Email catcher

accuser

Définition

Définition de accuser ​​​ verbe transitif

Signaler ou présenter (qqn) comme coupable. ➙ attaquer, charger, incriminer. Accuser qqn de plagiat. Accuser qqn sans preuves. pronominal S'accuser : s'avouer coupable.
Droit Déférer (une personne soupçonnée d'un crime) devant la cour d'assises.
Accuser les évènements, les rendre responsables (d'un mal).
Faire ressortir, faire sentir avec force. ➙ accentuer, marquer. Vêtement qui accuse les lignes du corps. au participe passé Des traits accusés.
locution, familier Accuser le coup, montrer par ses réactions qu'on est affecté, moralement ou physiquement.
Accuser réception de : donner avis qu'on a reçu (une lettre, un colis…).

Conjugaison

Conjugaison du verbe accuser

actif

indicatif
présent

j'accuse

tu accuses

il accuse / elle accuse

nous accusons

vous accusez

ils accusent / elles accusent

imparfait

j'accusais

tu accusais

il accusait / elle accusait

nous accusions

vous accusiez

ils accusaient / elles accusaient

passé simple

j'accusai

tu accusas

il accusa / elle accusa

nous accusâmes

vous accusâtes

ils accusèrent / elles accusèrent

futur simple

j'accuserai

tu accuseras

il accusera / elle accusera

nous accuserons

vous accuserez

ils accuseront / elles accuseront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot accuser

Cette réforme ne va-t-elle pas à terme contribuer à accuser les disparités spatiales contre lesquelles elle devait en principe lutter ?Annales de géographie, 2006, Sylvie Clarimont, Julien Aldhuy, Olivier Labussière (Cairn.info)
Cette extranéité est l'un des arguments utilisés par certains dirigeants pour dénigrer la justice pénale internationale, et l'accuser d'être partiale, biaisée, néocolonialiste.Les Cahiers de la Justice, 2013, Jean-Baptiste Jeangène Vilmer (Cairn.info)
Ces actes devraient être reconnus et punis, mais je ne suis pas prêt à accuser sans enquête ni à condamner sans preuve.Europarl
Je ne me laisserai pas accuser, ni condamner sans me défendre.Oscar Méténier (1859-1913)
Et les deux camps de s'accuser mutuellement de récupération politique.Géo, 10/11/2015, « Qui est le soldat inconnu ? »
Certes, on ne pouvait l'accuser d'arriver par les femmes.Émile Zola (1840-1902)
Sans s'en apercevoir et malgré lui, il rend entièrement justice à son adversaire, tout en voulant l'accuser.Robert Du Casse (1849-1922)
D'ailleurs, elle se condamnait avant tout elle-même, et ne songeait pas un instant à l'accuser, lui.Daniel Lesueur (1854-1921)
Les dix régions les plus riches continuent à accuser le même écart par rapport aux dix régions les plus pauvres.Europarl
L'acharnement mis à accuser tel ou telle me pousserait presque à m'extraire de ce débat, mais la responsabilité politique exige une position claire.Europarl
Mais on peut aussi accuser l'absence de toute autonomie gestionnaire et la mauvaise gestion, surtout lorsque celle-ci est confiée aux pouvoirs publics.Europarl
Je crois que je vais aujourd'hui l'accuser de ce que j'éprouve.Alfred de Vigny (1797-1863)
Je vais ailleurs, il ne faut pas m'accuser.Jules Claretie (1840-1913)
Il est absolument faux de dire que n'importe qui pourra tout simplement vous accuser et que vous serez obligés de vous défendre.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ACCUSER v. act.

Intenter une action criminelle contre quelqu'un, soit en son nom, soit sous le nom de la partie publique. Il n'appartient qu'au mari d'accuser sa femme d'adultere. on a accusé en justice de concussion un tel Officier.
 
ACCUSER, signifie aussi, Impugner un acte, contester sa validité à cause de quelque defaut essentiel. Accuser un acte de faux. accuser un testament de suggestion.
 
ACCUSER, signifie aussi, Confesser sa faute, ou nommer ses complices. Le remords a quelquefois obligé les criminels à s'accuser eux-mêmes. ce criminel a tout confessé, & a accusé ses complices. il a accusé bien des gens dans son testament de mort.
 
ACCUSER, signifie quelquefois simplement, Reprocher, soit une grande faute, soit une petite. Il l'a accusé en pleine audience de fausseté. tous ses amis l'accusent de negligence à rendre visite, à faire réponse aux lettres.
 
ACCUSER, signifie aussi simplement, Declarer. Il a accusé 50. de point au picquet : il a accusé la reception de ma lettre, pour dire, Il a dit qu'il avoit 50. de point, qu'il avoit receu ma lettre.
 
S'ACCUSER, avec le pronom personnel, Se declarer coupable. Ce criminel s'est accusé luy-même. il faut qu'un penitent s'accuse franchement de ses pechez au Sacrement de la Confession.
 
ACCUSÉ, ÉE. part. pass.
 
ACCUSÉ, se prend quelquefois substantivement. L'accusé a donné de bons reproches contre les témoins. on doit entendre l'accusé par sa bouche en presence du Conseil, à peine de nullité du jugement.
 
Ces mots sont tirés du Latin accusare, qui vient de causa, comme qui diroit, trahere aliquem in causam, in jus, traisner quelqu'un en justice, ou le deferer au Juge.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Le décodeur Top 10 des mots venus d’ailleurs

Que vous soyez ou non partis en vacances cet été, je vous invite à voyager aux quatre coins du monde avec ce top 10 des mots venus d’ailleurs.

Dr Orodru 18/07/2022