Email catcher

rendre se rendre

Définition

Définition de rendre ​​​ verbe transitif

Donner en retour (ce qui est dû). Je vous rends votre argent (➙ rembourser).
abstrait Donner (sans idée de restitution). Rendre service, rendre des services à qqn. Rendre grâce(s) à : remercier. (sans complément second) Rendre un jugement. ➙ prononcer.
Donner en retour (ce qui a été pris ou reçu). ➙ restituer. Rendre ce qu'on a pris. au figuré Rendre la liberté à qqn. Rendre à qqn sa parole, le délier d'un engagement.
Rapporter au vendeur (ce qu'on a acheté). Article qui ne peut être ni rendu ni échangé.
Faire recouvrer. ➙ redonner. Ce traitement m'a rendu des forces ; le sommeil.
Donner en retour (en échange de ce qu'on a reçu). Rendre un baiser. locution Rendre coup pour coup. Rendre le mal pour le mal. Rendre la monnaie. au figuré Rendre à qqn la monnaie* de sa pièce. Rendre la pareille*. Rendre à qqn sa visite ; par extension rendre visite* à qqn.
intransitif Produire, rapporter.
Laisser échapper (ce qu'on ne peut garder, retenir). spécialement Vomir. Il a rendu son dîner. sans complément Avoir envie de rendre.
au figuré Rendre l'âme, l'esprit, le dernier soupir : mourir.
Faire entendre (un son). Instrument qui rend des sons grêles.
Céder, livrer. locution Rendre les armes.
Faire devenir. Il me rendra fou. au passif Le jugement a été rendu public.
(Présenter après interprétation)
Bien traduire. Une tournure difficile à rendre.
Exprimer par le langage.
Exprimer par un moyen plastique ou graphique. Rendre avec vérité un paysage. au participe passé Détail bien rendu (➙ rendu).

Définition de se rendre ​​​ verbe pronominal

Se rendre à : se soumettre, céder à. Se rendre aux prières, aux ordres de qqn.
sans complément Se soumettre (en rendant les armes). ➙ reddition. Se rendre sans conditions. ➙ capituler. (d'un criminel) Se livrer.
Se transporter, aller. Se rendre à son travail.
(suivi d'un attribut) Se faire (tel), devenir par son propre fait. Se rendre maître de la situation. Vous allez vous rendre malade.

Conjugaison

Conjugaison du verbe rendre

actif

indicatif
présent

je rends

tu rends

il rend / elle rend

nous rendons

vous rendez

ils rendent / elles rendent

imparfait

je rendais

tu rendais

il rendait / elle rendait

nous rendions

vous rendiez

ils rendaient / elles rendaient

passé simple

je rendis

tu rendis

il rendit / elle rendit

nous rendîmes

vous rendîtes

ils rendirent / elles rendirent

futur simple

je rendrai

tu rendras

il rendra / elle rendra

nous rendrons

vous rendrez

ils rendront / elles rendront

Synonymes

Synonymes de rendre verbe transitif

vomir, régurgiter, remettre (Belgique), dégobiller (très familier), dégueuler (très familier), gerber (très familier)

Synonymes de rendre la pareille

payer (de retour), rendre la réciproque, renvoyer l'ascenseur (familier), réciproquer (vieilli ou Belgique)

