allée

 

définitions

allée ​​​ nom féminin

Allée et venue : fait d'aller et de venir ; pluriel déplacement de personnes qui vont et viennent.
Chemin bordé d'arbres, de massifs, de verdure. Allées et contre-allées.
(dans un édifice) Espace pour le passage. Les allées d'un cinéma.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sur l'autre bord de la ravine s'élève une allée touffue de sapins dont les rameaux étendent jusque sur le cimetière une ombre mélancolique.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Mais elle la lança au dehors par la fenêtre ouverte et nous entendîmes le bruit que fit la bouteille en se cassant sur l'allée.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Cependant, la commission des affaires juridiques est allée aussi loin qu'il lui était possible d'aller.Europarl
Notre coopération en vue d'aider les pays en développement est allée au-delà du domaine du commerce.Europarl
Il est regrettable que la commission juridique et du marché intérieur ne soit pas allée plus loin, qu'on ait fini par accepter un résultat particulièrement insatisfaisant à titre de compromis.Europarl
Elle est à plusieurs reprises allée au-delà en vue d'éviter tout risque pour la santé humaine.Europarl
Chaque maison a devant elle un petit jardin, avec une allée circulaire, un cadran solaire et vingt-quatre choux.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Toutefois, elle est allée jusqu’à bloquer les procédures d’adoption qui avaient déjà été entamées au moment de l’entrée en vigueur du moratoire.Europarl
Mais que cette amourette soit allée si loin et depuis si long-temps, sans que personne l'ait su ni soupçonné, c'est cela qui est étrange.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Peut-être était-ce pour le dissiper par une promenade, qu'elle était allée errer par la vallée.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je connais le pays pour y être allée à de multiples reprises dans le cadre de mes anciennes fonctions.Europarl
Il s'éloigna de ce tumulte des cris de la foule, du bruit des plats, pour se rendre à la sombre allée qui conduisait à l'habitation de carton du fameux ermite.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
De grand matin elle était allée faire un tour au cimetière, et elle monta dans la carriole en tenant son mouchoir sur ses yeux.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Tous les autres arbres l'ont secouée ; mais la longue allée de hêtres, avec sa ligne de branchage a perte de vue, produit aussi une certaine impression.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Les administrateurs de la ville nous en ont parlé quand notre délégation est allée les voir.Europarl
Pendant la préparation du rapport, le rapporteur est allée beaucoup trop loin dans son ambition de contrôler et de diriger l'univers des blogs.Europarl
Je suis allée en visite dans des petits clubs et dans des centres de formation.Europarl
Je ne veux pas vous laisser un moment de répit, pour vous faire regretter, tout le temps, de n'y être pas allée.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Par instinct de conservation, il eut l'idée de se réfugier dans le pavillon du concierge, et, les jambes vacillantes, il s'engagea dans l'allée qui y conduisait.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Comme nous traversions un petit bois d'orangers sauvages, où l'allée se rétrécissait, le père quitta la main de sa fille et passa en avant.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALLÉE » s. f.

Course, voyage. On employe souvent tout son temps en allées & venuës.
 
ALLÉE, signifie aussi, une separation, un corridor dans des bastiments, par où on va d'un lieu à un autre. La salle étoit fermée, on l'a fait attendre dans l'allée.
 
ALLÉE, se dit aussi des lieux où on se peut promener, soit dans un jardin, soit dans la campagne, qui est ordinairement bordée d'arbres des deux costez. Il y a des allées couvertes & à perte de veuë dans ce jardin. il y a des allées en terrasse. l'allée haute, l'allée basse. une allée sablée. une allée de gazon. il y a une belle advenuë dans cette maison, composée de quatre allées ou rangs d'arbres. On dit aussi, les allées du cours. les carrosses vont dans la grande allée.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020