vieillot

 

définitions

vieillot ​​​ , vieillotte ​​​ adjectif

Qui a un caractère vieilli et un peu ridicule. ➙ désuet, suranné.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A ce moment, la petite pendule sonna neuf heures d'un timbre vieillot, et les visiteuses se levèrent.M. Maryan (1847-1927)
Cela a un côté un peu vieillot, mais l'économie n'est pas une science.Europarl
Il me semblait, qu'en entendant cet air vieillot, j'avais les cordes tendres de l'âme, caressées par de l'ingénu rococo.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Le petit bruit vieillot, bruit de bonne femme, à ses pieds, l'énervait.René Boylesve (1867-1926)
Parfois nous le prenions pour un vieux qui avait l'air jeune, parfois au contraire pour un jeune qui avait l'air vieillot.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Mal percée, mal bâtie, son petit cachet vieillot n'est pas déplaisant ; au contraire, il contraste avec le mouvement qui l'anime.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Petit prêtre vieillot, sous sa jolie figure de femme usée, faiblet et poitrinaire, il n'exprimait que l'impuissance.Jules Michelet (1798-1874)
Il était au contraire embaumé d'un parfum fin et vieillot mais qui n'était pas moins factice.Marcel Proust (1871-1922)
Il me semble tout à la fois enfantin et vieillot, ecclésiastique et féminin, soit dit sans vous offenser !Émile Blémont (1839-1927)
Comme tout cela est loin, est bête, paraît vieillot !Edmond Lepelletier (1846-1913)
Elle dit, cette bienveillante et gaie figure, sous son air, un rien vieillot, la bonne humeur des vertus de la femme.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Alors, le parfum qui dormait en elles s'évanouit, leur charme vieillot se flétrit et meurt...Maurice Level (1875-1926)
Elle avait un air bon et vieillot, bien qu'elle fût âgée seulement de quarante-deux ans, un œil doux et triste ; elle n'avait jamais compté pour rien dans sa famille.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'enfant est tranquillement posée ; elle a son maintien raisonnable de personne importante ; son costume est très riche, un peu vieillot pour elle.Henri Bouchot (1849-1906)
Ce fatras se réduit à la réédition du poncif vieillot traîné dans tous les livres : l'art est l'imitation de la nature.Joséphin Péladan (1859-1918)
Qu'est-ce qui lui creusait donc au coin des lèvres ce sourire immobile et vieillot comme une ride ?Fernand Vandérem (1864-1939)
Le soleil vieillot somnole ; il se chauffe, au coin de son feu, plus qu'il ne nous réchauffe.Romain Rolland (1866-1944)
Le roman, qui est excellent et qui peut, certes, se suffire à lui-même, gagnerait beaucoup à être débarrassé de ce cadre un peu vieillot.Edmond Biré (1829-1907)
Il n'était plus de bon ton d'affecter l'irréligion ; la prétrophobie avait quelque chose de vieillot et de démodé.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Elle avait un air bon et vieillot, bien qu'elle fût âgée seulement de quarante-deux ans, un œil doux et triste ; et elle n'avait jamais compté pour rien dans sa famille.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VIEILLOT, OTTE » s. m. & f.

Qui commence à vieillir. Cet homme est dêjà vieillot, il commence à se rider.
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020