traversier

 

définitions

traversier ​​​ , traversière ​​​ adjectif et nom masculin

adjectif vieux Qui est en travers. Rue traversière. locution Flûte traversière, qui se tient horizontalement.
nom masculin français du Canada Bac (pour remplacer l'anglicisme ferry-boat).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Encore, il n'est pas très rare que le vent traversier empêche de charger et d'expédier du minerai.Pons de l'Hérault (1772-1853)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRAVERSIER » s. m.

Terme de Marine. Vent qui vient d'un cap à l'autre, ou qui vient à droiture dans un port, qui en empesche la sortie. La bise est le vent traversier des costes de Normandie.
 
TRAVERSIER, est aussi un petit bastiment de mer qui sert pour de petites traversées, ou pour la pesche. Il n'a qu'un mast, quoy qu'il ait souvent trois voiles, & va quelquefois à rames. Sur la mer de Levant on le nomme tartane.
 
TRAVERSIER, en termes d'Eaux & Forests, se dit d'un Sergent ou Garde à cheval des forests, qu'on a appellé cy-devant Sergent dangereux. Ces offices sont maintenant supprimez. Ils étoient établis pour la garde des bois sujets à tiers & danger, par l'Edit du Roy Henry III. de l'an 1583.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020