avenue

 

définitions

avenue ​​​ | ​​​ nom féminin

Voie plantée d'arbres qui conduit à une habitation (➙ allée), ou large voie urbaine (➙ boulevard, cours). —  au figuré Les avenues du pouvoir.
 

synonymes

avenue nom féminin

voie, allée, artère, boulevard, cours, mail

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le fugitif, que les racines à fleur de terre et les aspérités du sentier avaient un peu gêné jusque-là, déploya toutes ses forces dans l'avenue pour gagner du terrain.George Sand (1804-1876)
J'embusquai mes gendarmes derrière l'avenue par laquelle ils arrivaient, et me plaçai de ma personne à l'endroit où ils devaient déboucher pour gagner la maison du matelot.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Après dîner, c'est-à-dire vers quatre heures, le jeune homme donna le bras à sa mère, et tous deux se dirigèrent vers l'avenue.Alfred de Musset (1810-1857)
Ils avaient passé les derniers arbres de l'avenue, et le dôme de la forêt était sur leurs têtes.Paul Féval (1816-1887)
L'homme réfléchit un instant, et dit qu'il avait d'autres affaires, mais qu'on ne pouvait se tromper en suivant l'avenue qu'il montra.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Une interminable avenue, bordée d'énormes animaux de granit, s'ouvrait là, à quelque distance du mur d'enceinte.Jules Verne (1828-1905)
Elle semblait monter comme une avenue naturelle vers les retraites des montagnes et des forêts inexplorées.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Ils conférèrent ensemble à voix basse, et enfin réunirent leurs bœufs qu'ils firent marcher vers le bout de l'avenue, qui avait environ un demi-mille de longueur.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Par conséquent, conformément à la demande des coprésidents de ce groupe, ladite déclaration de la présidence est réputée nulle et non avenue.Europarl
Au bout d'un quart d'heure, il se trouva sur le bord d'une avenue que coupait une rivière sur laquelle on avait jeté un pont.Amédée Achard (1814-1875)
Sur la chaussée, des baraques de marchands forains donnaient à l'avenue l'aspect d'un champ de foire avec ses mille fracas et ses mille clameurs.Jules Verne (1828-1905)
Le domestique vit qu'il n'y avait rien à gagner en continuant la conversation ; il se retira en grommelant, et remonta lentement l'avenue du château.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Trouve-toi dans la montagne, auprès du mur du parc, à l'angle du sentier qui rejoint l'avenue.Ernest Capendu (1826-1868)
L'avenue proférait les notes dominantes et, dans l'accompagnement précipité des peupliers, les pins jetaient leur lamentable plainte et les chênes, la sonorité grave d'une voix de mâle.Remy de Gourmont (1858-1915)
Villefort, campé déjà sans le savoir sur le paysage, se décida pour l'avenue de droite.Oscar Méténier (1859-1913)
Là-bas, à gauche, il apercevait, au bout des arbres d'une avenue, un grand château flanqué de tourelles.Guy de Maupassant (1850-1893)
Dans l'avenue, un jour vert rabattu par le feuillage éclairait la mousse rase qui craquait doucement sous ses pieds.Gustave Flaubert (1821-1880)
Seuls, quelques rares becs de gaz répandaient leur lueur jaune et blafarde, le long de l'avenue qui borde l'esplanade.Oscar Méténier (1859-1913)
Au milieu de cette avenue se tenait une espèce de seigneur habillé de vert et doré comme la grille, lequel était à cheval sur un gros roussin.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La seule avenue que le taillis n'eût pas envahie était située à la lisière extrême du bois, et servait de chemin d'exploitation.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ADVENUË » s. f.

Passage pour entrer en quelque maison, en quelque ville. Les Archers ont occupé toutes les advenuës de la maison pour prendre ce criminel. la cavalerie se saisit de toutes les advenuës d'une place pour la bloquer, elle occupe tous les passages des vivres & du secours.
 
ADVENUË, est aussi une, ou plusieurs allées d'arbres qu'on plante en droite ligne au devant d'un chasteau, ou d'une maison de plaisance. Les advenuës de Versailles, de Vincennes, &c.
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020