délire

définitions

délire ​​​ nom masculin

Trouble psychique d'une personne qui a perdu le contact avec la réalité, qui perçoit et dit des choses qui ne concordent pas avec la réalité ou l'évidence, quelle que soit leur cohérence interne. Être en plein délire. Délire alcoolique. ➙ delirium tremens. Délire de persécution. ➙ paranoïa.
au figuré Exaltation, enthousiasme exubérant. Foule en délire.
familier Chose excessive, déraisonnable. C'est du délire !

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans ces moments de délire, il avait souvent laissé échapper des exclamations de terreur en voyant reparaître ses fantômes menaçants.George Sand (1804-1876)
Il y a trois jours que je n'ai reçu de ses nouvelles, et je viens d'apprendre qu'il est au lit avec la fièvre et le délire.George Sand (1804-1876)
Tout ce que tu disais dans ton délire te faisait connaître à moi autant que l'a fait depuis notre intimité.George Sand (1804-1876)
Seulement, le délire ne vous a pas quitté ; mais, grâce au ciel, je vois que c'est fini...Michel Zévaco (1860-1918)
Il me semble que cela fait partie du délire qui préside en ce moment à notre travail.Europarl
Elles demeuraient presque suffoquées, incapables de parler, pleurant de vraies larmes dans ce délire de gaieté.Guy de Maupassant (1850-1893)
Vous concluez (p. 36) que toutes les accusations répandues « sont absolument fausses, produites par une imagination en délire ».Jean Massart (1865-1925)
Cela signifie considérer un organisme comme le fruit d'une invention humaine, mais cela est scientifiquement et logiquement faux et cela ressemble même au délire d'omnipotence d'un apprenti sorcier.Europarl
Elle ajouta qu'il avait pris régulièrement les cordiaux ; mais que, malgré cela, son état avait continué d'empirer, et qu'à la fin il était tombé dans le délire.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Tu m'as reproché, dans un jour de fièvre et de délire, de n'avoir jamais su te donner les plaisirs de l'amour.Paul Mariéton (1862-1911)
Le délire étrange du pays où vous êtes ne sera pas long, il y sera bientôt porté un prompt remède.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Tout à coup la raison, ou plutôt une sorte de lucidité dans son délire, vint l'éclairer.George Sand (1804-1876)
Que s'il y a un « postulat » vraiment gratuit et – comme ils disent élégamment – une « idole de l'imagination » en délire, les voilà !Albert Farges (1848-1926)
La poésie des champs, à laquelle il était si sensible, portait jusqu'au délire l'ardeur de ces besoins ignorés qui le rongeaient.George Sand (1804-1876)
Plus de mots pour exprimer l'horreur de la victime, plus de mots pour exprimer le délire de son persécuteur.Édouard Corbière (1793-1875)
Elle lui avait planté le poignard persan dans le cœur ; elle avait agi dans un accès de délire dont elle n'avait déjà plus conscience : elle était folle.George Sand (1804-1876)
Malgré tout ce que nous avions fait pour rassurer le prieur, il avait eu une peur affreuse, et, le lendemain, il fut pris d'une grosse fièvre avec le délire.George Sand (1804-1876)
M. britannique ne parlent pas plus contre leur conscience, qu'un malade dans le délire, lorsqu'il montre à ceux qui l'environnent les fantômes que son imagination a créés.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Telle est la vie avec ses accès de fièvre : nous sourions en délire alors que nous devrions soupirer ; la folie est la meilleure de nos illusions.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Presque aussitôt, une fièvre intense se déclara ; elle perdit la connaissance des choses, et seul le délire témoigna qu'elle vivait encore.Michel Zévaco (1860-1918)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DELIRE » s. m.

Terme de Medecine. C'est un symptome qui survient souvent aux fievres causées de playes & inflammation, qui trouble l'esprit jusqu'à la folie & à la fureur. Quand le diaphragme est offensé, il cause le delire & la frenesie. Le delire arrive par une trop grande perte de sang qui affoiblit le cerveau, par la picqueure d'une beste venimeuse, par la semence & menstruës retenuës en la matrice, par la pourriture d'un membre cangrené, &c. La fievre chaude cause aussi le delire, quand il y a transport au cerveau. Il faut faire recevoir aux malades les Sacrements de bonne heure, quand on apprehende le delire. Quelques-uns derivent ce mot de lira, qui chez les Anciens signifioit des sillons tirez en droite ligne, desorte qu'ils ont appellé delirare, à recto aberrare.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020