voleter

 

définitions

voleter ​​​ | ​​​ verbe intransitif

Voler à petits coups d'aile, en se posant souvent, en changeant fréquemment de direction. ➙ voltiger. Des papillons volettent autour de la lampe.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je volette / ro je volète

tu volettes / ro tu volètes

il volette / ro il volète / elle volette / ro elle volète

nous voletons

vous voletez

ils volettent / ro ils volètent / elles volettent / ro elles volètent

imparfait

je voletais

tu voletais

il voletait / elle voletait

nous voletions

vous voletiez

ils voletaient / elles voletaient

passé simple

je voletai

tu voletas

il voleta / elle voleta

nous voletâmes

vous voletâtes

ils voletèrent / elles voletèrent

futur simple

je voletterai / ro je volèterai

tu voletteras / ro tu volèteras

il volettera / ro il volètera / elle volettera / ro elle volètera

nous voletterons / ro nous volèterons

vous voletterez / ro vous volèterez

ils voletteront / ro ils volèteront / elles voletteront / ro elles volèteront

 

synonymes

voleter verbe intransitif

voltiger, planer, tourbillonner, tournoyer, virevolter

flotter, onduler, voler, ondoyer (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand nous passons, ils nous saluent d'une grande révérence, qui fait voleter les cheveux longs des hommes.Jules Legras (1866-1939)
Nous pouvions le voir à notre aise, ou voleter en famille, ou soutenir des duels de chant avec un orgueilleux voisin, qui parfois venait le braver.Jules Michelet (1798-1874)
Le rouge-gorge et le troglodyte continuent d'y voleter le long des haies d'aubépine.Frédéric Mistral (1830-1914)
Puis, son rapide examen terminé, elle se rapprocha des portières entre-bâillées qui lui permettaient d'entrevoir son public dont elle entendait voleter les propos.Henri Ardel (1863-1938)
Elle regardait, sur le reflux bruissant de la marée, des goélands voleter.Victor Margueritte (1866-1942)
À peine peut-il, le malheureux, voleter d'un mûrier à l'autre, où il halète dans l'épaisseur de la feuillée, à demi étouffé de gras fondu, victime de son amour du charançon.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Mais à ma citerne et au fin paysage lointain étaient liées pour moi trop de rêveries pour que quelqu'une d'elles ne revînt pas voleter autour de ma cervelle.René Boylesve (1867-1926)
Rien n'était plus morne que de la voir s'ébattre et pour ainsi dire voleter dans la chambre avec des mouvements d'oiseau que le jour effare, ou qui a l'aile cassée.Victor Hugo (1802-1885)
On ne voit plus que quelques mâles voleter deçà et delà.Jean Pérez (1833-1914)
On les voit voleter en nuages au-dessus de l'eau, parmi les roseaux.Remy de Gourmont (1858-1915)
Un cœur fatigué et impudent ; une volonté instable ; des ailes bonnes pour voleter ; une épine dorsale brisée.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Les deux petites prisonnières, les mains jointes en un instinctif sentiment de crainte, se turent, regardant voleter les moineaux.Victor Tissot (1845-1917)
Enfin ils se relevèrent, ils savaient un peu voleter, et les deux aînés, se sentant le désir de voir le monde, laissèrent le nid au plus jeune.Hans Christian Andersen (1805-1875)
On voyait des oiseaux voleter, et le silence n'était troublé que par l'ébrouement d'un cheval, ou le bruit d'un ongle qui frappait la terre.Élémir Bourges (1852-1925)
Une douzaine de hiboux effarés se mirent à voleter.Michel Zévaco (1860-1918)
Quand elles veulent franchir un espace de deux pieds seulement, elles se mettent à voleter.Eugène Delacroix (1798-1863)
Et je vis les deux ailes de flammes qui se rejoignaient et sur le bâtiment du milieu se fermaient, en craquant et faisant voleter autour d'elles leurs plumes de fumée...Romain Rolland (1866-1944)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VOLETER » v. neut.

frequentatif. Les petits papillons voletent la nuit autour des chandelles jusqu'à ce qu'ils se bruslent. On a couppé les ailes à ce moineau, il ne fait que voleter. Les Payens croyoient que les ames voletoient autour des tombeaux. Les ardents ou feux folets voletent autour des lieux marescageux.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020