Email catcher

défection

Définition

Définition de défection ​​​ nom féminin

Abandon (par qqn) d'une cause, d'un parti. Faire défection : abandonner.
Fait de ne pas venir là où l'on était attendu. Malgré la défection de plusieurs exposants, le salon aura lieu.

Synonymes

Synonymes de défection nom féminin

abandon, désertion, retrait, trahison

Exemples

Phrases avec le mot défection

On n'en a un aperçu, grâce aux militaires qui ont fait défection.Ouest-France, 03/05/2019
Cette différence laisse supposer une défection de dernière minute, car l'absence d'étude sur l'iconographie déséquilibre l'ensemble.Dix-septième siècle, 2016, Éric Suire (Cairn.info)
Une courte liste d'attente était également prévue en cas de défection.Ouest-France, 22/04/2021
Et puis des défections, des gens qui s'écartent comme à l'approche d'un malheur.Alphonse Daudet (1840-1897)
Cette fois il ne s'agit plus seulement de seules carences, par défection de l'objet maternel externe, comme décrites précédemment.Perspectives Psy, 2019, Brigitte Reed-Duvaille (Cairn.info)
Plutôt que des arguments liés au prix des prestations ou à leur qualité, ce sont majoritairement des déménagements ou des pertes d'emploi qui sont responsables de la défection des clients.Capital, 12/03/2020, « Internet, mobile... le palmarès des opérateurs qui reçoivent le plus… »
Le désenchantement domine et se traduit par la défection d'un grand nombre des volontaires enrôlés pour aider à l'accueil et à l'organisation.Ouest-France, 09/07/2021
Cette défection potentielle des personnels de police devint réalité en mai 1958.Genèses, 2011, Emmanuel Blanchard (Cairn.info)
Pas de défections, l'envie de toucher la terre, être acteur de son alimentation, est bel et bien partagée.Ouest-France, Sylvie HROVATIN, 18/04/2021
Certes, tout n'était pas parfait (un groupe et un graffeur ont fait défection) mais organisateurs et public étaient au rendez-vous.Ouest-France, David DÉSILLE, 15/03/2019
En période de crise, éviter les défections est une question de survie.Capital, 10/12/2012, « Par gros temps, fidélisez vos meilleurs clients »
Une défection de dernière minute qui bouleverse son onze type.Ouest-France, 21/04/2018
Cette défection était en réalité liée à un oubli du professeur, imputable à un calendrier surchargé.Revue internationale de psychosociologie, 2009, Jean-Claude Casalegno, Christian Bourion (Cairn.info)
En l'oubliant, nous nous rendons coupables de présomption, de défection et de superficialité.Europarl
Celle-ci avait été dissoute en octobre dernier, cinq mois seulement après sa création, à la suite de la défection d'une députée.Capital, 18/12/2020, « Des députés veulent muscler les règles du financement des groupes… »
Cette promotion de la grâce s'accompagne de celle de ténèbres qui rend compte de la défection des facultés naturelles.Archives de Philosophie, 2008 (Cairn.info)
En attendant, la majorité du 13 mars, dont ils étaient les derniers et les plus fidèles champions, est maintenant, grâce à leur défection, complétement dissoute.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Du fait de la défection du frère, la famille a très certainement été placée sous étroite surveillance et subi maintes tracasseries.Allemagne d'aujourd'hui, 2015, Elizabeth Guilhamon (Cairn.info)
Il pressa la bataille, craignant d'autres défections, mit pied à terre, contre son usage, et combattit bravement.Jules Michelet (1798-1874)
Les sociétaires restans, que ces défections rendaient plus traitables, ne me firent pas attendre l'audition que je m'empressai de leur demander.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEFECTION s. f.

Abandonnement de parti. La defection d'un Prince ligué a causé souvent la ruine de toute la Ligue, du parti.
 
DEFECTION, se dit aussi en Astrologie de l'éclypse des luminaires. La defection de la Lune, du Soleil.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ? Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ?

Parmi les principales difficultés qui rendent l’exercice de la dictée si périlleux pour les francophones, on retrouve immanquablement la question des...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 25/01/2023