astre

 

définitions

astre ​​​ nom masculin

Corps céleste naturel visible. ➙ étoile, planète ; astéroïde, comète, satellite. —  poétique L'astre du jour, le soleil. —  locution Il est beau comme un astre, resplendissant, superbe (souvent ironique).
Corps céleste considéré par rapport à son influence sur les êtres humains (➙ étoile ; astrologie).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le genre humain accomplira sa loi comme le globe terrestre accomplit la sienne ; l'harmonie se rétablira entre l'âme et l'astre.Victor Hugo (1802-1885)
La lune ayant des dimensions apparentes très-appréciables, il est nécessaire d'indiquer auquel de ses points se rapportent les observations faites pour déterminer les positions successives de l'astre.Adrien Guilmin (1812-1884)
Aussi, quand l'astre des nuits paraissait au-dessus de l'horizon, l'impatient astronome le dévorait-il des yeux.Jules Verne (1828-1905)
La distance d'un astre à la terre se mesure à l'aide de sa parallaxe quand celle-ci peut être déterminée.Adrien Guilmin (1812-1884)
La résolution est prise, – ils sont en marche, – la nuit complice les guide avec son astre lumineux, en éclairant leurs pas dans les ténèbres.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
S'il se trouve qu'une de celles-ci a suivi le même chemin, les deux comètes ne font très-probablement qu'un seul et même astre.Adrien Guilmin (1812-1884)
Une nuit de nouvelle lune, pendant laquelle l'astre des nuits devait rester invisible à tous les habitants de la terre.Jules Verne (1828-1905)
On dirait que l'astre d'où descend la vie s'attarde sur le chemin longtemps délaissé et s'assied, comme un voyageur las de sa course, aux portes roses de l'occident.Armand Silvestre (1837-1901)
J'ai été le satellite d'un astre qui m'a entraîné dans ses mouvements, ne m'en permettant pas d'autres que ceux qu'il accomplissait lui-même.Hector Malot (1830-1907)
Mais la connaissance des diamètres apparents de l'astre permet de déterminer la nature de l'orbite lunaire.Adrien Guilmin (1812-1884)
La base dont on se sert pour le soleil, la lune, et les planètes, est le rayon de la terre ; l'angle opposé est la parallaxe de l'astre.Adrien Guilmin (1812-1884)
Mais ce n'était pas encore la nuit, pas même le crépuscule, puisque l'astre radieux n'avait pas disparu.Jules Verne (1828-1905)
Elle m'effraya ; je me promis de la bien étudier avant de me décider à graviter comme un satellite autour de cet astre.George Sand (1804-1876)
Dans cette obscurité l'enfant brille comme un astre, cette lumière manifeste sa divinité : c'est lui qui éclairera le monde.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Mais l'astre déclinait avec le jour finissant et s'en allait, derrière le comble de la cathédrale, pareil à un œil de clarté vive que la paupière recouvre.Émile Zola (1840-1902)
Venise s'est affaissée en embellissant le ciel de son dernier sourire ; elle s'est couchée charmante dans ses flots, comme un astre qui ne doit plus se lever.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Au centre de la voûte, à l'extrémité d'une longue tige d'or, tombait une puissante lampe, un astre, dont un globe azuré ennuageait les électriques rayons.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Derrière elle, le soleil devait baisser ; elle ne voyait que les rayons de l'astre à son coucher jaunissant avec des douceurs infinies ce bout de ville qu'elle connaissait si bien.Émile Zola (1840-1902)
La lumière qui blanchit au matin l'horizon est déjà celle de l'astre encore invisible qui doit éclairer le monde.Charles de Rémusat (1797-1875)
L'astre maintenant pâlira, peu à peu retiré et tombant, incapable bientôt de percer la nuit lugubre où ton destin va s'accomplir.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ASTRE » s. m.

Corps plein de lumiere propre, ou empruntée, qui roule dans les cieux au dessus de la region élementaire. Les Planetes sont des astres dont on observe particulierement les influences. les astres du Firmament sont les estoiles fixes. Dieu fit un deffi à Abraham de compter les astres du ciel. les lunettes ont fait descouvrir en nos jours plusieurs nouveaux astres dans le ciel. le peuple croit que les Cometes sont des astres de mauvais presage. c'est une digne occupation que la contemplation des astres. les Poëtes appellent le soleil, l'Astre du jour ; & la lune, l'Astre de la nuit. Ce mot vient du Grec astron.
 
ASTRE, se dit figurément en Morale d'une personne extraordinaire en merite, en beauté. Quand ce Prince naquit, ce fut un nouvel astre qui parut sur l'horison. cette beauté est un astre qui brille dans son quartier. la Metamorphose des yeux de Phillis en astres est un beau Poëme de l'Abbé de Cerisi.
 
On dit d'un homme en fortune, qu'il est né sous un heureux astre ; qu'on a de la peine à forcer son astre, pour dire, sa destinée. Le Sage commandera aux astres.
Vidéos Le Secret Gutenberg Le Secret Gutenberg

Découvrez vite Le Secret Gutenbergle premier jeu d’évasion autour des grands textes de la langue française !

22/10/2020