trépigner

 

définitions

trépigner ​​​ verbe intransitif

Piétiner ou frapper des pieds contre terre à plusieurs reprises, sous le coup d'une émotion. Trépigner d'enthousiasme, d'impatience, de colère.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je trépigne

tu trépignes

il trépigne / elle trépigne

nous trépignons

vous trépignez

ils trépignent / elles trépignent

imparfait

je trépignais

tu trépignais

il trépignait / elle trépignait

nous trépignions

vous trépigniez

ils trépignaient / elles trépignaient

passé simple

je trépignai

tu trépignas

il trépigna / elle trépigna

nous trépignâmes

vous trépignâtes

ils trépignèrent / elles trépignèrent

futur simple

je trépignerai

tu trépigneras

il trépignera / elle trépignera

nous trépignerons

vous trépignerez

ils trépigneront / elles trépigneront

 

synonymes

trépigner verbe intransitif

piaffer, s'impatienter, piétiner, sauter, sautiller, taper du pied

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les mains se mirent à battre, les pieds à trépigner, les bouches à s'emplir, puis à se vider de aohs !Jules Verne (1828-1905)
J'eus envie de trépigner, mais je vis que cela ne servirait à rien.Henry Gréville (1842-1902)
Le patron recommença de trépigner, et sa femme fut prise d'un véritable désespoir.Marguerite Audoux (1863-1937)
On apporta du feu ; le tombac s'allumant difficilement, elle se mit à trépigner d'impatience.Gustave Flaubert (1821-1880)
Puis les clarinettes repartent, les danseurs appellent du pied, et souliers et sabots se remettent à trépigner.Georges Eekhoud (1854-1927)
Mais j'entendis des pieds trépigner sur la terre.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Les artistes jouent la scène avec une telle âme que le public enthousiasmé se met à claquer des mains et à trépigner avec frénésie.Eugène Chavette (1827-1902)
Et la foule de crier, de trépigner, de battre des mains et de se livrer à mille commentaires.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Je crois entendre mes compatriotes trépigner des pieds en lisant ceci ; je leur pardonne de bon cœur, et je partage leur indignation.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Puis, quand il eut fini, il se mit à trépigner pour en obtenir encore.Guy de Maupassant (1850-1893)
La foule se prit à trépigner et on entendit de sourds craquements.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Mais j'entends mes camarades réunis, et les coursiers trépigner et hennir dans la cour extérieure.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Il dut quelquefois trépigner de colère à l'instant de décerner quelques vagues compliments à des compositeurs qu'il eût voulu déchirer.Hector Berlioz (1803-1869)
Je restai immobile et muet pendant quelques instants ; mais je ne pus me contenir, je me mis bientôt à trépigner en poussant des cris de détresse.Judith Gautier (1845-1917)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TREPIGNER » v. n.

qui se dit proprement des chevaux qui battent la poudre avec les pieds de devant, qui sur les voltes font leurs mouvements trop courts ou trop prés de terre.
 
TREPIGNER, se dit aussi des enfants qui frappent plusieurs fois la terre avec les pieds par un témoignage de colere, de depit, d'opiniastreté. Ce mot vient de trepudiare, selon Nicod, qui remarque qu'on disoit autrefois triper, pour dire sauter. Menage le derive de trepidinare, diminutif de trepidare ou tripudiare, qui signifie ter pede terram jerire, comme faisoient les Sauteurs & Baladins des Anciens.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020