Email catcher

vaillance

Définition

Définition de vaillance ​​​ nom féminin

littéraire Valeur guerrière, bravoure.
Courage d'une personne que la souffrance, les difficultés, le travail n'effraient pas.

Synonymes

Synonymes de vaillance nom féminin

bravoure, cœur, courage, hardiesse, héroïsme, intrépidité

Exemples

Phrases avec le mot vaillance

Que le mépris de la peur n'était pas signe de vaillance.La pensée de midi, 2008, Hubert Nyssen (Cairn.info)
En était-ce fait pour toujours de la vaillance de son cœur, de sa raison, de son esprit ?Fernand Vandérem (1864-1939)
Un an après, la quadragénaire a surmonté avec vaillance cette épreuve.Ouest-France, Laurent NEVEU, 03/09/2020
Quelle pénalité imposer à ces braves dont la vaillance ne recule devant aucun sacrifice.Louis Boussenard (1847-1910)
Il signale ici explicitement la vaillance, mais suggère aussi la prudence, nécessaire pour l'apprentissage de la science guerrière.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2002, Denise Carabin (Cairn.info)
Difficile de percevoir un esprit de corps, une vaillance de tous les instants, une âme conquérante chaque semaine.Ouest-France, 28/11/2013
Outre la confiance et les services rendus, ce sont les vertus de vaillance et d'expérience qui sont reconnues.Hypothèses, 2008, Benjamin Deruelle (Cairn.info)
Elle insiste sur la vaillance et la lucidité des nombreuses femmes qui parviennent à contourner l'enfermement du système patriarcal.Hérodote, 2016, Barbara Loyer (Cairn.info)
Cette troisième forme renforce le caractère obligatoire, mais donne aussi à la notion une connotation d'émulation, d'ardeur, de vaillance, de compétition.Études théologiques et religieuses, 2019, Emmanuel Pisani (Cairn.info)
À cette première exigence narrative s'ajoute pour le héros la nécessité d'une quête, qui compensera en vaillance et en mérites les défauts de sa généalogie.Le Moyen Age, 2011, Marion UHLIG (Cairn.info)
Mais, toujours, le côtoiement concurrentiel homme vs femme aboutit à la minoration de la vaillance féminine.Revue sciences sociales et sport, 2020, Philippe Tétart (Cairn.info)
Jeunes et vieux partaient tous, pleins d'ardeur et de vaillance, au secours de leur pays envahi.André Hellé (1871-1945)
L'histoire a besoin de tous, le courage est bien partagé et la simple vaillance encore plus.Inflexions, 2011, Christian Vigouroux (Cairn.info)
Peut-être aussi manquait-il de cette vaillance d'esprit qui permet à un homme de n'apercevoir les obstacles que pour s'efforcer de les vaincre.Albert Delpit (1849-1893)
Le roi, avec ses grands seigneurs, soutint quelque temps la bataille avec une vaillance qu'admirèrent les ennemis.Jules Michelet (1798-1874)
Et je ne laissai pas le temps de naître au sourire que sa vaillance rappelait sur ses lèvres.Paul Féval (1816-1887)
Fondée sur la célébration de la personne, cette notion fusionne valeurs physiques – vaillance, force, habileté – et valeurs spirituelles.Genèses, 2001, Susanna Magri (Cairn.info)
Telles étaient les opinions de ces officiers expérimentés qui les appuyaient de nombreux souvenirs de preuves multiples de la vaillance française.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Certains oiseaux doublent leur poids de moitié pour affronter avec vaillance le long voyage de retour.Ouest-France, 20/01/2016
C'est avec autant de stress que de vaillance que les élèves ont entamé l'épreuve.Ouest-France, 25/05/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de VAILLANCE s. f.

Grandeur de courage, valeur, hardiesse. La vaillance d'Alexandre, de Cesar. La vaillance est la premiere qualité requise à un homme de guerre. Menage dit que ce mot vient de valencia, qui se trouve dans les Gloses Grecques-Latines.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être de bon, de mauvais augure Être de bon, de mauvais augure

Quand on dit d’un signe favorable ou défavorable qu’il est de bon ou de mauvais augure, on comprend que augure est synonyme de présage. Mais on...

Alain Rey 25/10/2022