Email catcher

transcendant

Définition

Définition de transcendant ​​​ , transcendante ​​​ adjectif

Qui s'élève au-dessus du niveau moyen. ➙ sublime, supérieur.
Philosophie Qui suppose un ordre de réalités supérieur, un principe extérieur et supérieur (opposé à immanent). Transcendant à… Le monde est transcendant à la conscience.
Mathématiques Non algébrique. Nombre transcendant. Équation transcendante.

Synonymes

Synonymes de transcendant, transcendante adjectif

éminent, exceptionnel, incomparable, sublime, supérieur

Exemples

Phrases avec le mot transcendant

Et la mise en place progressive du ciel unique européen, qui rationalisera le contrôle du trafic par blocs aériens régionaux transcendant les frontières, permettra de suivre des trajectoires plus directes.Capital, 17/06/2015, « Comment le transport aérien prépare l'après-pétrole »
Cette proposition, en effet, constitue une petitio principii indémontrable : c'est parce qu'elles sont ex principio posées comme transcendantes que l'on déduit leur caractère absolu.Revue interdisciplinaire d'études juridiques, 1994, Nicolas A. Poulantzas (Cairn.info)
Le nombre est donc, par essence, une notion transcendante de l'espace comme du temps.Albert Farges (1848-1926)
L'orgueil, montant dans son cœur, comme le mercure dans le thermomètre, avait atteint la température des folies transcendantes.Jules Verne (1828-1905)
C'est transcendant de chanter pieds nus sur les rochers, dans les arbres et sur l'eau.Ouest-France, 04/06/2016
Je crois que le plan hydrologique espagnol – il n'y a pas le moindre doute aujourd'hui – est un projet transcendant pour notre pays.Europarl
Dans ce pays, l'interprétation volontariste de la notion d'inclusion implique une large communauté d'acteurs articulant différentes échelles et transcendant le clivage public/privé.Formation emploi, 2021, Fanny Jaffrès (Cairn.info)
Résoudre l'action en pensée, et la pensée en abstraction, tel était son but criminel et transcendant.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
C'est là un moi de raison, un moi inconnu et transcendant, qui est bien loin de la vraie liberté.Alfred Fouillée (1838-1912)
Elles affirment des principes de liberté et d'égalité transcendant les circonstances historiques particulières de leur déclaration.Ouest-France, 13/04/2017
Corollairement, ces pratiques façonnent leur territoire de déploiement en en faisant ainsi l'objet d'une construction permanente, voire en transcendant des territoires multiples.Espaces et sociétés, 2010, Abdelfattah Touzri (Cairn.info)
Ce qui permet de différencier les deux modes de donation, c'est le fait qu'un phénomène transcendant se donne toujours à travers une multiplicité d'esquisses.Archives de Philosophie, 2010, Jacob Rogozinski (Cairn.info)
De plus, certaines traditions sportives formalisées sous le régime étaient devenues de véritables lieux de mémoire, transcendant les oppositions du ventennio.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2008, Paul Dietschy (Cairn.info)
Le latéral droit n'a pas été transcendant, mais a rendu une copie sans accroc.Ouest-France, Florent BIBILONI, 16/05/2021
De plus, rien ne prouve l'existence d'un monde transcendant au chercheur, qui lui soit extérieur et qu'il peut observer.Revue française de gestion, 2011, PHILIPPE GILLET, HENRI ZIMNOVITCH (Cairn.info)
Ce n'était pas difficile, rien eu de transcendant non plus.Ouest-France, Guillaume LAINÉ, 05/09/2021
Il n'a pas commis de faute sans se montrer transcendant.Ouest-France, Jean-Marcel BOUDARD, 22/12/2019
Notre rôle se joue à un autre niveau, celui de l'âme, cette région de l'homme qui s'interroge sur la dimension transcendante de son destin.Ouest-France, Pascal SIMON, 03/06/2020
Tu vas t'y mettre aussi, toi, et nous faire de la critique transcendante !Gustave Flaubert (1821-1880)
Un « centre » ne peut faire fonction de cause transcendante.Albert Farges (1848-1926)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TRANSCENDANT, ANTE

Qui est eslevé au dessus des autres choses. On le dit particulierement de l'objet de la Metaphysique, qui considere l'estre en general, les estres transcendans, comme Dieu & les Anges, & les verités qui ne consistent qu'en pure speculation.
 
On appelle aussi en Morale, un esprit transcendant, un beau genie, qui conçoit & invente facilement, qui est fort eslevé au dessus des autres. Un excellent Auteur de ce siecle a appellé la langue Françoise transcendantelle, par la même raison que les Philosophes donnent ce titre aux natures qui se repandent & se promenent dans toutes les Categories, disant qu'elle est le pont de communication de tous les peuples de l'Europe.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.