Exemples

Phrases avec le mot rendre

L'objectif premier était de rendre accessibles les allées pour les personnes à mobilité réduite.Ouest-France, 03/12/2020
L'occasion aussi de se rendre compte de son évolution et de ses transformations au fil des décennies.Ouest-France, Mathis PIVETTE, 10/09/2020
Alors que faire pour rendre sa sérénité au paradis ?Géo, 23/08/2018, « Galápagos : comment sauver l’archipel équatorien ? »
Mais il reste heureusement six séances pour le rendre opérationnel.Ouest-France, 03/02/2013
Que ce soit pour les élections présidentielles, municipales ou législatives, nous sommes tous invités à nous rendre aux urnes.Ça m'intéresse, 27/01/2022, « Quand les femmes ont-elles eu le droit de vote ? »
Nous devons rendre ce partenariat positif et constructif.Europarl
Puis, il rendra un rapport final dans lequel les mesures définitives à prendre, pour obtenir la réparation intégrale des désordres et leur estimation, sont fixées.Capital, 10/01/2019, « Assurance dommages-ouvrage »
Cette présentation a apporté de la clarté mais n'a pas suffi à rendre le législateur plus sage.Revue française d'administration publique, 2012, Robert Hertzog (Cairn.info)
Cette qualité émotionnelle particulière qui accompagne (voire provoque) les expériences synesthésiques pourrait aussi rendre compte de l'implication du cortex retrosplénial dans ces expériences.L'année psychologique, 2013, Émilie A. Caspar, Régine Kolinsky (Cairn.info)
Si la commune remblaie chaque année avant la saison, il n'y a aucune volonté de rendre cette voie praticable.Ouest-France, 03/07/2021
Depuis un long moment déjà, le public ne peut plus se rendre sur l'île.Ouest-France, Marie GENDRON, 10/08/2020
Cette prise de conscience est nécessaire à la réussite des dispositifs de coopérations pour favoriser leur usage par les médecins et les rendre plus attractifs.Journal de gestion et d'économie de la santé, 2020, Christelle Routelous, Tiphaine Philippe (Cairn.info)
Les images thermiques tirées de l'étude permettent de s'en rendre bien compte.Géo, 26/06/2019, « Pourquoi les koalas enlacent-ils les arbres ? »
Toutefois, une technologie pourrait permettre de rendre la cryptomonnaie moins énergivore : le lightning network.Capital, 27/08/2021, « Cette solution technique pourrait rendre le bitcoin moins énergivore »
Est-ce que j'ai des comptes à vous rendre ?Eugène Sue (1804-1857)
Les consommateurs pourraient également se rendre dans des lieux inaccessibles comme l'espace par exemple.Géo, 10/08/2020, « La réalité virtuelle va-t-elle révolutionner nos vacances ? »
Sans doute les sels nitrités, ces additifs utilisés pour accélérer la maturation de la charcuterie et la rendre plus rose.Ça m'intéresse, 11/12/2021, « Manger de la viande est-il encore bon ? »
Cette disparition de la distinction morale entre bien et mal ne suffit pas, loin de là, à rendre les êtres égaux entre eux.Chimères, 2016, Elena Del Río, Aurélien Blanchard (Cairn.info)
En finançant un prototype qui, avec le soutien d'acteurs majeurs de l'industrie, peut rendre cette technologie performante.Ouest-France, Guillaume NEDELEC, 18/06/2021
Cette médiation consiste à rendre compatibles les attentes différenciées – exprimées par divers groupes sociopolitiques – sur lesquelles s'appuie une stratégie sociopolitique définie par les décideurs politiques.Actes de la recherche en sciences sociales, 2019, Thibault Darcillon (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RENDRE v. act.

S'acquitter envers quelqu'un de ce qu'on luy doit. Il faut rendre ses voeux à Dieu ; rendre ses devoirs, ses respects à ses superieurs. Il faut rendre la foy & hommage à son Seigneur. Il faut que les mariez se rendent le devoir du mariage. Il faut rendre honneur à qui il appartient. J'ay été luy rendre mes obeïssances.
 
RENDRE, signifie aussi, Payer ce qu'on a emprunté. Je luy ay rendu son argent en mêmes especes. On est toûjours amis au prester, & souvent ennemis au rendre. Un ingrat emprunte à jamais rendre. Les ingrats rendent le mal pour le bien. Les societez sont établies pour se rendre un secours reciproque. Il faut rendre le pain benit, quand on a receu le chanteau.
 
RENDRE, signifie aussi, Donner à chacun ce qui luy appartient. La justice est la vertu qui rend à chacun le sien. Vous ne rendez pas justice à cet homme-là, de le croire capable de cette lâcheté. Un Commis doit rendre bon compte à son maistre.
 
RENDRE, signifie aussi, Restituer ce qu'on a pris, volé, mal acquis. On a fait rendre gorge aux Traittans, aux voleurs publics. Le Procureur General s'est rendu partie contre ces voleurs. On ne peut obtenir d'absolution, si on ne rend ce qu'on a pris injustement. On a condamné cet homme à rendre & restituer les fruits de ce Benefice, de cette terre.
 
RENDRE, signifie aussi, Recompenser, donner, rapporter. Dieu rend le centuple de ce qu'on donne en son nom. Ses miracles ont rendu la veuë aux aveugles, la parole aux muets, la santé aux infirmes. Le Parlement a rendu, a donné un arrest en cas semblable. Ce Fermier rend tant à son maistre de sa ferme. La Gabelle rend tant au Roy. Les vignes fumées rendent beaucoup plus que les autres. La meilleure viande est celle qui donne le plus de jus. Les bleds ne rendent rien cette année.
 
RENDRE, signifie, Exhaler, vuider, faire sentir au dehors. Ce malade rend le sang tout clair, il n'a pû rendre ce remede. Il a rendu son ame à Dieu, il a rendu l'esprit. Cet homme est si saoul, qu'il rend le vin par les yeux. Les luths de Boulogne rendent un beau son. Le sel d'urine rend une odeur fort puante. Les vers luisans rendent une lumiere fort vive. Le sel en trop grande quantité rend une sauce amere.
 
