désabusé

 

définitions

désabusé ​​​ , désabusée ​​​ adjectif et nom

courant Qui a perdu ses illusions. Il est désabusé. —  Sourire désabusé. ➙ désenchanté. —  adjectif C'est un désabusé.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Plus que jamais il craint de paraître dupe de ses clients et de ses principes ; « désabusé, sans cesser d'être fidèle », dit-il de lui-même.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Je suis tellement soûl, désabusé et écœuré des choses de la terre que je voudrais, cette nuit, menlever et me perdre dans le royaume des étoiles.Frédéric Mistral (1830-1914)
Il ne reste qu'un instant désabusé, car les nuages tardent peu à revenir, et, là-bas, où meurent les ondulations de l'eau, en voici un qui se reforme.Jules Renard (1864-1910)
Ainsi désabusé de la politique, le grand écrivain ne sait pas se réfugier dans les lettres pour leur demander la paix de son esprit et la revanche de son ambition.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Désabusé du vice, il ne continuait à en prendre que comme d'un dessert qui lui était défendu, à cause de son estomac déplorable.Émile Zola (1840-1902)
Je la lui accordai par l'espérance que, désabusé, il ne serait plus de mes ennemis, et par le besoin de me donner un guide dans de pareils embarras.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Les climats de confidence amoureuse et de regret inutile peuvent convenir au vieux désabusé que je suis, ils sont toujours malsains pour un tempérament qui n'est pas formé.Marcel Proust (1871-1922)
Elle devenait très rouge, confuse et colère d'entendre ce mièvre désabusé railler sa large tendresse.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Je ne vous le dissimule point, j'avais un moment compté sur quelque douceur intérieure : je suis bien désabusé.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Mais les excès auxquels ils ne tardèrent point à se livrer, sous l'influence de tant de scélérats qu'ils s'étoient associés, l'eurent bientôt désabusé.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
En descendant à l'hôtel, je me trouvais déjà complétement désabusé, et, n'eût été la fatigue et la honte immense qui en eût rejailli sur moi, je repartais immédiatement.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Vous êtes un faux désabusé, un faux sceptique, un faux ironique, et je vous ordonne le coin du feu....Jules Claretie (1840-1913)
Cet acteur était un confident de tragédie vieilli dans son modeste emploi, las, désabusé, perclus de rhumatismes ; son jeu se ressentait grandement de ces misères physiques et morales.Anatole France (1844-1924)
Me voici éclairé, me voici désabusé de toutes choses ; me voici vieux et plein d'expérience.George Sand (1804-1876)
Deux grosses larmes roulèrent de ses yeux, tandis qu'il souriait de son air d'homme tendre et désabusé, ayant beaucoup vécu.Émile Zola (1840-1902)
Sans doute, la banqueroute ne s'était pas fait attendre, « banqueroute d'hommes et d'argent », comme écrivait un disciple désabusé.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Tout lui manquait à trente-huit ans, à l'âge où, quand on est désabusé, l'ennemi commence à poindre.Stendhal (1783-1842)
L'auteur y paroît fort désabusé de la pierre philosophale, dont il avoit été long-tems entêté.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Mais le piquant, c'est de voir une jeune plume féminine noter avec ce cruélisme désabusé l'impulsivité virile.Paul Flat (1865-1918)
Désabusé sur le but de mes travaux, j'en perdis le goût ; l'ambition me parut un sentiment puéril, indigne d'animer un grand cœur.Marie d'Agoult (1805-1876)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Bamboche Bamboche

« La bamboche, c’est terminé ! » (Pierre Pouëssel, préfet de la région Centre-Val de Loire, 22 octobre 2020, sur France 3 Centre-Val de Loire).

Laélia Véron 10/11/2020