aliénation

 

définitions

aliénation ​​​ nom féminin

Droit Transmission qu'une personne fait d'une propriété ou d'un droit.
Fait de céder ou de perdre (un droit, un bien naturel). Ce serait une aliénation de ma liberté.
(dans le marxisme) État de l'individu qui, par suite des conditions extérieures (économiques, politiques, religieuses), cesse de s'appartenir, devient esclave des choses. —  Processus par lequel l'être humain est rendu comme étranger à lui-même. L'aliénation de la femme.
Trouble mental grave (qui prive qqn de sa raison). ➙ démence, folie.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Rien autre chose qu'un sentiment exact, l'ennemi de toute convention, de toute aliénation factice, de toute incompréhension d'homme à homme.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
On pouvait donc contester l'aliénation mentale ; en outre, l'explication vraie était si bizarre, si incroyable, qu'on n'osait même pas la présenter.Ernest Renan (1823-1892)
Toutefois aucun cas de location ou d'aliénation desdits biens ne pourra être consenti avant les trois dernières années du bail en cours.Aristide Briand (1862-1932)
Et cette aliénation solennelle, de leur liberté, de leur corps, de leur vie, est le seul moyen de fonder la famille.Charles Turgeon (1855-1934)
On s'inquiète beaucoup de l'aliénation de certaines communautés immigrées et de leur discrimination sociale et économique.Europarl
Les premières fois, je me refusais à reconnaître mon écriture, tant elle est changée en ces moments où la crise physique accompagne sans doute l'aliénation morale.Paul Féval (1816-1887)
Quelquefois elle avait stipulé que si le revenu donné pour gage n'était pas racheté dans un délai fixé, l'aliénation en deviendrait perpétuelle.Émile Vincens (1764-1850)
Dans notre histoire se lisent les conséquences cruelles de l'aliénation des individus les uns des autres.Europarl
Notre incapacité à tenir compte de ce fait témoigne de notre profonde arrogance et de notre aliénation à l'égard du monde.Europarl
Cela aurait pu, dans la suite, être pris pour une prédiction, lorsque le malheureux général mourut dans des accès d'aliénation mentale.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Ces cas d'aliénation subite ne laissent-ils pas plus d'espoir de guérison que ceux qui sont dus à une lente désorganisation de la vie intellectuelle ?Jules Verne (1828-1905)
Tout concourt donc, citoyen préfet, à ce que vous preniez des mesures pour l'aliénation de la maison dont il s'agit.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Cette dent, si un profane l'apercevait seulement, ou s'il entrevoyait la langue de la mystérieuse loutre, il tomberait aussitôt frappé d'aliénation.Élie Reclus (1827-1904)
Je ne suis pas atteint de vésanie, d'aliénation mentale, comme ils l'ont affirmé, et point n'était besoin de tant de détours ni d'un pareil abus de vocables tirés du grec.Fernand Kolney (1868-1930)
Il avait finement analysé toutes les phases de cet état passager d'aliénation mentale, qui céderait, sans aucun doute, à un traitement de quelques mois dans une excellente maison de santé.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je lui en fis dire assez pour avoir lieu de craindre, avec lui et plus que lui, que sa femme ne fût menacée d'aliénation.George Sand (1804-1876)
Je pense que nous devons continuer à avoir foi en nos citoyens et ne pas aggraver l’aliénation que bon nombre ressentent et qu’ils ont exprimée ces dernières semaines.Europarl
Je ne pouvais plus ne pas le considérer comme frappé d'aliénation mentale, et je commençai à m'inquiéter sérieusement des moyens de le ramener au logis.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
L'aliénation progressive et la déchéance physique d'un parent sont insoutenables, tant pour le malade que pour son entourage familial et médical.Europarl
Mais, que peut la meilleure intention, apportée au service d'une cause juste, contre les dérèglements de l'aliénation mentale ?Comte de Lautréamont (1846-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALIENATION » s. f.

Vente, donation, translation de proprieté. Les baux emphytheotiques sont des especes d'alienations. l'alienation des biens d'Eglise est sujette à beaucoup de taxes & de recherches. Il y avoit chez les Romains une espece particuliere d'alienation, qui se faisoit avec plusieurs ceremonies, qui ne se pouvoit faire qu'en faveur des seuls citoyens Romains.
 
On dit au figuré, l'alienation des affections. une alienation d'esprit, c'est la folie.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020