RENDRE, signifie encore, Acquerir quelque qualité nouvelle, changer d'état. La trop grande meditation peut rendre fou. L'excés de boire rend malade. L'affliction rend les gens sages ; l'âge les rend devots. Il s'est rendu complaisant auprés de sa maistresse ; elle l'a rendu heureux, il l'a épousée. Ce valet s'est rendu necessaire. Il ne faut pas se rendre trop familier auprés des Grands. Il est dangereux de se rendre caution. Le bris des prisons rend un accusé criminel. C'est la noix de gale qui rend l'encre noire, la gomme la rend luisante. Cette raison l'a rendu muet, luy a fermé la bouche. Un Orateur doit d'abord se rendre favorable ses Juges. Cet homme s'est rendu Hermite, Capucin, Religieux, &c.
 
RENDRE, avec le pronom personnel signifie, Se confesser vaincu, se livrer à son ennemi, avoüer sa foiblesse. Ce Gouverneur a rendu la place aprés trois mois de siege, il s'est rendu à composition ; il a été contraint de se rendre à discretion, il s'est rendu à l'extremité.
 
RENDRE, se dit figurément en Morale. Cet Heretique enfin s'est rendu à la raison. Il s'est rendu à l'advis de ses amis. Il n'y a que les opiniastres qui ne se rendent jamais. Un bon Chrestien doit rendre le bien pour le mal. Il a rendu les armes à cette beauté, il s'est confessé vaincu par ses attraits. On dit aussi en débauche, qu'un homme se rend, qu'il avouë sa foiblesse, qu'il ne peut plus boire ni manger. On dit aussi, qu'un homme s'est rendu aux civilitez, aux prieres, aux larmes, à la pitié, pour dire, qu'il s'est laissé vaincre, flêchir.
 
RENDRE, se dit au contraire de la victoire, de la superiorité qu'on obtient sur quelque autre. Le Roy s'est rendu maistre de plusieurs Provinces. Cet homme est facile, on se rend absolument maistre de son esprit. Un Rapporteur se rend maistre d'une affaire. Ce Conquerant s'est rendu redoutable, puissant, odieux, il s'est rendu l'arbitre de la paix & de la guerre.
 
SE RENDRE, signifie aussi, Se trouver en un lieu, y arriver. Je me suis rendu au logis à l'heure de l'assignation. Il a eu ordre de se rendre auprés du Roy, à la Cour, à son Regiment. Il s'est rendu fort assidu auprés de cette femme.
 
On dit aussi des choses inanimées, qu'un chemin rend en un tel endroit, pour dire, qu'il y aboutit. Cette maison rend par derriere sur le rempart, elle y a une issuë. Il y a bien des rivieres qui se rendent dans la Loire, qui y affluent. Ce vin revient à tant rendu & conduit à Paris, rendu dans la cave, c'est à dire, tous frais faits.
 
En termes de Marine, on appelle rendre le bord, quand on arrive, & qu'on vient mouiller en quelque port ou rade ; quand on revire le bord, & qu'on porte le cap sous un autre vent. Le vaisseau est venu rendre bord à la Rochelle.
 
En termes de Manege, on appelle rendre la main, quand on lâche la bride.
 
RENDRE, se dit aussi en plusieurs phrases particulieres. On dit, Rendre visite à quelqu'un, encore qu'on n'en ait point receu de luy : luy rendre sa parole, pour dire, le dégager de ce qu'il avoit promis. On dit aussi, Rendre les paroles à quelqu'un, lors qu'on le combat en mêmes termes, qu'on luy fait les mêmes reproches qu'il a faits. On dit aussi, que les faux Dieux rendoient des oracles, rendoient réponse sur ce qu'on les consultoit. Un Philosophe doit rendre raison de tout ce qu'il avance. Un inferieur doit rendre raison de sa conduite à ses superieurs. On dit aussi, Rendre témoignage tant en Justice, que dans des Escrits. On dit aussi, Rendre de bons ou de mauvais offices, pour dire, Servir ou desservir quelqu'un. On dit aussi, Rendre une Lettre, pour dire, la faire tenir à son adresse. J'ay bien des graces à vous rendre, pour dire, Je vous suis fort obligé. On dit aussi, Ce passage a été rendu mot pour mot, pour dire, fort bien traduit.
 
RENDRE, se dit proverbialement en ces phrases. Il faut rendre à Cesar ce qui appartient à Cesar. Ce qui est bon à prendre, est bon à rendre. Du dérober au rendre on gagne trente pour cent. Ce proverbe vient de l'Italien, D'al robar al restituir si guadagna trenta per cento. On dit aussi, Cet homme a bon coeur, il ne rend rien. On dit aussi, Ville qui parlemente est à demi renduë. On dit aussi, Grand mercy jusqu'au rendre. Dieu vous le rende en Paradis chaud comme braise. On dit aussi, Ce n'est pas un presté, c'est un rendu, quand quelqu'un fait une prompte risposte, & rend à un autre le change, luy rend la pareille. On appelle aussi un Tresorier sans rendre compte, un homme qui gouverne absolument son maistre.
 
RENDU, UË. part. pass. & adj. On appelle un soldat rendu, un deserteur du parti ennemi.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.