Email catcher

affubler

définitions

affubler ​​​ verbe transitif

Habiller bizarrement, ridiculement. —  pronominal Il faut voir comment elle s'affuble ! ➙ s'accoutrer.
Pourvoir d'une caractéristique ridicule. Affubler qqn d'un sobriquet.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'affuble

tu affubles

il affuble / elle affuble

nous affublons

vous affublez

ils affublent / elles affublent

imparfait

j'affublais

tu affublais

il affublait / elle affublait

nous affublions

vous affubliez

ils affublaient / elles affublaient

passé simple

j'affublai

tu affublas

il affubla / elle affubla

nous affublâmes

vous affublâtes

ils affublèrent / elles affublèrent

futur simple

j'affublerai

tu affubleras

il affublera / elle affublera

nous affublerons

vous affublerez

ils affubleront / elles affubleront

synonymes

affubler verbe transitif

accoutrer, déguiser, travestir, vêtir, attifer (familier), fagoter (familier), harnacher (familier)

donner, gratifier de, octroyer, coller (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Né en 1689, affublé à 25 ans d'une perruque de conseiller, il le fut à 27 d'un bonnet de président à mortier.Jules Michelet (1798-1874)
Affublés des couleurs de l'équipe nationale, sur le visage, en chapeau, en écharpe et même en collier, ils échangent des accolades.Ouest-France, Alice RAYBAUD, 11/07/2018
Le géant n'est pas seul : il est accompagné d'un compagnon de route affublé du même attirail.Ouest-France, Jules BRIAND, 22/12/2020
Maintenant, affublons-nous du manteau, et mon déguisement sera sans doute complet.Eugène Sue (1804-1857)
Le tout monté sur quatre pieds en fer, affublés de roulettes.Ouest-France, Sarah BOUCAULT, 21/10/2018
Une table en bois, en plein soleil, et plus loin à l'ombre d'un chêne puissant, deux autres tables affublées de bancs.Ouest-France, Brice MALET, 23/07/2015
Autre photo troublante : celle d'un manteau noir, probablement celui dont il était affublé le matin de la fusillade.Ouest-France, 19/05/2018
Affublés de shorts de combat, ils n'hésitent pas à caricaturer les humains et leurs excès.Ouest-France, 06/09/2015
L'hypocrisie politique consistant à affubler de l'épithète « social » un capitalisme de plus en plus débridé, se double ici d'une véritable bêtise.Europarl
Vous les avez peut-être aperçus, dimanche matin, nageant à une cinquantaine de mètres du bord, affublés d'une bouée orange.Ouest-France, 26/05/2021
À chaque guerre, les belligérants s'affublent de surnom ou en reçoivent de la part de leurs adversaires.Ouest-France, 06/08/2014
Les peignoirs, eux, sont en coton bio, tandis que les vêtements qui affublent les clientes lors des colorations sont en amidon de maïs.Ouest-France, Alexis DA SILVA, 18/08/2021
En football, une bonne équipe affublée d'un piètre entraîneur n'atteindrait jamais la tête du championnat.Europarl
La porteuse d'offrandes dont on affublait les enfants.Gaston Maspero (1846-1916)
À leur arrivée, les détenus sont affublés d'un numéro et d'un triangle rouge inversé, marquage des prisonniers politiques et des résistants.Ouest-France, 27/01/2015
Bahorel s'affubla d'un tambour et battit aux champs.Paul Adam (1862-1920)
On l'amena ainsi affublé sur la tribune, en face du peuple.Ernest Renan (1823-1892)
Permettez-moi de dire que dans les précédents débats sur l'élargissement, les membres de la commission des budgets ont été affublés de toute sorte de quolibets.Europarl
La soirée étant fraîche, cette déesse des bois s'était affublée d'un collet, dont elle avait rabattu le capuchon sur sa tête.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Non seulement cette initiative affublée du qualificatif trompeur de « citoyenne » est inutile, mais elle pourrait même s'avérer dangereuse pour la population.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AFFUBLER » v. act.

Cacher sa teste & son corps par quelques habillements qui couvrent jusqu'au visage. Les Moines & les Hermites s'affublent d'un froc. dans les ceremonies des obseques des Princes, les parents sont affublez de grands chaperons de deuil. cette femme étoit affublée dans sa cappe pour n'être pas connuë. Nicod derive ce mot de infula, qui signifie une ancienne coeffure. On dit encore en Picardie defuler, pour dire, Se decoeffer, ôter son chapeau. Du Cange le derive de affibulare, mot de la basse Latinité qui vient de fibula : c'étoit une boucle ou agraffe servant à attacher les habits longs qui couvroient & enveloppoient tout le corps ; comme on a dit clavi, & laticlavi, des vestements honorables ainsi attachez.
 
On dit au figuré avec le pronom personnel, s'affubler de quelqu'un, pour dire, en être coeffé & entesté, ne voir que par ses yeux, n'entendre que par ses oreilles. les disciples de Platon étoient affublez des opinions de leur maistre. les gens foibles se laissent aisément affubler par des directeurs & par des flatteurs.
Vidéos Le mystère des cinq terres Le mystère des cinq terres

Vous aimez explorer la France ? Vous aimez enquêter ? Vous allez adorer Le mystère des cinq terres 

22/10/2021