acre

 

définitions

acre ​​​ nom féminin

Ancienne mesure agraire (en moyenne 52 ares).
Mesure agraire dans les pays anglo-saxons (40,47 ares).

âcre ​​​ adjectif

Très irritant au goût ou à l'odorat. Odeur âcre qui prend à la gorge.
au figuré Irritant, cuisant, douloureux.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « acre »

Puis l'on perçoit un léger son, acre, régulier, monotone, mais qui se confond avec les plaintes des girouettes tournoyant sur leurs hampes oxydées.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Quoiqu'ils eussent engagé leur dernière acre et leur dernier écu à cette cause glorieuse, payer n'était jamais entré dans leurs intentions.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Au delà s'arrondissait une sorte d'entaille, d'un demi-acre d'étendue, dont les eaux, abritées sous l'épais dôme des tulipiers, ne devaient jamais s'être échauffées aux rayons du soleil.Jules Verne (1828-1905)
Des petits ports encombrés de jonques de pêche et où l'on sentait l'acre odeur de la saumure.Pierre Loti (1850-1923)
Il a goûté au moins les douceurs de la louange ; mais à mesure qu'il s'en nourrissait, la soif lui en venait plus acre.George Sand (1804-1876)
Pour l'avoine, la production moyenne est de 28 boisseaux par acre ; de 22 pour l'orge, et de 5 tonnes 1/2 pour les pommes de terre.Ernest Michel (1837-1896)
Il les vomit, il s'en détourne, et s'en va boire plutôt l'acre absinthe des romans corrosifs et des cours d'assises.Jules Michelet (1798-1874)
Vous jugerez du premier de ces faits quand je vous dirai que les avoines, prêtes à couper, étaient vendues 25 shellings l'acre sur les holms.Auguste Angellier (1848-1911)
On en demande de 15 à 20 dollars l'acre, y compris la petite maison en bois.Ernest Michel (1837-1896)
Acre, situé à sa porte et sous ses yeux, convenait à ses desseins : depuis plusieurs années, il y faisait des affaires avec les comptoirs français.Volney (1757-1820)
On paie 3/4 de penny pour un acre de terrain cultivé en piment ou destiné au pâturage ; et 1/4 de penny pour un acre de terrain en bois.Ernest Michel (1837-1896)
Cette grève, mesurant un acre environ, était encadrée de roches d'un beau ton roux que les coups du ressac balayaient sans relâche.Jules Verne (1828-1905)
William me contait les détails de leur existence, là-bas, avec une mauvaise humeur acre et bougonnante.Octave Mirbeau (1848-1917)
Son blé lui donnera en moyenne, 20 boisseaux par acre, desquels il tirera aisément 12 quarts ou barils de farine.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
La production moyenne est de 24 boisseaux par acre : un boisseau suffit à ensemencer une acre.Ernest Michel (1837-1896)
Il s'y jetait d'ironie à la fois et de gaieté de cœur, le grand homme, au milieu de ses amertumes journalières, comme dans une acre et étourdissante ivresse.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
L'enclos n'était pas vaste – un acre environ, dont le blockhaus occupait la plus grande portion.Jules Verne (1828-1905)
Acre a une rade foraine ; mais la ville est peu de chose, on y compte dix ou douze mille habitants.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
Comme la ville existera tôt ou tard, les lots de terrain à bâtir s'y vendent déjà à 40 livres l'acre.Ernest Michel (1837-1896)
Acre qu'il voulait habiter, n'offrait aucune défense ; l'ennemi pouvait le surprendre par terre et par mer : il résolut d'y pourvoir.Volney (1757-1820)
Afficher toutRéduire

Exemples de « âcre »

