armature

 

définitions

armature ​​​ nom féminin

Assemblage de pièces qui sert à maintenir les parties d'un ouvrage, qui consolide. ➙ charpente ; carcasse. L'armature d'un vitrail. —  Soutien-gorge à armature.
au figuré Ce qui sert à maintenir, à soutenir. L'armature économique d'un pays. ➙ structure.
Électricité Chacun des deux conducteurs d'un condensateur, séparés par le milieu isolant. —  Musique Ensemble des dièses ou des bémols placés à la clé pour indiquer la tonalité d'un morceau. ➙ armure.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tout cela, mes oreilles l'ont entendu articuler très-distinctement par le mince disque circulaire formé par l'armature d'un électro-aimant.Théodose du Moncel (1821-1884)
Notre étonnement fut tel, que, nos mains lâchant l'armature, le madrier retomba lourdement avec un bruit sourd devant l'orifice, qu'il boucha de nouveau.Jules Verne (1828-1905)
Nous, nous sentons qu'c'est une armature de bouche et des lèvres qu'ont besoin de vous embrasser, de vous mordre d'amour et d' gratitude et qui osent pas...Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Il s'agita sur son fauteuil, piqua du doigt l'armature de ses lunettes et fit mine de chercher quelque chose sur son bureau.Paul Féval (1816-1887)
Ce fond, ou si vous voulez, cette armature, si solide, si précise, si dure même, est tout enveloppée de poésie.Jules Lemaître (1853-1914)
C'est un électro-aimant dont l'armature, soulevée par un ressort antagoniste, appuie contre un disque de charbon placé au-dessus d'elle et du côté opposé au pôle électro-magnétique.Théodose du Moncel (1821-1884)
Une estampe montre l'armature qu'il a fallu construire et soutenir par un échafaudage pour pouvoir étager une coiffure.Paul Sébillot (1843-1918)
Prodigieusement développé, l'appareil caudal, sorte de solide armature cartilagineuse, s'élevait d'abord verticalement, pour s'épanouir vers l'avant à sa région supérieure, créant au-dessus du volatile un véritable dais horizontal.Raymon Roussel (1877-1933)
C'est le christianisme, moins ce qui en fait la solide armature : le dogme du péché originel et toutes ses conséquences théologiques.Jules Lemaître (1853-1914)
A côté de ce bâtiment, dont la façade est agrémentée de deux loggias, se dresse l'armature en fer forgé d'un grand puits de pierre.Henry de Graffigny (1863-1934)
A dix-huit ans, il était gorgé des plus audacieux paradoxes de la pensée humaine ; il en eût mal développé l'armature, c'est possible, mais il s'en faisait de la substance sentimentale.Maurice Barrès (1862-1923)
Elle contient le fer ou la matière du fer, mais comme une armature profonde et cachée.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Elle observait le pilote, grimpé dans l'armature de son appareil, et qui s'efforçait, à petites retouches patientes, de ranimer son moteur.Michel Corday (1869-1937)
Ses dents blanches et richement émaillées forment une armature qui s'usera sur les durs aliments séchés, mais qui ne pâtira ni ne s'ébréchera jamais.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Certains travaux des sciences, par exemple, et ceux des mathématiques en particulier, présentent une telle limpidité de leur armature qu'on les dirait l'œuvre de personne.Paul Valéry (1871-1945)
Or ces clubs sont l'armature du nationalisme albanais ; ils ont été créés et demeurent sous l'influence des beys.Gabriel Louis Jaray (1878-1954)
C'était une gaine dont l'armature métallique contenait environ un kilogramme de la substance explosible, ce qui devait suffire à disloquer l'aéronef et briser son jeu d'hélices.Jules Verne (1828-1905)
La face sexagénaire et verdâtre se tassa dans le collet d'or, l'armature de broderies, et la moire rouge.Paul Adam (1862-1920)
J'entends le froissement des plumes, l'ébouriffement du duvet dans l'air vif, et jusqu'au craquement de la petite armature surmenée.Alphonse Daudet (1840-1897)
Par l'œil de bœuf, les clartés suprêmes illuminaient une capsule de porcelaine où parvenaient deux fils verts engagés dans l'armature supérieure de la cloche pneumatique qui recouvrait le tout.Paul Adam (1862-1920)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020