aigri

 

définitions

aigri ​​​ , aigrie ​​​ adjectif

Que les déceptions ont rendu irritable, agressif. ➙ amer.
 

synonymes

aigri, aigrie adjectif

amer, aigre, désabusé, désenchanté

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est sans doute cette idée qui a aigri mon caractère ; ou, pour être plus juste, c'est le souvenir de certaines paroles recueillies dans mon étrange sommeil.Roger Dombre (1859-1914)
La vie, pour l'un et pour l'autre, en les effleurant de ses rudes coups d'ailes, n'avait pas aigri leurs cœurs, détruit leurs espérances par des ressouvenirs trop douloureux.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Pendant ce temps, les conciliabules allaient leur train dans la cuisine du logis, et mon pauvre esprit était agité et aigri des ennuis et des désagréments qui en résultaient toujours.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Il avait eu jusque-là des chagrins ; mais un homme n'est pas aigri parce qu'il gémit dans la souffrance.Auguste Angellier (1848-1911)
Les autres visiteurs offraient le type de l'amour-propre aigri ou de l'exaltation juvénile : c'étaient deux ou trois professeurs et un nombre égal d'officiers.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Elle affecta même d'approuver son frère, d'entrer dans sa querelle avec la vie ; toutefois elle se promettait de ramener ce cœur aigri.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Regardez seulement l'homme avant qu'il soit asservi à la passion, brisé par la dure éducation, aigri par les rivalités.Jules Michelet (1798-1874)
Mais j'étais dans un état où la crainte n'avait sur moi aucun empire, et ses manières ne servirent qu'à irriter mon esprit, déjà assez aigri par l'infortune.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Il avait tout juste évité le jugement et, privé de sa pension, en fut définitivement aigri.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Il n'a été porté aux mesures qu'il a prises que parce qu'on l'a aigri en le trompant.Albert Vandal (1853-1910)
On le sentait, au fond de lui-même, aigri et tumultueux, sous pression, la bouche fermée de force sur du mauvais silence.Henri Barbusse (1873-1935)
Mais c'est-là l'épigramme chagrine d'un homme dont l'esprit aigri n'est jamais averti par son cœur.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Mais son caractère aigri, susceptible et malheureux, trahit les intentions et les besoins de son cœur qui était bon, généreux et tendre.George Sand (1804-1876)
Cette faveur dépendait de la bienveillance autant que de l'équité du roi ; une opposition acerbe et prématurée aurait aigri le gouvernement qu'il fallait fléchir.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cependant la vente des biens du clergé était mise à exécution : il en était aigri et ne négligeait aucune occasion de faire éclater son ressentiment.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il s'en retournait de ces soirées, mécontent, agité, aigri, emportant un sentiment plus irrité de son obscurité, l'idée de l'injustice des naissances et de l'absurdité des distinctions humaines.Auguste Angellier (1848-1911)
Mais sa conversion même, qui lui donnait ces idées sérieuses, semblait aussi l'avoir attristé et aigri.Jules Michelet (1798-1874)
Il étoit né doux ; mais les envieux que lui avoit faits son mérite l'avoient aigri, en sorte qu'il se réjouissoit volontiers avec des gens qu'il n'aimoit pas.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Sans cesse, dans son esprit aigri, un parallèle se faisait entre ce qu'il avait été et ce qu'il était maintenant.Georges Ohnet (1848-1918)
Sa santé se raffermit, son humeur s'égaya, son caractère aigri par le chagrin, retrouva sa bonté native.Jules Sandeau (1811-1883)
Afficher toutRéduire
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020