assommoir

 

définitions

assommoir ​​​ nom masculin

vieux Cabaret populaire (où les buveurs sont assommés par l'alcool). « L'Assommoir », de Zola.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le couloir de la porte était défendu par un assommoir rectangulaire et par une herse que l'on manœuvrait dans une petite chambre qui communique avec l'escalier.Eugène Lefèvre-Pontalis (1862-1923)
Au dixième assommoir, elle s'est écroulée sur les épaules...Paul Mahalin (1838-1899)
Seulement, il serait préférable de poser la boutique de confiserie dans le tableau de l'assommoir.Émile Zola (1840-1902)
Il lui est délicieux sans doute d'avaler le vitriol de l'assommoir.Anatole France (1844-1924)
Le pointez de la baïonnette est aussi très-estimé, mais ne rencontre pas mes sympathies ; je préfère l'assommoir.Charles Des Écores (1852-1905)
Elle avait reçu à la tête un seul coup d'un assommoir quelconque.George Sand (1804-1876)
Le fond et les côtés, matelassés proprement, formaient un lit assez doux pour que le roulis ne pût transformer cette espèce de cage en assommoir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Pat, son assommoir en main, ouvre la bouche et l'oreille ; mais il n'entend plus rien.Raymond Auzias-Turenne (1861-1940)
Si aussi bien il eût reçu sur la nuque le coup d'assommoir dont vous voyez la trace, là sur le col, c'était fini.Émile Gaboriau (1832-1873)
Pour ces natures brutales, le mystère est une sorte d'assommoir.Jules Lermina (1839-1915)
Cette phrase fut pour le prévenu comme un coup d'assommoir ; il pâlit, chancela et fut contraint, pour ne pas tomber, de s'appuyer au mur.Émile Gaboriau (1832-1873)
Encore une fois, sa mémoire défaillait ; il lui fallut se concentrer pour se rappeler que depuis plus d'une heure il s'abrutissait dans cet assommoir.Camille Lemonnier (1844-1913)
L'officier auquel il était destiné avait fait un saut de côté en évitant ce coup d'assommoir.Joseph Marmette (1844-1895)
Comme ils s'étaient un peu rassurés, je crus devoir, avant de les quitter, leur donner un premier « coup d'assommoir ».Arnould Galopin (1863-1934)
Le terme même d'assommoir n'a jamais été employé, au moins couramment ; on disait, et l'on dit encore, parmi ceux qui fréquentent ces endroits populaires : bistro, mannezingue, mastroquet, abreuvoir, etc.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020