L'essence de burnous et le parfum de la bouse, mêlés à la fumée âcre du foyer, nous saisissait aux narines et à la gorge.Joseph Vilbort (1829-1911)
Percé jusqu'à l'âme par l'âcre sensation des chagrins que l'on cause, on se laisse aller à mentir pour épargner ces chagrins-là.Paul Bourget (1852-1935)
On jeta des veaux et des moutons tout vivants dans la meule embrasée, d'où s'exhala bientôt une âcre odeur de toison brûlée.George Sand (1804-1876)
Ô qu'elle était âcre et accablante cette pensée qui sans cesse l'entretenait de sa position désespérée !Saintine (1798-1865)
Oui, la pitié que mérite et qu'obtient la vipère, quand, étant coupée en morceaux, ses tronçons séparés viennent au soleil exhaler leur venin le plus âcre et le plus virulent.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Je ne sache pas en effet de volupté plus intense, douce et âcre à la fois, que celle d'une ascension aérostatique.Félix Nadar (1820-1910)
L'odeur âcre et nauséabonde saisit à la gorge celle des deux dames de charité qui avait déposé le rouleau sur le chiffonnier.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il m'en garda une si vive et une si profonde rancune, qu'il saisit avec une âcre méchanceté toutes les occasions pour entasser sur ma conduite une innombrable suite de méfaits.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Car ses plus terribles punitions ne faisaient naître en moi qu'un âcre ressentiment, sans même m'inspirer le désir de m'y soustraire par un peu d'obéissance.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Ce fleur phéniqué, âcre, lui remémorait forcément l'identique senteur dont il avait eu la langue pleine au temps où les dentistes travaillaient dans sa gencive.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Aussi, lorsque le vieillard alla enfin ouvrir la porte à l'intendant, celui-ci, aveuglé, suffoqué par une bouffée de cette épaisse et âcre vapeur, se recula vivement au lieu d'entrer.Eugène Sue (1804-1857)
Il se retourna, me cria, en flamand, d'une voix rêche à laquelle la raucité prêtait l'âcre saveur des pommes vertes, une gravelure de forçat, et me tira narquoisement sa casquette.Georges Eekhoud (1854-1927)
Animés par son odeur âcre les hommes deviennent féroces et hurlent comme des bêtes fauves qui s'entre-dévorent.Joseph Marmette (1844-1895)
Enfin tout, même à cette lumière dont l'odeur âcre remplissait la chambre, représentait le désordre et la gêne qui le suit inévitablement.Lucie Des Ages (1845-1914)
Mario arriva le premier auprès de ce reste de brasier, d'où s'exhalait une odeur âcre, insupportable.George Sand (1804-1876)
Sa conversation était fort spirituelle, mais âcre, pleine de fiel et sans aucun charme pour moi, à qui, du reste, son cynisme et sa saleté déplaisaient souverainement.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
On apercevait sous ce voile des faces suantes, congestionnées, tandis que l'odeur âcre de tout ce monde entassé accroissait l'ivresse, les cris dont l'auditoire se fouettait à chaque chanson nouvelle.Émile Zola (1840-1902)
Il s'y mêlait aussi la saveur âcre du laitage qui crémait au frais dans la pièce à côté.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il s'écoula des jours, il se peut que plusieurs jours se soient écoulés, avant qu'il vînt se balancer assez près de moi pour m'éventer avec son souffle âcre.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Une poussière de neige, vaporisée en brouillard, fumait sur le pavé gras et s'imprégnait d'une âcre senteur de suie que le vent rabattait des toits.Louis Mullem (1836-1908)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACRE » adject. masc. & fem.

Qui a un goust desagreable à la langue, tel que celuy des pommes, poires, & autres fruits sauvages, & sur tout quand ils ne sont pas meurs. Ce mot vient de acer, ou de agreste, signifiant sauvage, qui est opposé à cultivé. Les Medecins appellent acre, toute saveur qui imprime un sentiment de chaleur bruslante sur la langue.

Définition de « ACRE » s. m.

Mesure de terre qui se dit particulierement en Normandie, qui contient 160. perches. L'acre du bois est de 4. vergées, la vergée de 40. perches, la perche de 24. pieds, le pied de 24. pouces, & le pouce de 12. lignes : mais tout cela differe selon les lieux.
 
Dans un Registre de la Chambre des Comptes il est dit, que l'acre contient quatre vergées, dont il en faut deux pour l'arpent ; qu'une vergée contient quarante perches de terre, & chaque perche contient 24. semelles de pied. Chez les Anglois un acre contient 16. perches en longueur, & autant en largeur.
 
Ce mot, selon Spelmannus, vient du Saxon acher, qui signifie ager, ou champ. Saumaise tient qu'il vient du mot acra, qui a été dit pour akena, qui selon Heron, étoit une mesure de terre des Anciens de dix pieds.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020