles à la trahison ou du moins à d'inacceptables connivences.Jean Massart (1865-1925)
Les traitans des deux nations en avaient fait le théâtre d'une lutte continuelle aux vicissitudes de laquelle la trahison avait sa part.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Il repassa l'histoire de ses deux dernières années, de sa trahison envers elle, la plus sainte, la plus adorable des femmes, la meilleure des mères.Charmes Mérouvel (1832-1920)
A cet instant, la trahison de son mari et la sienne s'intervertirent dans sa pensée.Daniel Lesueur (1854-1921)
Ceux qui sont fidèles connaissent seulement le côté trivial de l'amour ; c'est la trahison qui en connaît les tragédies.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Nul dans la salle à manger ne savait ce qui avait pu se passer de l'autre côté, et le moindre mot pouvait être une trahison.Émile Gaboriau (1832-1873)
Lorsqu'elle a été endolorie par les déceptions et qu'elle est toute brisée d'une trahison, elle est prise d'un grand besoin de sécurité et de confiance.Auguste Angellier (1848-1911)
Tous ceux qui avaient pris part à la trahison de la ville avaient été arrêtés.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ceux qui nous précédaient, soit pour arrêter l'ennemi, soit par trahison, obstruaient la route et, à chaque pas, nous étions obligés de rompre des barricades.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Lucile devina la trahison ; mais elle avait trop peur de sa mère pour lui répondre autrement que par des larmes.Edmond About (1828-1885)
D'ailleurs, on croyait que son mensonge était lié à quelque trahison concertée avec les républicains.Marie-Louise-Victoire de Donnissan La Rochejaquelein (1772-1857)
Rouletabille s'avança vers moi et ne me cacha point qu'il était au courant de ma trahison.Gaston Leroux (1868-1927)
Ce qui peut lui arriver de pire est que sa trahison réussisse ; car il aurait moins de pitié à attendre de ses nouveaux alliés que de moi-même.Louis Constant Wairy (1778-1845)
L'âme est ramenée à la contemplation d'un des grands malheurs de l'humanité, la trahison dans l'amitié.Stendhal (1783-1842)
Rien ne me fut pénible comme le visage heureux de ce jeune homme, si jeune jouant la trahison.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRAHISON » s. f.

Perfidie, defaut de fidelité à son Prince, à son ami, à celuy qui avoit de la confiance en une personne. Les Grands aiment la trahison, mais ils n'aiment point les traistres. Une noire trahison ; une haute trahison, c'est un crime de leze Majesté en Angleterre. Ce mot vient de traditio.
 
TRAHISON, se dit aussi d'une action de surprise dont on ne se deffie point, dont on n'a pas le temps de se parer Troye fut prise par la trahison de Sinon. Les poltrons prennent leurs ennemis en trahison, ils les attaquent par derriere, ou avec avantage.
Le mot du jour Tendresse Tendresse

Tendre renvoie, dès son apparition en français, à ce qui est jeune et plein de fraîcheur. Pensez à l’âge tendre ou au vert tendre des jeunes pousses à l’arrivée du printemps.

Aurore Vincenti 28/04/2020