agreste

définitions

agreste ​​​ adjectif

littéraire Champêtre.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Jusqu'aux souliers à clous de ce portrait agreste ne me déplaisent point ; ils rendent le réformateur solide, ils ne le rendent pas lourd.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Sans doute c'était que le cadre agreste était différent et que les impressions mondaines, grâce à cette transposition, redevenaient fraîches.Marcel Proust (1871-1922)
Je crois y trouver un certain caractère de mysticité agreste et naïve, et l'idée me vient aussitôt d'y appliquer des paroles du même genre.Hector Berlioz (1803-1869)
La simplicité agreste de ce site, et le calme qui y règne, inspirent une douce mélancolie ; on voudrait pouvoir passer là ses mauvais jours.Claude-François de Méneval (1778-1850)
À quel point la langue que nous parlons tous est agreste et paysanne, c'est, en ce moment, ce qui me frappe et me touche.Anatole France (1844-1924)
Avec beaucoup de bonne grâce, cette belle fille le fit entrer dans la métairie et lui servit un agreste repas.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
De rares habitants vivaient au milieu de la nature agreste de ces contrées, demeurant dans des cabanes grossières que protégeaient les grands bois silencieux.Alphonse Chabot (?-1921)
Au soir tombant, les notes suraiguës de la cornemuse montaient, concert agreste, des traînes et des charrières.Charles le Goffic (1863-1932)
Le ciel lui-même, coquettement décoré d'une foule de jolis nuages blancs et roses, avait je ne sais quoi d'agreste, de joyeux et de dominical.Victor Hugo (1802-1885)
On s'imagina que tous les saints personnages avaient eu leurs jours de pénitence, de vie agreste, d'austérités.Ernest Renan (1823-1892)
On eût dit qu'une baguette de péri l'avait d'un seul coup fait surgir avec sa neigeuse blancheur, en respectant à dessein l'aspect agreste et rude de la nature qui l'entourait.Pierre Loti (1850-1923)
Elle trouvait dans toute sa personne quelque chose de la franchise et de la spontanéité des plantes forestières, une verdeur agreste tempérée par une fleur de délicatesse féminine.André Theuriet (1833-1907)
Ces avantages tiennent beaucoup à leur éducation physique : simple, rude, agreste, elle développe leur vigueur.Eugène Sue (1804-1857)
En outre, souverain pour la digestion du balthasar agreste, substantiel – et déplorable – que nous venons de nous offrir dans cette gargote rurale.Paul Mahalin (1838-1899)
Un homme, jeune encore, svelte, en habit bleu, les cheveux poudrés, accompagné d'un grand chien, s'arrêta pour écouter cette musique agreste.Anatole France (1844-1924)
Sont-ce de véritables vieux arbres, sur des rochers, un véritable lointain agreste vu à travers une lunette faussant les perspectives ?Pierre Loti (1850-1923)
Rubens a situé le célèbre épisode mythologique dans un magnifique paysage agreste où les teintes dorées de l'automne se marient à la rouge splendeur d'un ciel couchant.Armand Dayot (1851-1934)
Tandis que son compagnon s'enivrait de bien-être et de mouvement, il était tranquillement ravi du charme particulier de ce doux et agreste paysage.George Sand (1804-1876)
L'absence d'animaux malfaisants fut aussi une condition essentielle, et l'on peut y joindre encore celle d'une première éducation robuste et agreste dans une société née de la veille.George Sand (1804-1876)
L'aspect de ce lieu était agreste, mais riant, et un petit jardin, tout empli de fleurs comme une corbeille, donnait à la cabane un peu de calme et de bien-être.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AGRESTE » adj. masc. & fem.

Espece d'acide, qui se dit du sel de certains fruits verds & acres qui ont un goust sauvage, fascheux & desagreable. Il vient du Grec agrion, qui signifie, acre, & desagreable au goust.