aguerrir

définitions

aguerrir ​​​ verbe transitif

Habituer aux dangers de la guerre. —  au participe passé Des troupes aguerries.
Habituer à des choses pénibles, difficiles. ➙ endurcir. —  pronominal Il s'est aguerri contre les reproches.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'aguerris

tu aguerris

il aguerrit / elle aguerrit

nous aguerrissons

vous aguerrissez

ils aguerrissent / elles aguerrissent

imparfait

j'aguerrissais

tu aguerrissais

il aguerrissait / elle aguerrissait

nous aguerrissions

vous aguerrissiez

ils aguerrissaient / elles aguerrissaient

passé simple

j'aguerris

tu aguerris

il aguerrit / elle aguerrit

nous aguerrîmes

vous aguerrîtes

ils aguerrirent / elles aguerrirent

futur simple

j'aguerrirai

tu aguerriras

il aguerrira / elle aguerrira

nous aguerrirons

vous aguerrirez

ils aguerriront / elles aguerriront

synonymes

aguerri, aguerrie adjectif

fort, endurci, éprouvé, résistant, robuste, blindé (familier)

s'aguerrir verbe pronominal

s'entraîner

s'endurcir

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'emploie tout mon talent à les échauffer et à les aguerrir, et je ne réussis tout juste qu'à contenir et à disposer ces peuples dans de bonnes intentions.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Il voulait ainsi les aguerrir et les rendre plus confiants en eux-mêmes.Paul Dupuy (1831-1891)
La prétendue politesse de votre éducation vient d'un abri provisoire contre des intempéries qu'il faudra braver un jour ou l'autre ; ne vaut-il pas mieux tout de suite s'aguerrir ?René Boylesve (1867-1926)
Elle ne tarda pas toutefois à s'aguerrir, et finit par être fort bonne cavalière.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Elle était jolie, ardente, effrontée, tout à fait propre à aguerrir la reine par ses exemples.Jules Michelet (1798-1874)
Elle commençait à s'aguerrir en allant tous les jours au feu.Adolphe Thiers (1797-1877)
C'est en vain que je tâche de m'aguerrir pour plaire à mon mari ; jamais je ne m'habituerai à l'eau.Madame de Krudener (1764-1824)
Répandez donc ici une offrande du vôtre pour vous aguerrir contre la lâcheté de votre nature et pour cimenter votre alliance avec l'esprit sans pitié.George Sand (1804-1876)
On devait aguerrir son esprit contre les révoltes, sinon probables, du moins possibles, de sa conscience au dernier moment.Émile Gaboriau (1832-1873)
Rien ne serait meilleur pour vous aguerrir, messieurs.Henry de Graffigny (1863-1934)
Je commence, tu le vois, à m'aguerrir et à supporter les orages.George Sand (1804-1876)
Pour moi, je suis aguerri, mais je ne m'aguerrirai jamais et j'aurais cependant grand besoin de m'aguerrir pour les gens que j'aime.Dorothée de Dino (1793-1862)
D'abord elle montre quelque embarras et même un peu de maladresse : bientôt elle semble s'aguerrir et unir la grâce et la force à la légèreté, à la précision.Jacques Cazotte (1719-1792)
D'abord elle montre quelque embarras, & même un peu de maladresse ; bientôt elle semble s'aguerrir, & unir la grace & la force à la légèreté, à la précision.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Mon principal but, en y assistant jusqu'au bout, avait été d'attendre le moment favorable à l'attaque, et d'aguerrir l'esprit de mes enfants contre un si terrible spectacle.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Bref, il feint de tirer sur ses troupes ; mais ce n'est le plus souvent qu'à poudre et pour les aguerrir.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Souvent il eut l'idée d'aguerrir véritablement les chevaux, de faire de ses hussards de vrais cavaliers en leur laissant plus de liberté individuelle, plus d'initiative...Émile Gaboriau (1832-1873)
Le menant ainsi « dans le monde », pensait l'abbé, il espérait l'aguerrir, et il avait l'ordre écrit du papa de ne négliger aucune occasion.René Boylesve (1867-1926)
Les républiques aristocratiques se décident difficilement à la guerre, de crainte d'aguerrir la multitude des plébéiens.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
D'abord elle montre quelque embarras et même un peu de maladresse : bientôt elle semble s'aguerrir et unir la grâce à la force, à la légèreté, à la précision.Jacques Cazotte (1719-1792)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AGUERRIR » verb. act.

Rendre propre à la guerre, apprendre l'art de la guerre. Ce Capitaine est bien aguerri, il a fait trente campagnes, il sçait toutes les ruses de la guerre. ces soldats sont aguerris, ils ne craignent point d'aller au feu, ils resistent aux fatigues de la guerre. il est dangereux de laisser aguerrir les bourgeois d'une grande ville.
 
AGUERRIR, se dit figurément pour dire, Se rendre habile en sa profession. Cet Advocat est bien aguerri, il sçait bien son mestier, il est fort sur la replique.
 
AGUERRI, IE. part. pass. & adj.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020