Email catcher

agreste

définitions

agreste ​​​ adjectif

littéraire Champêtre.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et, avec un peu de chance, l'agreste qu'on ne trouve que dans les landes sèches.Ouest-France, 21/08/2015
Je suivais cette voie agreste dont les courbes produisaient des perspectives charmantes.Anatole France (1844-1924)
Au soir tombant, les notes suraiguës de la cornemuse montaient, concert agreste, des traînes et des charrières.Charles le Goffic (1863-1932)
Le ciel lui-même, coquettement décoré d'une foule de jolis nuages blancs et roses, avait je ne sais quoi d'agreste, de joyeux et de dominical.Victor Hugo (1802-1885)
Ces avantages tiennent beaucoup à leur éducation physique : simple, rude, agreste, elle développe leur vigueur.Eugène Sue (1804-1857)
Agreste indique aussi qu'au 17 juillet, le cycle végétatif des vignobles présente une avance de 10 à 20 jours selon les bassins par rapport à une année moyenne.Ouest-France, 22/07/2017
Vivez contents de ces cabanes et de ces collines agrestes !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La vie y était aussi agreste et aussi close que le site.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
À quel point la langue que nous parlons tous est agreste et paysanne, c'est, en ce moment, ce qui me frappe et me touche.Anatole France (1844-1924)
Le pays est beau, quoique d'un caractère agreste un peu uniforme.Octave Feuillet (1821-1890)
De rares habitants vivaient au milieu de la nature agreste de ces contrées, demeurant dans des cabanes grossières que protégeaient les grands bois silencieux.Alphonse Chabot (?-1921)
Une occasion de concilier l'observation botanique à la recherche de plantes et d'herbes folles au gré d'une pérégrination agreste, tout en les dessinant sur la base de techniques graphiques variées.Ouest-France, 20/05/2021
Génie agreste et pur qu'ils traitent de barbare.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Jusqu'aux souliers à clous de ce portrait agreste ne me déplaisent point ; ils rendent le réformateur solide, ils ne le rendent pas lourd.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Elle en a le caractère agreste et un peu sauvage, les pommiers et les bruyères, les couverts épais, les vertes vallées, les chemins creux, les haies touffues.Ouest-France, 30/07/2014
Somnambulique, les yeux ivres de courses agrestes et d'étreintes éperdues, il monte à la chambre de la petite.Georges Eekhoud (1854-1927)
De ces orgues naturelles et agrestes, ils tirent des sons aigus et plus ou moins agréables.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Nul, s'il l'avait voulu, n'aurait eu plus que lui, au service de sa pensée, de ces grandes images agrestes et naturelles.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Tandis que son compagnon s'enivrait de bien-être et de mouvement, il était tranquillement ravi du charme particulier de ce doux et agreste paysage.George Sand (1804-1876)
Elle était située sur une légère éminence, et dominait un agreste et beau paysage.Charles Deguise (1827-1884)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AGRESTE » adj. masc. & fem.

Espece d'acide, qui se dit du sel de certains fruits verds & acres qui ont un goust sauvage, fascheux & desagreable. Il vient du Grec agrion, qui signifie, acre, & desagreable au goust.
Les deux font la paire Canicule et chenille Canicule et chenille

L’automne est là : finie la saison des vacances, des canicules… et des chenilles ?

Dr Orodru 27/09/2021