vomir

 

définitions

vomir ​​​ verbe transitif

Rejeter par la bouche de manière spasmodique. ➙ régurgiter, rendre. Vomir son repas. —  Vomir du sang.
sans complément ➙ familier dégobiller, dégueuler, gerber. Avoir envie de vomir : avoir des nausées. —  locution C'est à vomir ; au figuré c'est ignoble.
au figuré Rejeter, critiquer avec répugnance. ➙ exécrer.
littéraire Laisser sortir, projeter au dehors. —  au participe passé Laves vomies par un volcan.
au figuré Proférer avec violence (des injures, des blasphèmes).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je vomis

tu vomis

il vomit / elle vomit

nous vomissons

vous vomissez

ils vomissent / elles vomissent

imparfait

je vomissais

tu vomissais

il vomissait / elle vomissait

nous vomissions

vous vomissiez

ils vomissaient / elles vomissaient

passé simple

je vomis

tu vomis

il vomit / elle vomit

nous vomîmes

vous vomîtes

ils vomirent / elles vomirent

futur simple

je vomirai

tu vomiras

il vomira / elle vomira

nous vomirons

vous vomirez

ils vomiront / elles vomiront

 

synonymes

vomir verbe transitif

régurgiter, rendre, remettre (Belgique), dégobiller (familier), dégueuler (très familier), [sans complément] rendre tripes et boyaux, gerber (familier), écorcher le, piquer un renard (populaire, vieilli)

[volcan] cracher, évacuer, expulser

[des insultes] éructer, cracher, jeter, lancer, proférer, balancer (familier), sortir (familier)

détester, avoir en horreur, haïr, abhorrer (littéraire), abominer (littéraire), exécrer (littéraire), honnir (vieux ou littéraire), ne pas pouvoir sentir, encaisser, gober (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En somme, et même aux jours bons, où il avait un louis à dépenser, le dégoût croissait, et un mortel écœurement menaçait de tout vomir à brève échéance.Louis Dumure (1860-1933)
Et alors, petit à petit, à force d'être toujours secoué comme cela, on finissait par avoir envie de vomir.Augustine Fouillée (1833-1923)
Je suis entrée chez elle aussitôt, et je l'ai trouvée en train de vomir sur le parquet.Marguerite Audoux (1863-1937)
Mais il me resta une affreuse douleur de tête, et des nausées qui menaçaient de me faire vomir.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
La nature tendoit à sa fin par en haut ; elle avoit des envies continuelles de vomir, mais on ne lui donnoit rien pour lui aider.Madame de La Fayette (1634-1693)
Car je vous jure que vous avez ramassé une odeur mauvaise qui me prend à la gorge et me donne envie de vomir.René Boylesve (1867-1926)
Ils disaient tous que c'était le seul remède aux défaillances et aux envies de vomir dont je suis attaqué tous les matins, depuis environ deux ans.Denis Diderot (1713-1784)
Le biscuit & la viande cuite la font vomir : elle ne peut enfin rien souffrir où il entre de la farine.Charles Marie de La Condamine (1701-1774)
Au fait, que diable voulez-vous que puisse rêver, aujourd'hui, un adolescent que les disciplines modernes exaspèrent et que l'abjection commerciale fait vomir ?Léon Bloy (1846-1917)
Aujourd'hui, les magasins béants, crevés de toutes parts, semblent vomir sur la chaussée leurs monceaux de cassons.Pierre Loti (1850-1923)
Nous y faisons très bonne figure, malgré une crise nerveuse qui nous donne envie de vomir, chaque fois que nous portons quelque chose à nos lèvres.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Le commandant du fort fit vomir une multitude de boulets, et surtout d'obus, sur ce malheureux bourg ; mais enfin il s'arrêta, par égard pour les habitants.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il y aurait beaucoup à dire là-dessus ; sa maladie a été des convulsions et des maux de cœur sans pouvoir vomir.Pierre Clément (1809-1870)
L'empereur était très-malade ; il se jetait à chaque instant sur son lit, et faisait beaucoup d'efforts pour vomir, sans pouvoir y parvenir, ce qui rendait son malaise plus pénible.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Ces accidents ont été bientôt calmés par des efforts pour vomir qui sont survenus naturellement.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Mais, bientôt, leur enquête les rapprocha du centre de la collision, où les deux machines continuaient à vomir de la fumée avec un vacarme assourdissant.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Je passai ainsi tout le deuxième jour dans de singulières intermittences, d'abord de faim, puis de douleurs, accompagnées d'envies de vomir.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
En effet, il est évidemment clair que nous ne pouvons tolérer que ces deux morceaux de coque submergés continuent à vomir du pétrole et à étendre la marée noire.Europarl
Les passagers sont parqués dans leur logement, les uns pour y grogner, les autres pour y vomir tout à leur aise.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ensuite, excusez-moi, il porta les mains à son cœur, en ouvrant brusquement la bouche, comme un homme incommodé qui va vomir.Maurice Barrès (1862-1923)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VOMIR » v. act.

Rejetter par la bouche ce qu'on a dans l'estomac, soit par trop de satieté, soit par maladie. Les yvrognes vomissent, quand ils ont trop beu. Ce malade est sujet à vomir ses medecines. Les degorgements de bile font vomir.
 
VOMIR, se dit aussi des Volcans, de l'enfer, de la mer, & des autres corps qui en poussent d'autres au dehors en abondance. Le Vesuve vomit des flammes, des cendres, des pierres ponces. Les Furies sont des monstres que l'enfer a vomis. Un monstre que la mer avoit vomi fut cause de la mort d'Hyppolite. Cette gargouille vomit l'eau à gros bouillons. On dit aussi, que les canons vomissent des boulets, que des mortiers vomissent des bombes, que des dragons vomissent le feu.
 
VOMIR, se dit figurément en choses morales. Les damnez vomissent d'execrables blasphemes contre Dieu. Il a vomi plusieurs injures contre sa partie. Il faut luy laisser vomir sa bile, son venin.
 
VOMIR, se dit aussi en parlant des choses qui donnent du degoust. Ne dites point ces ordures, cela est capable de me faire vomir.
 
VOMI, IE. part. & adj.
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020