Email catcher

agrafer

Définition

Définition de agrafer ​​​ verbe transitif

Attacher avec des agrafes ; assembler, fixer en posant des agrafes. Agrafer un soutien-gorge.
familier Prendre au collet, arrêter. Il s'est fait agrafer par les flics.

Conjugaison

Conjugaison du verbe agrafer

actif

indicatif
présent

j'agrafe

tu agrafes

il agrafe / elle agrafe

nous agrafons

vous agrafez

ils agrafent / elles agrafent

imparfait

j'agrafais

tu agrafais

il agrafait / elle agrafait

nous agrafions

vous agrafiez

ils agrafaient / elles agrafaient

passé simple

j'agrafai

tu agrafas

il agrafa / elle agrafa

nous agrafâmes

vous agrafâtes

ils agrafèrent / elles agrafèrent

futur simple

j'agraferai

tu agraferas

il agrafera / elle agrafera

nous agraferons

vous agraferez

ils agraferont / elles agraferont

Synonymes

Synonymes de agrafer verbe transitif

attacher, accrocher, assembler, épingler, fixer, joindre, maintenir

[familier] arrêter, appréhender, attraper, capturer, s'emparer de, empoigner, interpeller, mettre la main au collet, prendre, alpaguer (familier), choper (familier), coffrer (familier), coincer (familier), cueillir (familier), emballer (familier), embarquer (familier), épingler (familier), gauler (familier), mettre le grappin sur (familier), pincer (familier), pogner (familier, Québec), cravater (familier, vieilli)

Exemples

Phrases avec le mot agrafer

Bouvard préférait une canne-parapluie, ou parapluie-polybranches, dont le pommeau se retire, pour agrafer la soie contenue, à part, dans un petit sac.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il s'agit de couper une surface de toile et de l'agrafer sur un cadre vide.Nouvelle revue de psychosociologie, 2015, Anne Brun, Frédérik Guinard (Cairn.info)
J'agraferai ma robe pour ne plus montrer mes épaules.Émile Zola (1840-1902)
Ceux qui ne peuvent agrafer la ceinture sont hués, montrés au doigt et payent l'amende.Eugène Sue (1804-1857)
À nous coller un chausson, à nous ajuster une sangle, à nous agrafer les côtés.Ouest-France, Sibylle LAURENT, 29/12/2020
Déjà je ne peux plus agrafer mes corsages de l'été dernier.Pierre Louÿs (1870-1925)
Il y a des gestes que l'on effectue sans même s'en rendre compte, comme agrafer un soutien-gorge.Ouest-France, Charlotte HERVOT, 15/02/2019
Il fallait ensuite dénicher une couturière qui relève le défi de coudre, coller, riveter, et agrafer des éléments disparates.Ouest-France, 05/09/2021
Cependant, pensez à faire un petit ourlet avant d'agrafer par-dessus.Ouest-France, Guillemette HERVÉ, 30/09/2018
Cette crise du sens accule de nombreux sujets à l'angoisse, surtout ceux qui ont besoin d'agrafer un sens pour supporter leur existence.La Cause du désir, 2007, Manuel Fernandez Blanco (Cairn.info)
Ils viennent s'agrafer sur le talus de la route pour aller s'appuyer sur le dur.Ouest-France, 30/01/2013
C'était une de ces rares nuits où l'automne breton déride son sévère aspect et oublie d'agrafer son manteau de brouillards.Paul Féval (1816-1887)
En présence des familles, ces salariés se sont vus agrafer la médaille du travail, ainsi que les diplômes afférents.Ouest-France, 03/10/2019
Les policiers se sont vus agrafer leur médaille par le préfet.Ouest-France, Thibaud GRASLAND, 17/10/2019
Les élèves nous ont habitués également à quelques surprises notamment par la remise à chaque participant d'un petit objet confectionné à agrafer sur les vestes.Ouest-France, 14/11/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AGRAFFER v. act.

Attacher avec une agraffe, avec une épingle, ou autre chose. Agraffer sa jupe. agraffez ces rubans à cette tapisserie.
 
S'AGRAFFER, signifie aussi, Se prendre, s'attacher à ce qu'on trouve. Un homme qui se noye s'agraffe à tout ce qu'il peut.
 
AGRAFFÉ, ÉE. part. & adj.

Définition ancienne de RAGRAFFER v. act.

& redupl. Rattacher avec des agraffes, repasser les agraffes dans les portes. Il faut ragraffer cette juppe, cette monstre. On dit aussi d'un homme qui se noye, qu'il se ragraffe où il peut, pour dire, qu'il se prend, qu'il s'attache à tout ce qu'il rencontre.
 
RAGRAFFÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.